Chapter – Two the Biographer

5 Commentaires      960
Style: folk rockAnnee de sortie: 2007Label: Sa

Il est de ces instants trop rares où la musique colle à votre univers, photographie sans fard une situation, se fond dans le décors pour graver à jamais ces moments dans une communion des plus intrigantes. C’est à peu de choses près les conditions dans lesquelles j’ai découvert Chapter et son nouvel album. Une fin d’après-midi automnale où le soleil couchant vient réchauffer mon corps derrière les vitres de mon appartement, dans une ambiance de calme et de quasi plénitude où flotte encore la fumée d’une cigarette à peine allumée. La musique emplit l’espace de ces accords et j’aimerai que ça ne prenne jamais fin. Voilà comment j’ai découvert Chapter et sa musique et voilà comment se devrait être à chaque écoute de ce groupe. Quoiqu’il en soit une fois encore la scène underground suisse nous révèle une nouvelle pépite de celle que ce milieu enfante et ne voudrait jamais voir partir. Pourtant ici il le faudrait bien, tant cette musique de primes abords acoustiques envoûte l’auditeur de ces rythmes et de ces sombres mélodies folk.

Chapter est un projet né en 2004 de la rencontre de deux multi-instrumentistes, Thierry Van Osselt et Alexander Craker qui rapidement composeront, arrangeront et enregistreront un premier album One (prologue) qui apparemment officiait déjà dans ce style folk rock où le blues et le post rock sont d’éminents invités. Aujourd’hui c’est encore le cas. Sauf qu’il serait leur faire insulte de les marquer du fer rouge de ces étiquettes sans faire honneur à leur talent de composition libre de toute contingence. Ici des paysages électroniques, là une montée en puissance du rock aux accords plombés et toujours ce soucis de créer des chansons uniques à l’addiction certaine au cœur de cet album étonnamment cohérent. Etonnamment cohérent car l’album tourne autour d’un concept : mettre en chanson des éléments biographiques d’illustres inconnus. Ici une lettre, là un article ou un poème, chaque morceau s’inspire de ces personnages, met en musique quelques instants de leur vie, de leurs états d’âme pour une photographie, une biographie courant de la fin du 19eme siècle jusqu’à nos jours à travers le prisme de cette musique aussi énergique que contemplative.

Une belle œuvre quoiqu’il en soit qui au-delà du professionnalisme du projet (normal pour des musiciens n’en étant pas à leur premier coup d’essai et ayant déjà joué ou enregistré avec des groupes tels que Knut, Honey for Petzi, Houston Swing Engine, Shovel, Sinner DC, …) possède cette ambiance qui marque, vous enlace de sa magie et vous accompagne au cœur de vos pensées tout en faisant de cet album une des surprises de cet automne 2007, de celles que l’on aimerait connaître bien plus souvent.

  1. baron b.m. craker (1946-2005) or a puzzling death
  2. john strafford (1934-1996) or the colour of summer
  3. andrew b. floyd (1940- 2003) or the last stand
  4. william h. connors (1914-1956) or the long way home
  5. alexander m.ford (1889-1950) or the hard times
  6. andrea ludke (1890-1968) or the dreaded loss
  7. dan l.j. goodman (1944-2004) or a hole in the sky
  8. alfred theodore vanier (1913-1987) or the aftermath of th
  9. morecambe lowe (1919-2001) or an act of faith
  10. aaron landvaart (1951- ) or the farewell party
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. Joss says:

    Y a pas un souci avec le style global ? SInon ou peut-on avoir du son ?

  2. Joss says:

    Merci, en fait je l’avais trouvé entre temps en cherchant un peu :-) Mais ça servira à d’autres comme ça…

  3. Rémi says:

    cet album est une pure merveille, dans mon top ten de l’année!

  4. darkantisthene says:

    ché bio

Répondre à Thomas Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *