Hacride + Pitbulls in the Nursery – 24 novembre 2007 – Scène Bastille – Paris

Pas de commentaires      993

Arrivé sur le tard à ce concert, je louperais le premier groupe à jouer, Arkan, et attaquerais donc directement avec Pitbulls in the Nursery, très bon groupe francilien de death technique qui n’avait pas joué à Paris depuis un moment maintenant. En fait ce concert était aussi le denrier pour le growleur en titre du groupe, qui je suppose cherche désormais un nouveau chanteur. Les Pitbulls ont un album à leur actif, Lunatic et n’ont joué que des extraits de celui-ci. La présence scénique était là, la musique du groupe est toujours intéressante, le jeu de chaque instrument est travaillé, les riffs de guitare imaginatifs, le bassiste virtuose, le jeu de batterie assez jazzy tout en possédant une frappe metal accentuée à la double. Le chant de Panda, exclusivement growlé façon death, est assez linéaire mais bien placé et restitué, dommage qu’il ne meuble entre les morceaux qu’avec des discours assez brefs. Malheureusement, le son était loin d’être excellent, alors qu’il n’est généarlement pas mauvais à la Scène Bastille. Je me suis déplacé dans toute la salle pour essayer de capter où ça sonnerait le mieux mais c’était pas terrible, on entendait très peu les guitares, la spécificité mélodique de la musique des PITN en était un peu bouffée. Concert agréable tout de même, un groupe en confiance, dont on attend désormais de nouvelles compos, et en général qu’il aille de l’avant.

Après une courte pose, Hacride investissent la petite scène, devant un public qui était déjà bien fourni devant le groupe précédent. Le groupe poitevin a réussi un très bon deuxième album, Amoeba, sorti sur Listenable en début d’année, et réussit désormais à attirer un public conséquent en tant que tête d’affiche. Axée sur des rythmiques déstructurées, la musque du groupe est puissante sur scène, et le groupe motivé. Le chanteur hurle ses tripes dans un chant en forme de râle angoissé, et possède le devant de la scène, derrierè le groupe forme un bloc. Dommage cependant que le son n’était pas là non plus des plus clairs, la gratte était quasiment absente en aigu (à part quand il y avait de la compression sur les solos) et bouffée en grave par la basse qui formait un magma sonore d’où on ne décelait pas vraiment de note. Bref toute la subtilité mélodique était absente au profit certes d’une rythmique efficace mais trop forte, la double grésillait carrément sur les passages en roulements les plus puissants (comment l’ingé son n’a pas pu l’entendre???)! Ca m’a vraiment gaché le plaisir tout comme sur Pitbulls alors que ces 2 groupes sont parmi mes groupes metal français préférés. Peut-être que justement je connais trop les morceaux sur album donc ça m’a saoulé de les entendre en version déformée. Sinon du monde, bonne ambiance, groupes très à l’aise sur scène, de la patate.

Setlist Pitbulls In The Nursery :
– Lunatic
– Impact
– Strong
– Calibrated
– W. Crew
– In My Veins
– Monkey’s Masturbation
– La Norme

Setlist Hacride :
– Perturbed
– Fate
– Cycle
– Daily Round
– Deprived
– Strenght
– Protect
– On The Threshold Of Death

Merci beaucoup à Khyrian pour les photos.

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *