Plastic Tree – 04 novembre 2007 – Maroquinerie – Paris

1 Commentaire      643

Poupée de cire, poupée de sang.
Au fil du concert, c’est l’impression que donne Ryutaro, chanteur de Plastic Tree (ou Pura), groupe de pop japonais sur cd métamorphosé en rock incandescent sur scène. Difficile de reconnaître les titres joués tellement ils prennent une toute autre dimension en live. Les membres de Plastic Tree se donnent à fond, bien loin de tous les groupes de rock japonais qui calculent au millimètre près leur prestation, leurs faits et gestes. La seule chose de calculée dans ce long set de près de 2 heures, seront les trois interludes pendant lesquels Ryutaro tentera de parler français. Pieds croisés, feuille à la main, on a l’impression qu’il se cache derrière son micro quand il tente de dire ‘ça va ?’. Il rigole. Essaie de dire une phrase supplémentaire. Le public l’applaudit et crie. Finalement il finira chacun de ses petits moments de poésie en japonais et le sourire aux lèvres.
Les morceaux joués sont presque méconnaissables. On est loin du son policé et gentillet des albums. Les chansons pop se transforment en perle rock’n’roll on ne sait par quel tour de magie. Plastic Tree sur scène, c’est de l’émotion en pagaille, un chanteur feu follet et un bruit dont on n’aurait jamais cru ce groupe capable. Le batteur, Hiroshi, se révèle totalement pendant le live. Très à l’aise, il martèle ses fûts sans discontinuer. Encore un élément qui a tendance à se fondre dans la masse sur cd, qui ne ressort jamais. Voilà que la batterie trouve son plein emploi en live.
C’est fou. Souvent on se fait une idée préconçue d’un groupe qu’on va le voir sur scène pour la première fois. On s’imagine souvent ‘ça va être comme ci, comme ça’. Pas la peine d’essayer d’imaginer avec Plastic Tree car on a deux chances sur deux de se planter. Et dans un sens ça fait plaisir. Oui. Ca fait plaisir qu’un groupe arrive encore à surprendre son auditoire, à tenter, à oser déformer ses chansons, leur donner une autre consistance sur scène. C’est le but du live. Plastic Tree consciemment ou non, l’a bien compris. Que dire de plus ? Enfin un groupe qui ne se fout pas de la gueule de son public ? Possible. Plus de vingt titres seront joués ce soir et toujours cette chaleur et l’envie de faire plaisir à son public qui se dégage du groupe. A la fin du concert, les remerciements sont interminables. On dirait que les membres de Plastic Tree ne veulent pas quitter la scène. Ils serrent les mains des fans (et non pas des groupies qui pour une fois sont restées à la maison), font un petit signe de la main etc.
On aura attendu près d’une heure entre l’ouverture des portes et le début du concert, mais finalement, le jeu en valait la chandelle.

Up Next

Commentaire

  1. Yume says:

    Ha plastic tree, je les aime!!! lol
    C’est en concert que je les ai connue, et depuis je ne les lache plus!
    J’en veux encore! ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *