Sonograph – Hindsight

2 Commentaires      1 266
Style: post-rock instrumentalAnnee de sortie: 2007

C’est en Décembre dernier, lors du passage des nippons de Mono, que j’ai découvert Sonograph qui assurait la première partie. Comme je suis arrivé en plein milieu du set du groupe et que j’étais trop occupé à braver une foule déjà compacte – mais au silence oh combien religieux –, je n’ai malheureusement pas eu l’occasion d’apprécier la prestation du groupe à sa juste valeur. Le peu que j’ai pu en entendre a tout de même réussi à titiller ma curiosité, alors une fois leur concert terminé, il ne m’a pas fallu longtemps avant de trouver le chemin du stand de merchandising et d’acquérir ce maxi qui compte trois titres, dont un live.
Evoluant dans un registre similaire à Mono, la musique proposée par le quartet n’est pas sans rappeler d’autres groupes tels que Explosions In The Sky, Godspeed You ! Black Emperor, The Evpatoria Report, ou encore The Appleseed Cast.
Durant un peu plus d’une demi-heure, le groupe nous propose des compositions lentes, emplies de mélancolie, d’envolées mélodiques, et dont les structures sont très bien ficelées. Les morceaux « coulent » par eux mêmes, il n’y a pas un instant ou l’on se dit que tel ou tel passage est de trop ou aurait dû être placé différemment.
Les guitares susurrent leurs notes cristallines et aériennes accompagnées d’une basse au son chaud et envoûtant, alors que la batterie agrémente et diversifie son jeu au fur et à mesure que le morceau gagne en intensité. L’ajout de quelques note pianotées ça et là viennent se greffer à merveille aux compositions, leur donnant, par la même occasion, une certaine ampleur.
Si la musique du groupe est principalement calme et planante, force est de constater que les quelques incartades dans des sonorités un brin plus nerveuses et saturées sont du meilleurs effet, et passent comme du petit lait.
La production signée Julien Fehlmann (Kehlvin, Forceed, Vancouver, Unfold) est d’excellente qualité et met en valeur chaque instrument comme il se doit. Pas de basse en retrait ni de guitares trop en avant, tout sonne vraiment très bien, ce qui permet à l’auditeur de profiter pleinement des compositions.
Sans révolutionner le vaste monde du post-rock, Sonograph prouve avec ce maxi qu’il possède le talent nécessaire pour proposer d’excellents morceaux, même si, par moments, une petite impression de déjà-entendu se fait ressentir.
Hormis ce petit hic (qui n’en est pas vraiment un lorsque l’on apprécie le style pratiqué), on ne peut que saluer le travail fourni par le groupe sur cet EP trois titres, qui se déguste sans modération du début à la fin. Une formation à suivre, c’est moi qui vous le dit !

  1. near-death experience
  2. hindsight
  3. last embrace (live)
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. kollapse says:

    Ta chro et les références citées donnent envie wakos :-). Jvais essayer de checker la chose.

  2. gorman77 says:

    Salut à toute l’équipe Eklektik et à tous les amoureux de la musique. Pour les plus curieux d’entre vous qui désirent dàcouvrir notre EP, voici un lien ou vous pouvez le télécharger gratuitement:
    http://www.megaupload.com/fr/?d=SEGAQY0S
    Si la musique vous plait, n’hésitez à nous contacter par mail et nous nous ferons un plaisir de vous en envoyer un exemplaire. La pochette vaut le détour et le prix est plus que raisonnable ;-)
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *