Eluveitie – Slania

5 Commentaires      1 068
Style: metal celteAnnee de sortie: 2008Label: Nuclear Blast

Il y a deux ans, les suisses d’Eluvetie prouvaient que le folk-métal n’était pas une simple affaire nordique et par la même occasion que le folk celtique n’a pas de frontières et peut sonner tout à fait crédible même s’il ne provient pas d’Irlande ou de Bretagne. Ainsi leur album précédent, Spirit, avait fait son petit effet sur la scène metal européenne et le groupe avait séduit les foules lors de participations très remarquées aux deux Cernunnos Pagan Fest organisés à la Locomotive. Résultat des courses : une signature sur le prestigieux label allemand Nuclear Blast. Une aubaine qui devrait permettre aux petits suisses de se faire connaître plus largement.

Mais alors, qui dit signature sur un gros label dit plus de concessions ? Je ne pense pas, car absolument rien à signaler à ce niveau, et même guère de changements. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Et bien tout dépend de si vous appréciez ou non l’album précédent. Il serait donc aisé d’arrêter ici la chronique et de finir sur une bonne formule toute faite que je vous épargnerais cependant.

Pas vraiment d’évolution donc pour ce nouvel album qui aurait pu s’intituler Spirit 2 (mmm… comme le groupe adorerait lire ça). Toujours ce mélange de musique celtique et de mélo-death façon Gothenburg. Un mélange bien dosé et réalisé avec une efficacité redoutable. Il faut pourtant bien avouer que la touche celte est pour Eluveitie l’argument majeur de son originalité car les parties métal, bien qu’efficaces sont aussi très convenues. Mais bon, ils sont les seuls à proposer un mélange de genres aussi réussi donc il serait un peu injuste de les attaquer sur cette faiblesse.

Comme je le mentionnais dans la chronique de Spirit, un des enjeux majeurs de la musique traditionnelle, est de faire vivre des airs ancestraux à travers des ré-interprétations et arrangements variés. Eluveitie remplit cette mission à merveille et comme sur l’album précédent, on retrouve pas mal de mélodies des folklores traditionnels. De ce fait, le titre « Inis Mona » sonnera sans doute familier à pas mal d’entre vous. Maintenant selon votre âge, votre vécu et votre culture musicale, il pourra vous rappeler au choix, Manau ou alors Alan Stivell. Les deux ayant livré chacun en leur temps une interprétation différente du traditionnel « Tri martolod ». La version du barde breton étant la plus authentique évidemment (afin de rester poli j’ai décider de ne pas m’étendre sur le « cas Manau »).

Au final je ne cacherai pas une légère déception face à ce Slania un peu trop prévisible. Une déception que ne ressentiront pas ceux qui découvrent ce groupe avec cet album. Espérons tout de même que pour la suite de leur prometteuse carrière, les helvètes s’aventureront à faire évoluer la recette de leur potion magique, au demeurant fort goûtue.

A noter aussi que l’album est disponible dans une très belle édition limitée double digipack avec un DVD contenant le clip d’ »Inis Mona » (sympa), des galeries photos (dispensable) et quelques titres en live au Ragnarök festival en Allemagne. Ces quelques extraits montrent un groupe à la présence scénique détonante et nous mettent l’eau à la bouche quant à ce qui nous attend au prochain Hellfest.

  1. samon
  2. primordial breath
  3. inis mona
  4. grey sublime archon
  5. anagantios
  6. bloodstained ground
  7. the somber lay
  8. slania’s song
  9. giamonios
  10. tarvos
  11. calling the rain
  12. elembivos
  13. samon – acoustic version (sur édition limitée)
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. AlCheMist says:

    Ca m’Eugène un peu de lire qu’on les met à sac, aux Manau…

  2. Uter says:

    Grosse déception pour moi cet album, j’ai adoré le précédent, la rien a faire, il m’ennuie :-(

  3. wakos says:

    c’est avec cet album que j’ai découvert ce groupe, et je dois dire que ça a été une très bonne surprise. Comme tu le dis, les parties metal sont très convenues, mais l’ajout des instruments celtes permet au groupe de proposer un mixture qui est très agréable à écouter. Certainement pas le groupe ou l’album de l’année, mais une très bonne découverte en ce qui me concerne !

  4. M says:

    Ouaip j’avais pas écouté le précédent mais celui je l’ai trouvé très bon. Donc faut que je me tourne vers le précédent à l’occase…

  5. Ø says:

    On s’emmerde un peu quand même, ça manque cruellement d’âme cet album.

Répondre à AlCheMist Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *