Draconian – Turning Season Within

draconian turningseason

Voilà un bien bel album que les amateurs de doom metal à la Swallow The Sun seront bien inspirés d’écouter cette année. En effet, si Hope était sans doute l’album phare du genre en 2007 il est bien possible que son alter ego de 2008 soit ce nouvel album de Draconian.
Certes les suédois n’en sont pas à leur coup d’essai puisque ce Turning Season Within est leur 4ème album (je ne m’amuserai même pas à compter les démos et l’EP qui ont précédé ces sorties), mais les progrès effectués sont ici très conséquents, par rapport au précédent album qui n’avait pas du tout emballé mon cher confrère Darkenpolystyrène.

Tous les ingrédients du genre sont ici présents : rythmiques lourdes et lentes, mélancolie à tous les étages, chant impeccable, bref tout ce qu’il faut pour faire un bel album gothico doom. Il est vrai qu’en sus de ces ingrédients pour ainsi dire « classiques » le groupe ajoute un chant supplémentaire qui n’est autre qu’un chant féminin qui au choix décontenancera ou ravira les habitués du genre.
Honnêtement, pour rassurer les allergiques aux organes vocaux féminins dont je fais d’habitude partie, je suis pour ma part complètement conquis cette fois. Le partage entre la voix death gutturale d’Anders et la superbe voix de Lisa est extrêmement réussi, l’équilibre est préservé, aucun ne prenant véritablement le dessus sur l’autre.

Cette dualité vocale qui s’ajoute à une instrumentation classique mais impeccable (avec Mellotron sur plusieurs morceaux) est pour beaucoup dans la réussite de l’album mais c’est avant tout la qualité des compos qui fait mouche et les moments forts sont même particulièrement nombreux : on retiendra ainsi la puissance jouissive de « Earthbound » et la beauté de « Seasons Apart » (très réminiscent de Swallow the Sun), « When I Wake » ou le magnifique « The Failure Epiphany ».

Certes le groupe tombe ponctuellement dans les clichés du genre comme cette façon d’enchaîner à deux reprises passage calme et hurlement mélo-tragique « DIEEEEEEEE !!!! » mais qu’importe tout cela est trop bien fait et trop joli pour que la critique ne s’estompe pas rapidement derrière les écoutes successives de l’album.

Très très bel album !

  1. seasons apart
  2. when i wake
  3. earthbound
  4. not breathing
  5. failure epiphany
  6. morphine cloud
  7. bloodflower
  8. empty stare
  9. september ashes
TAGS : , ,
GROUPES:
STYLE: , ,

A PROPOS DE krakoukass

krakoukass Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben. Adresse de contact : krakoukass@eklektik-rock.com

krakoukass a écrit 671 articles sur Eklektik.

1 commentaire

  1. Boarf du Theatre of tragedy (des débuts)…le mauvais goût en plus ! Meilleur album que les précédents tout de même.

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • kerretta-pirohiabeunz | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Héhé mais pas de problème ! Ravi que ça te plaise ! :)
  • kerretta-pirohiaGueff | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    C'est carrément très très bon tout ça! Je valide, plussoie et tout ce qui s'en suit :) (Désolé de ne pas avoir de critique plus constructive, je suis juste d'accord :p )
  • slipknot-the-gray-chapter-newCaptain Igloo | 27 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Je ne comprends pas vraiment ce que l'on peut reprocher à cet album, pour peu que l'on apprécie ou qu'on ait apprécié au moins un des albums précédents du groupe ! Ceux qui ont toujours dénigré, détesté le groupe ou simplement le style (moi j'appelle ça simplement du Metal) n'apprécieront toujours pas ! Après plus...
  • bbng-iiiAER | 25 octobre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    Encore des protégés du dieu Gilles Peterson, BBNG c'est la nouvelle vague jazz ayant digéré la pop/le r&amp;B/ l'electro et le hip hop. On pourrait ajouter les australiens de Hiatus Kayote, Snarky Puppy (dans le style plus big bang) et les petits chouchous de Quincy Jones "Dirty Loops"…tout ça sous l'oeil des grands frè...
  • lonely the brave-the days warAER | 25 octobre 2014
    Lonely the Brave – The Day’s War
    Première partie de Deftones l'an dernier au zénith de Paris et une bonne partie du public s'en foutait alors que ce groupe sonne plutôt bien, il me fait penser à cette vague de groupe des années 2000 un post- hardcore et rock comme Hundred Reasons et Hell is for Heroes, je suis d'accord sur la voix entre Cold et Vedder (san...
  • slipknot-the-gray-chapter-newDrugzath | 21 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Enfin une tres bonne chronique sur cet album ,pas comme chez nos compères de VS Webzine ;--) .Je te rejoints en tout point sur ce que tu a mentionné .Pour ma part un bon album qui se lasse pas au fil des écoutes .
  • slipknot-the-gray-chapter-newkrakoukass | 20 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Merci pour ton commentaire. ;) Loin de moi l'idée de proclamer que quiconque n'aime pas cet album est un abruti obtus (les personnes visées sont plutôt les couillons qui n'ont jamais aimé Slipknot -pour des raisons souvent basées sur des préjugés ou une haine du so called Nu Metal- et ont toujours craché sur le groupe, ...
  • slipknot-the-gray-chapter-newMths | 20 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Merci de bien faire comprendre que quiconque n'aime pas cet album est un "rageux bas du front", ça fait toujours plaisir. Et si ce n'est pas le message que tu voulais faire passer, je t'invite cordialement à retravailler le début de ta chronique... Je trouve que, dans les titres qui ont été balancés sur le Web, il y a q...