The Arcade Fire – Neon Bible

The Arcade Fire - Neon Bible

L’énorme succès de Funeral a permis aux québecquois de The Arcade Fire de faire l’acquisition d’une église qu’ils ont aménagé afin d’en faire un studio d’enregistrement. C’est dans ce bâtiment qu’a été élaboré ce Neon Bible. Voilà, en partie, le pourquoi du comment du nom de cet album tant attendu.

Difficile de sortir un disque après avoir été plebiscité comme l’a été le groupe. Généralement c’est la déception qui guette. C’est le coup du pétard mouillé, le coup du feu de paille qui fait flamber la maison et laisse partir en fumée tous les espoirs mis dans le groupe à peine révélé. Heureusement il n’en est rien ici. Pour le dire sans détour, je préfère cet album au précédent. Pourquoi? Parce qu’il est plus direct, moins alambiqué, moins précieux tout en étant plus sophistiqué et plus travaillé; intime et accrocheur; Grand et touchant. Cet album dégage quelque chose d’evanescent, un élan vers l’élévation (le côté « bible » peut-être) et quelque chose de plus terrien (le côté « neon » peut-être). De façon plus globale, c’est une indescriptible atmosphère sombre, mystique, magnétique et pesante qui plane sur ces 11 chansons.

Les mélodies s’infiltrent sournoisement dans votre tête, le couple de voix fonctionne mieux que jamais (prenez par exemple « black wave/bad vibrations » et son brutal basculement du féminin au masculin). Le disque est d’une rare richesse; il regorge de petites finesses, de surprises et se révèle différent à chaque écoute. On met du temps à faire le tour de l’album et cela ne le rend que plus intéressant. Un album exceptionnel qui succède sans aucun mal à un excellent album. Chef d’oeuvre!

  1. black mirror
  2. keep the car running
  3. neon bible
  4. intervention
  5. black wave/bad vibrations
  6. ocean of noise
  7. the well & the lighthouse
  8. antichrist television blues
  9. windowsill
  10. no cars go
  11. my body is a cage
TAGS : , ,
GROUPES:
STYLE: ,

2 commentaires

  1. Moi préfère le premier pour l’aspect fanfare dans la rue (cf clip de Rebellion ?) J’écoute plus celui-là qui n’est quand même pas mauvais. Notamment Black/Wave/Bad Vibrations, The Well and the lighthouse et No Cars Go!

  2. Intéressant ce regard embué d’admiration sur cet album que j’ai beaucoup de mal à trouver au niveau de son prédécesseur. Non qu’il soit médiocre mais le groupe éprouve selon moi des difficultés à rendre intéressant sur tous les morceaux un côté ambitieux et affecté qu’ils assument pourtant sans fléchir. Bon du coup je vais le réécouter, promis (mais je le rachèterai pas :o))

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • marmozets-theweirdandwonderfulkrakoukass | 20 décembre 2014
    Marmozets – The Weird And Wonderful Marmozets
    Vraiment bon cet album, avec des moments bien rageurs et d'autres plus "pop". Avec leur moyenne d'âge de 18-19 ans, ils ont de l'avenir.
  • LP_cover.inddshaq | 18 décembre 2014
    Vanhelgd – Relics of Sulphur Salvation
    Bien d'accord avec le début de cette chro, 2014 a été une bonne année pour le Death-Metal (même si je ne reste pas convaincu par la prestation de Mr Holmes), et voilà une offrande qui va clore mon Necronomicon 2014 avec majesté. Moins la claque que pour Horrendous ou Morbus Chron, mais je ne doute pas qu'avec le temps il ...
  • Guilty-Pleasures_Photo-credit-Hannah-Woodcockjoss | 04 décembre 2014
    Guilty Pleasures 2014
    Quoi ? rien sur Metronomy et The Do ???!!!
  • bbng-iiibeunz | 01 décembre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    excellent ! merci pour le partage ! :)
  • bbng-iiiAER | 30 novembre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    Pour les amateurs, une "cover" magistrale de BBNG de Future Islands "Waiting on you" https://www.youtube.com/watch?v=FWyJEhMHFdM#t=79
  • ben-howard - i forget where we werejoss | 25 novembre 2014
    Ben Howard – I Forget Where We Were
    En parfait accord avec la chronique. On sent dès la première écoute qu'il se passe quelque chose de spécial, même si il en faudra plusieurs pour bien s'imprégner de l'album. Pour moi le sommet du disque se situe avec l'enchainement "End of the affair" et le superbe "conrad" qui montre qu'on peut encore, en 2014, faire d'ex...
  • bbKane | 24 novembre 2014
    Bloodbath – Grand Morbid Funeral
    Entièrement d'accord avec la chronique. Une bombasse d'album pour un groupe que je n'attendais pas à ce niveau. L'apport de Nick Holmes est indéniable dans la réussite de ce disque.
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!