Airbourne – Runnin’ Wild

7 Commentaires      1 365
Style: hard rock AC/DCienAnnee de sortie: 2007Label: Roadrunner Records

Chronique initialement publiée en septembre 2007 :

L’été réveillant chez moi les fibres purement rock n’ rolliennes, je me suis mis à la recherche d’albums susceptibles de rappeler la verve d’un gang australien à mon bon souvenir. Les papys du hard rock que sont AC/DC étant de moins en moins connus pour leur célérité à enchaîner les brûlots, il me fallait ma dose de gros riffs et de tempos certifiés botte-cul par l’Association des Culs Dévissés de leurs Chaises. Quelques recherches judicieuses et voilà votre serviteur tomber alors oreilles à voix avec ces jeunes adeptes des pochettes moches et des patronymes ridicules.
Autant le dire clairement, si vous êtes allergique à tout ce qui s’apparente à un pillage éhonté d’une démarche artistique, évitez à vos nerfs l’écoute de ce Runnin’ wild : ni la production, ni la voix, ni la nationalité, ni les thématiques, ni la présence de 2 frangins n’échappent à l’influence des maîtres. Il s’agit tout simplement d’un bel hommage à leurs inspirateurs qui a eu moins le bon goût de ne pas avoir choisi la démarche des reprises sauce growls metal (n’est-ce pas les 6 pieds sous terre?). Ça n’apporte rien sur le plan théorique, ça finira sûrement coincé entre Fly on the wall et Razor’s edge pour ne pas ressortir avant d’y tomber dessus par hasard mais la mise en pratique s’avèrera fort plaisante sur une bonne série d’écoutes, à n’en pas douter. Car tous les ingrédients incontournables de la recette sont bel et bien présents : niveau chant ça assure, merci pour lui, très proche de Brian Johnson période Back in black (c’est-à-dire avec quelques centaines de litres de whisky en moins dans le cornet), clair et puissant. Si ce dernier souhaite découvrir comment on respire dans du vomis, Airbourne risque de voir son vocaliste postuler à la succession avec toutes les chances de son côté. Côté rythmiques, les riffs et les tempos mettent à l’épreuve mollets et cervicales tout au long de ces 11 titres tandis que le soliste se fend de quelques descentes de manche bien senties. On n’a pas vraiment un morceau qui sort du lot et c’est peut-être ce qui rend cet album aussi agréable : l’ombre de 2 ou 3 « bombes » auraient eu raison de sa durée de vie, selon moi.
Élu par moi-même « meilleur album permettant d’attendre le prochain AC/DC ».

  1. stand up for rock n’ roll
  2. runnin’ wild
  3. too much, too young, too fast
  4. diamond in the rough
  5. fat city
  6. blakcjack
  7. what’s eatin’ you
  8. girls in black
  9. cheap wine
  10. heartbreaker
  11. let’s ride

Chroniqueur

Darkantisthène

Il est né, il a chroniqué, il est mort, aurait pu dire Heidegger si... j'étais mort, si Heidegger était vivant et s'il s'était intéressé à ma prose autant qu'à celle d'Aristote. Et il n'aurait pas été à une connerie près le père Martin parce qu'avant de chroniquer, et après être né, figurez-vous que j'ai vécu ; et écouté de la musique.

darkantisthene a écrit 276 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

7 Commentaires

  1. AlCheMist says:

    ‘Il s’agit tout simplement d’un bel hommage à leurs aspirateurs’… C’est parce ACDC et Airbourne font bon ménage, c’est ça ?

  2. AlCheMist says:

    Ah bah ça y est c’est déjà les vacances d’été et leurs rediff’s ?

  3. guim says:

    Bien vu Alchi le coup du ménage,et là sinon c’est bientôt les soldes ce qui explique les resucées de Septembre ;).Un bon petit album branché sur le courant alternatif qui éclaire toute la scène rock c’est clair,ça se tient bien à coup de hits,le clônage est assumé,au final ça s’écoute comme la playlist d’une radio rock peut être aussi un de leur but va savoir Charles.Petit truc : il faudra éditer le lien pour leur myspace depuis ils ont déménagé à Mairbourne Australia,rejoindre Brian et Angus…

  4. darkantisthene says:

    énéfé, voici le lien du nouveau myspace : http://www.myspace.com/airbourne

  5. doonyrd says:

    ben finallement y a pas que la terre qui tourne en rond le rock aussi

  6. doonyrd says:

    mais bonne galette quand meme:)

  7. mattmax says:

    ALorsd c vrai que ca reste du AC/DC dans l’ame mais bon AC/Dc ca envoit donc Airbourne ca envoit aussi et c pas mal de voir des ptit jeunes qui ont la patate

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *