Autist – Only For the Geek

Pas de commentaires      726
Style: grindcoreAnnee de sortie: 2008Label: Booze Me Up Records

Quand j’ai chroniqué la demo d’Autist il y a deux ans j’y avais découvert un jeune groupe mélangeant screamo et grindcore avec beaucoup d’énergie et de passion. Le genre de demo qui vous donne un coup de fouet grâce à un son cradingue et des chansons que l’on sent bourrés de potentiel. Aujourd’hui, Autist propose un nouveau cinq titres intitulés Only for the geek et même si l’énergie est toujours là et que le son est bien meilleur, je ne retrouve pas la même impression qu’il y a deux ans. Beaucoup mieux enregistré et doté d’un son de guitare croustillant le premier riff annonce pourtant de très bonnes choses mais, le groupe ne semble pas parfaitement en place sur ce titre et l’énergie retombe donc assez vite. La basse gigote tout de même par moment par dessus la guitare mais, avec un jeu qui semble très imprécis et qui n’apporte donc rien du tout. Le deuxième titre a l’influence black metal remonte toutefois le niveau et laisse supposer que la suite sera beaucoup plus enthousiasmante. Toutefois, ma lueur d’espoir s’éteint malheureusement tout de suite puisque le troisième titre est un exercice screamo où une guitare acoustique joue une sympathique mélodie que la voix criarde du chanteur s’évertue à cacher avec ses hurlements incessant. Un quatrième titre agréable et un cinquième sympathique mais sans plus et c’est déjà la fin du EP. Globalement, la voix est beaucoup trop présente tout au long des titres. En restant scotché a un seul type de hurlement aigu et incessant, la voix étouffe les riffs et fait perdre en dynamique la musique. La production est aussi à mettre au banc des accusés car, le manque de présence de la batterie handicape fortement les chansons. Le coup de fouet n’est pas là et on s’ennuie ferme même sur un EP aussi court. Le potentiel est toutefois là et deux des titres sont franchement bons (« X my border again » et « All my friends wear Amebix backpatches ») mais sur cinq c’est beaucoup trop peu. Pour avoir vu le groupe en concert je suppose que ces titres prennent plus d’ampleur une fois sur les planches. Mais, pour un premier essai avec un son à la hauteur, le résultat est loin d’être aussi agréable que l’expérience live.

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *