Sequoia – Split Avec Liu Kang

Pas de commentaires      1 026
Style: screamoAnnee de sortie: 2006Label: Eternalis Records

La pochette verte avec une plante qui grimpe dans un ciel jaune blanc laisse planer une atmosphère de bien-être, de calme. Bien différent donc de ce que l’on retrouve sur le cd. Seul point commun entre la pochette et le hardcore distillé par Sequoia et Liu Kang : les deux sont excellents. Après un maxi-cd (The forgotten link) et plusieurs dates à l’étranger, Sequoia a enregistré ces quatre titres pour le split cd : « Indigo », « Let the leaves die », « Desenchanted world », « 5 kids and hope ». Le moins que l’on puisse dire c’est que leur hardcore screamo est jouissif. Chaque titre dépasse les 4 min et pourtant on ne les voit pas passer. Un tas d’émotions différentes transparaît dans le chant et suinte de la musique, passant d’une phase hurlée et violente à une plus calme avec une petite ritournelle à la guitare qui entre dans la tête et n’en sort pas. C’est maîtrisé. On pense à Waiting for Better Days.
Avec Liu Kang, on change totalement de registre. Le groupe anglais est pressé et énervé. Il accouche de cinq titres (« Scalded », « Keep it out », « The scars we have, the scars we give », « For worse », “Burning Papers”) de 2 min chacun. C’est calibré et ça ne laisse pas le temps de s’égarer. Le HxC métal du quatuor est rentre-dedans, brutal et hurlé à s’en péter les cordes vocales.
Le HxC de Liu Kang est plus classique et moins tortueux que leurs confrères de Sequoia, mais cela donne une variété appréciable pour un split cd.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *