Finntroll – Visor Om Slutet

Finntroll-Visor_om_Slutet

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un inconditionnel de Finntroll et de leur Oompah Metal. Le style pratiqué par le groupe, tout sympathique qu’il soit, ne m’a jamais emballé plus que ça. Mais à toute règle, l’exception qui la confirme. Et pour le coup, Visor Om Slutet est un EP qui revient souvent dans mes écoutes. Voici pourquoi.

A chaque fois je me prends au jeu d’une plongée dans un monde étrange et inquiétant. Seuls quatre véritables chansons folks parsèment cette promenade au cœur d’un univers Trollesque. Pour le reste, l’album se compose d’interludes sonores et instrumentaux. Un véritable livre de contes forestiers mis en musique. Une immersion dans l’esprit d’un Mortiis de la première ère.

Voici ce qui vous attend si jamais vous succombez comme moi. A la suite des Finlandais vous parcourrez de brumeuses forêts hantées (‘När allt blir is’). Ici point de sonorités électriques. Au son du banjo, de la contrebasse, de l’accordéon et du kazoo, vous danserez de maléfiques bourrées (‘Suohengen sija’). Vous chanterez avec un Finntroll mélancolique une ballade aux chœurs altiers célébrant quelque héros disparu (‘Svart djup’). Vous assisterez à de sombres cérémonies résonnant d’invocations aux esprits de la forêt. Vous partagerez le repas monstrueux d’un Troll glouton ponctué de remugles écoeurants (‘Rov’). Peut-être serez-vous d’ailleurs au menu du prochain festin.

Visor Om Slutet est le disque dont VOUS êtes le héros. Doté d’un fort pouvoir d’évocation, il sera la bande originale de votre imaginaire. Ce petit bijou d’onirisme forgé par Finntroll est idéal pour une écoute solitaire au casque. Respectez bien cette dernière consigne, au risque de voir l’horrible Peter Jackson débarquer dans votre salon à l’improviste. A vos risques et périls…

  1. suohengen sija
  2. asfågelns död
  3. försvinn du som lyser
  4. veripuu
  5. under varje rot och sten
  6. när allt blir is
  7. den sista runans dans
  8. rov
  9. madon laulu
  10. svart djup
  11. avgrunden Öppnas
TAGS : , ,
GROUPES:
STYLE:

A PROPOS DE alchemist

Chroniqueur inter mi-temps, amateur de chats, de Metal mélodique sous toutes ses formes, de fromages de caractère, de bons bouquins, de radios intelligibles... et de zombies.

alchemist a écrit 99 articles sur Eklektik.

1 commentaire

  1. yep, un album très différent de leur style habituel (sorti en hommage à leur premier guitariste décédé je crois), par contre y’a du bon et du moins bon… mais en tout cas, les titres avec du chant clair (Den Sista Runans Dans, Svart Djup) et le début de Under Varje Rot Och Sten sont d’une mélancolie rare. à noter aussi, Forsvinn Du Som Lyser a été reprise dans une version plus « métal » sur l’EP Trollhammaren.

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • kerretta-pirohiabeunz | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Héhé mais pas de problème ! Ravi que ça te plaise ! :)
  • kerretta-pirohiaGueff | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    C'est carrément très très bon tout ça! Je valide, plussoie et tout ce qui s'en suit :) (Désolé de ne pas avoir de critique plus constructive, je suis juste d'accord :p )
  • slipknot-the-gray-chapter-newCaptain Igloo | 27 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Je ne comprends pas vraiment ce que l'on peut reprocher à cet album, pour peu que l'on apprécie ou qu'on ait apprécié au moins un des albums précédents du groupe ! Ceux qui ont toujours dénigré, détesté le groupe ou simplement le style (moi j'appelle ça simplement du Metal) n'apprécieront toujours pas ! Après plus...
  • bbng-iiiAER | 25 octobre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    Encore des protégés du dieu Gilles Peterson, BBNG c'est la nouvelle vague jazz ayant digéré la pop/le r&amp;B/ l'electro et le hip hop. On pourrait ajouter les australiens de Hiatus Kayote, Snarky Puppy (dans le style plus big bang) et les petits chouchous de Quincy Jones "Dirty Loops"…tout ça sous l'oeil des grands frè...
  • lonely the brave-the days warAER | 25 octobre 2014
    Lonely the Brave – The Day’s War
    Première partie de Deftones l'an dernier au zénith de Paris et une bonne partie du public s'en foutait alors que ce groupe sonne plutôt bien, il me fait penser à cette vague de groupe des années 2000 un post- hardcore et rock comme Hundred Reasons et Hell is for Heroes, je suis d'accord sur la voix entre Cold et Vedder (san...
  • slipknot-the-gray-chapter-newDrugzath | 21 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Enfin une tres bonne chronique sur cet album ,pas comme chez nos compères de VS Webzine ;--) .Je te rejoints en tout point sur ce que tu a mentionné .Pour ma part un bon album qui se lasse pas au fil des écoutes .
  • slipknot-the-gray-chapter-newkrakoukass | 20 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Merci pour ton commentaire. ;) Loin de moi l'idée de proclamer que quiconque n'aime pas cet album est un abruti obtus (les personnes visées sont plutôt les couillons qui n'ont jamais aimé Slipknot -pour des raisons souvent basées sur des préjugés ou une haine du so called Nu Metal- et ont toujours craché sur le groupe, ...
  • slipknot-the-gray-chapter-newMths | 20 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Merci de bien faire comprendre que quiconque n'aime pas cet album est un "rageux bas du front", ça fait toujours plaisir. Et si ce n'est pas le message que tu voulais faire passer, je t'invite cordialement à retravailler le début de ta chronique... Je trouve que, dans les titres qui ont été balancés sur le Web, il y a q...