Sebastian Bach – Angel Down

2 Commentaires      1 287
Style: heavy-rockAnnee de sortie: 2007Label: MRV

« Quand il n’y a plus de place en enfer, les morts reviennent sur terre ». Nous le pressentions tous, il n’était pas voué aux limbes le braillard à la blonde crinière. Le voici de nouveau, surgissant de la tombe. Et à entendre ses hurlements furibards, il crève de faim. Sebastian Bach is back et il n’est vraiment, vraiment pas content !

Alors que ses ex-comparses (Skid Row) s’enterrent lentement dans la médiocrité d’albums sans inspiration, la grande gueule fracasse son cercueil et se relève d’entre les morts pour botter quelques culs avec sous le bras son tout premier effort solo : Angel Down (si l’on excepte les tentatives plus ou moins glorieuses de Last Hard Men, Frameshift et Damnocracy). Attendez-vous à frissonner au rythme d’un Heavy-Rock groovy et salement burné. Le cimetière résonne encore des vociférations du monstre, car malgré la terre qu’il a bouffé, le bougre n’a absolument rien perdu de sa superbe vocale.

Pas chien, Bas a profité de l’occasion pour exhumer Axl Rose. Et tous deux chantent sous la lune à la gloire des Anciens (Une reprise bien sentie d’Aerosmith : ‘Back in the saddle’). Le canard au bandana montre d’ailleurs qu’il a de beaux restes (du moins en studio) en joignant sa voix à deux autres bons moments (Un ‘Bitchslap’ très rock n’ roll et un excellent ‘Stuck inside’ tout en ambiances hypnotiques). C’est la fête aux zombies dans le funérarium. Il faut dire que Bach connaît bien son affaire. Il nous sort le grand jeu et se révèle à l’aise sur tous les terrains : du plus enragé au plus apaisé (‘By your side’) en passant par le Heavy-Metoool (‘You don’t understand’), puisque Roy-Z, véritable Herbert West du Metal est bien sûr passé par là pour quelques titres.

Cependant le revenant a eu les yeux plus gros que le ventre. Car dans le dernier tiers de l’opus, le retour du mort-vivant fait beaucoup moins peur. Le gros son est toujours là, mais les morceaux manquent de mordant et d’idées (‘Our love is a lie’). Dommage, car Angel Down prouve tout de même que l’escogriffe a encore son mot à dire. Et ce dans les domaines les plus improbables puisqu’il a récemment remporté la deuxième édition du reality-show musical « Gone Country », yee-aah ! Tremblez mortels…

PS : Un petit lien pour écouter le single Country du beau blond : ‘Battle with a bottle’

  1. angel down
  2. you don’t understand
  3. back in the saddle (aerosmith) – feat. axl rose
  4. (love is) a bitchslap – feat. axl rose
  5. stuck inside – feat. axl rose
  6. american metalhead
  7. negative light
  8. live and die
  9. by your side
  10. our love is a lie
  11. take you down with me
  12. stabbin’ daggers
  13. you bring me down
  14. falling into you

Chroniqueur

alchemist

Chroniqueur inter mi-temps, amateur de chats, de Metal mélodique sous toutes ses formes, de fromages de caractère, de bons bouquins, de radios intelligibles... et de zombies.

alchemist a écrit 99 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. totoro says:

    Juste un très bon album!
    Et histoire de jouer les vieux cons nostalgiques, une p’tite réconciliation avec les skids ferait du bien!

  2. josh says:

    EXCELLENT ALBUM!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *