Bilan 2008 krakoukass

Bilan 2008 krakoukass

Et une année de plus au compteur…
Encore une fois 2008 a apporté son lot de bonnes choses, et c’est une nouvelle fois bien difficile de ne sélectionner que 10 albums à pointer du doigt comme les indispensables de l’année.

Prenons donc quelques instants pour évoquer les quelques autres excellents albums qui auraient pu figurer dans le top 10 mais qui finalement restent de peu au pied du podium. Quelques retours gagnants d’abord avec celui des anglais de Portishead qui frappent encore très fort avec leur glacial Third, certainement leur album le plus difficile d’accès mais dont la richesse compense les efforts nécessaires pour pénétrer leur univers. Autre retour en forme, inespéré celui-là, que celui de Metallica cette année. Les avis sont partagés sur ce Death Magnetic, pour ma part je n’en attendais rien après la déception causée par St Anger, et je me suis pris une douce claque, puisque c’est un vrai retour inspiré et thrash que les Four Horsemen nous proposent là.
Confirmation aussi par les norvégiens de Enslaved dont le Vertebrae m’a tout à fait convaincu et captivé après m’avoir pourtant rebuté aux premières écoutes. Décidément un groupe en marge des autres qui suit sa propre voie, et s’éloigne toujours un peu plus du black de ses débuts. Respect.
En black aussi, Darkspace a confirmé son statut de groupe à part, en sortant peut-être son meilleur album avec un III très riche et (un peu trop) dense.

Les autres outsiders 2008 ont constitué de bien belles découvertes pour moi :

Le black direct et sans concession des français de Hegemon m’a enchanté, tandis que le black aux atours progressifs ou même punk des américains de Nachtmystium m’a vraiment impressionné, tant sur l’EP Worldfall sorti quelques mois avant l’album, que sur ledit album Assassins : Black Medde Part 1. En black tirant sur le doom, bien dépressif et sombre, on ira voir du côté des finlandais de Totalselfhatred qui ont sorti un premier album d’une qualité exemplaire qui aurait bien pu figurer dans le top 10…
Découverte aussi de Burst, mieux vaut tard que jamais, avec le très bon Lazarus Bird, aux compositions riches et passionnantes, ainsi que de Withered dont le black poisseux flirtant avec le sludge de leur Folie Circulaire, m’a bien retourné la tête comme il faut.
N’oublions pas non plus les nouveaux albums de Keep of Kalessin, Scar Symmetry ou encore Meshuggah, tous trois très bons, même si le premier s’est de prime abord révélé un peu décevant.

France

Enfin, l’espoir français 2008 s’est incarné par Minushuman, né sur les cendres de Dark Poetry, et qui propose avec son Watch the World Die un premier album auto-produit terriblement réussi dans un registre de métal moderne, mélodique et puissant. Grosse claque que cet album, j’attends vraiment avec impatience de voir ce que le groupe sera capable de nous proposer par la suite.

DVD

Un peu déçu par le DVD d’Opeth, The Roundhouse Tapes, qui reste toutefois de bonne facture, je n’ai en revanche pas du tout été déçu par le FABULEUX DVD (vendu qui plus est avec la version audio en cd) de Between the Buried and Me, performance live magistrale complètement à la hauteur du génial Colors sorti l’an passé. Une acquisition absolument indispensable!!

Révélations

16 Horsepower. Malheureusement disparu aujourd’hui, ce groupe qui a sorti 4 albums (dont mon favori reste pour le moment Sackcloths & Ashes) et des live nous donnait pourtant l’occasion d’apprécier un songwriter et un chanteur de génie au service d’un rock flirtant avec la country sans jamais donner la désagréable impression de verser dans le kitsch. L’histoire se poursuit désormais pour David Eugene Edwards, avec son nouveau groupe Woven Hand un peu moins savoureux à mon avis, mais très intéressant et personnel néanmoins.

Déceptions

Pour être complet, on mentionnera aussi les déceptions, plus ou moins grosses, causées par quelques sorties en 2008.
Grosses déceptions d’abord avec les sorties médiocres de Ihsahn, Slipknot, Smaxone, Destinity ou encore Volbeat.
Déceptions plus relatives avec les dernières livraisons de The Evpatoria Report (on est loin du niveau du premier album le sublime Golevka), Satyricon (attention à la redite et à la facilité) et Gojira (ça reste excellent, mais pas du niveau des autres albums).

Culture

Films de l’année :
No Country for Old Men
Batman – The Dark Knight

Autres

Album hors rock/metal de l’année :
SantogoldSantogold : un très sympathique petit bonbon d’électro pop flirtant avec la soul.

Albums de l’année

DopplerSongs to Defy
Un album de noise rafraichissant et étourdissant. Autant le premier album de Doppler était un peu trop torturé et barré pour me plaire, autant les compositions virevoltantes mais carrées de Songs to Defy me conviennent parfaitement. Tout simplement la claque de l’année, et c’est français s’il vous plaît !


KloneAll Seeing Eye
Encore du français en 2ème position avec ce nouvel album des très talentueux Klone. Leur métal puissant s’accouple cette fois avec des sonorités presque alternatives et auxquelles les poitevins n’hésitent pas à adjoindre des instruments originaux (comme les cuivres ou la harpe). Une réussite insolente qui fait de ce groupe l’un des plus talentueux de l’héxagone.


OpethWatershed
Opeth, what else? Ce groupe reste décidément au-dessus du lot, et si j’avais été un peu déçu par le précédent album Ghost Reveries, cette fois je ne trouve rien à redire. C’est toujours aussi beau et puissant à la fois, Mikael chante toujours aussi magnifiquement bien et les compositions des suédois sont toujours d’une incroyable richesse.


Septic FleshCommunion
Revenus du royaume d’Hadès, les grecs font un retour triomphant avec un Communion non seulement très symphonique mais à la puissance écrasante. On n’osait pas espérer un retour d’une telle qualité pour ce groupe d’exception. Vivement le prochain album du coup !


Genghis TronBoard Up the House
Encore un groupe que j’ai découvert cette année et qui m’a mis une énorme claque avec ce fantastique Board up the House, mêlant la furie du grind à des arrangements et sonorités électroniques à la Aphex Twin. Le résultat est juste stupéfiant et constitue une réussite incontestable.


Impure WilhelminaPrayers and Arsons
Certainement moins bon que les deux précédents (d’un niveau exceptionnel à chaque fois), ce nouvel opus des suisses n’en a pas moins tourné un nombre incroyable de fois dans la platine cette année. Leurs mélodies noisy et la voix de Michael Schindl continuent de me faire chavirer et de me toucher au plus haut point. Un grand merci messieurs !


DarkestrahThe Great Silk Road
Quel album magnifique ! Ce groupe originaire du Kirghizstan émigré en Allemagne, propose avec The Great Silk Road, rien de moins que mon album de black de l’année. Dans la lignée d’un Drudkh au top de sa forme, le groupe emmené par une demoiselle au chant, sait se faire à la fois agressif et mélodico-atmosphérique en s’appuyant sur un folklore au remarquable pouvoir dépaysant.


TexturesSilhouettes
D’abord bizarrement déçu par ce nouvel album des bataves, j’ai finalement succombé devant un album presque aussi bon que le précédent… Mélangeant habilement la puissance et la polyrythmie d’un Meshuggah, aux qualités vocales et mélodiques d’un Devin Townsend, Textures est certainement pour moi le meilleur représentant actuel de ce type de métal « moderne ».


SludgeLava
Alternant entre compos rapides d’une efficacité implacable et énormes chapes de plomb assommantes (extraordinaire « Below (Litanies of Satan) », les suisses de Sludge (groupe monté par Makro de Samaël) emmenés sur ce Lava par le talentueux Danek et son chant possédé, écrasent et démolissent tout sur le passage. Efficacité maximale, puissance phénoménale, album dantesque.


These Arms Are SnakesTail Swallower and Dove
L’outsider de l’année. Je ne connaissais pas ce groupe, et j’ai accroché en fait très progressivement (à force d’y revenir l’air de rien) à ce rock aux accents noisy. Finalement, même si ce Tail Swallower & Dove n’est pas un album parfait (la 2ème partie n’étant pas à la hauteur de la sublime première), il a trop tourné pour que je ne lui accorde pas une place de choix dans mon top 10 annuel.


A PROPOS DE jonben

jonben Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande.                           [http://jonben.jux.com] [http://jonben.bandcamp.com]

jonben a écrit 452 articles sur Eklektik.

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • slipknot-the-gray-chapter-newDrugzath | 21 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Enfin une tres bonne chronique sur cet album ,pas comme chez nos compères de VS Webzine ;--) .Je te rejoints en tout point sur ce que tu a mentionné .Pour ma part un bon album qui se lasse pas au fil des écoutes .
  • slipknot-the-gray-chapter-newkrakoukass | 20 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Merci pour ton commentaire. ;) Loin de moi l'idée de proclamer que quiconque n'aime pas cet album est un abruti obtus (les personnes visées sont plutôt les couillons qui n'ont jamais aimé Slipknot -pour des raisons souvent basées sur des préjugés ou une haine du so called Nu Metal- et ont toujours craché sur le groupe, ...
  • slipknot-the-gray-chapter-newMths | 20 octobre 2014
    Slipknot – .5: the Gray Chapter
    Merci de bien faire comprendre que quiconque n'aime pas cet album est un "rageux bas du front", ça fait toujours plaisir. Et si ce n'est pas le message que tu voulais faire passer, je t'invite cordialement à retravailler le début de ta chronique... Je trouve que, dans les titres qui ont été balancés sur le Web, il y a q...
  • fartbarf-dirtypowerRémi | 19 octobre 2014
    Fartbarf – Dirty Power
    masques, vocoder et Lap dance? merci au revoir.
  • occultation - silence in the ancestral houseIkea | 15 octobre 2014
    Occultation – Silence in the Ancestral House
    Sans aller jusqu'au coup de cœur, un très bon album. Tout à fait d'accord sur l'ambiance, très réussie, renvoyant aux films d'Argento, Fulci et consorts. Quant au côté Ghost... Il est présent mais Occultation est tellement plus raffiné, insidieux, que j'ai tendance à le mettre à-part. Clairement, un groupe qui montre ...
  • krieg-transientdarkantisthene | 13 octobre 2014
    Krieg – Transient
    très belle sortie, je suis moins fan de la "2ème" partie de l'album mais ça reste très intéressant dans le style.
  • White Lung - Deep FantasyRIRIMARTIGUES | 09 octobre 2014
    White Lung – Deep Fantasy
    Je découvre et suis déjà sous l'emprise. Ca t'attrape et tu ne lâches plus...
  • vampiresquid-nautilusworldshaq | 07 octobre 2014
    Vampire Squid – Nautilus World
    Merci pour la découverte, très bon album de Death technique-mais-pas-trop, bien produit, et en name your price sur bandcamp : aucune excuse de ne pas lâcher quelques ronds pour une galettes vraiment bien fichue.