Lamb Of God – Wrath

1 Commentaire      1 223
Style: metal thrashisant new schoolAnnee de sortie: 2009Label: Roadrunner Records

Petite discussion captée au détour d’un rayon de disques…

– « Tiens un nouvel album de Lamb of God ?! Tu me conseilles de l’acheter ?

– Mouais…

– Pourquoi il ressemble à quoi ce nouvel album ?

– Ben à du Lamb of God pardi.

– Mais en mieux, ou en moins bien ?

– Ben en pareil en fait. Du Lamb of God quoi, des bons gros riffs bien southern, la voix bien caractéristique de Randy Blythe, toujours ce bon gros metal américain pas fin du tout, qui continue de nous rappeler un peu Pantera voire A Life Once Lost dans l’approche et ce mélange entre gros son et patte sudiste. L’album s’appelle Wrath et il contient effectivement quelques passages bien véner, comme sur « Contractor » qui se termine en monumentale boucherie. Ah si, petite nouveauté si l’on peut dire (mais vraiment petite hein) les gars nous font des plans à la Metallica de la grande époque avec quelques trips instrumentaux comme sur l’intro, « The Passing » ou sur le début de « Grace ».

– Bon mais il a l’air de t’emmerder cet album, t’es blasé ou je me fais des idées ?

– Ah non pas du tout, ne crois pas ça. J’aime bien Lamb of God, c’est sympa, ça s’écoute tranquille, ça se digère aussi vite qu’un Big Mac, et ça s’oublie tout aussi rapidement. Wrath est encore un bon album, qui donne de nouvelles cartouches au groupe pour faire remuer les kids dans les fosses américaines (le groupe ne passant que très rarement en Europe préférant se concentrer sur son public américain). Y a de très bons morceaux comme « Broken Hands », « Set to Fail » ou « Choke Sermon » qui sont des morceaux typiquement représentatifs du groupe. Faut pas chercher de gros changements avec eux quoi, même si « Reclamation » tente bien sur 7 minutes d’introduire quelques nuances bienvenues, avec une ambiance sombre et du quasi spoken-word sur la première partie du titre.

– Ah tiens dis-donc rien à voir mais ils n’ont pas fait un truc avec nos champions de Gojira eux déjà ?

– Ouais exact, en fait pour être plus précis, c’est le chanteur Randy qui a fait un featuring sur le dernier Gojira, The Way of all Flesh. On pouvait d’ailleurs se demander si ce featuring allait d’une façon ou d’une autre influencer les américains pour ce nouvel album. On a la réponse maintenant : carrément pas ! En un sens c’est plutôt louable, je veux dire les gars font ce qu’ils savent faire, et ne s’amusent pas à plagier à droite à gauche. Le seul problème aujourd’hui c’est que la sortie d’un nouvel album de Lamb of God est aussi excitante qu’un pet de mouche… Faudrait voir à nous proposer de la nouveauté, un peu de changement, je sais pas moi, prendre des risques merde !

– Bon avec tes conneries je sais pas trop ce que je dois faire. Je l’achète ou pas du coup ?

– Qu’est-ce que tu veux que je te dise ! Tu sais à quoi t’attendre, à toi de voir maintenant… »

  1. the passing
  2. in your words
  3. set to fail
  4. contractor
  5. fake messiah
  6. grace
  7. broken hands
  8. dead seeds
  9. everything to nothing
  10. choke sermon
  11. reclamation
  12. we die alone (limited edition bonus track)
  13. shoulder of your god (limited edition bonus track)
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 878 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. ZSK says:

    un bon album, plus dans la lignée du très direct « Ashes Of The Wake » plus que le tubesque « Sacrament ». petite décéption néanmoins car le groupe n’explose pas avec cet opus, mais bon un disque qui se permet de mettre « Shoulder Of Your God » et « Condemn The Hive » en bonus ne peut être que bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *