Book Of Black Earth – Horoskopus

Pas de commentaires      722
Style: black death symphoniqueAnnee de sortie: 2008Label: Prosthetic

Le seul problème que je trouve à ce disque est qu’il est juste très bien. Parti d’un split avec Fall of the Bastard marqué par l’héritage d’Emperor jusqu’à un premier album entre black symphonique et death metal ces ex-Teen Cthulhu (hardcore à clavier) sont aujourd’hui capables de produire un disque tout ce qu’il y a de plus efficace et satisfaisant. Durant les onze titres (dont une introduction) d’Horoskopus, les américains jouent tout ce qui fait un bon disque de metal extrême. Les riffs sont suffisamments mémorables, l’atmosphère est épique et violente. Champ de bataille, charge de cavalier le sabre au clair, barbare assoiffé de violence, toutes les métaphores me viennent à l’esprit mais, ne m’encouragent pas à en dire plus. Horoskopus est juste un bon disque de metal qui ne commet aucune erreur hormis celle de ne pas être très original. Un disque de plus sur l’étagère quand on a déjà tous les classiques dont ce groupe s’inspire. Un pas de plus, par-contre, dans la carrière d’un groupe qui pourrait bien finir par faire mieux que les ainés. Avec un tel disque et une chanson aussi épique que « Death of the sun » ils ont assurément un avenir dans le milieu.

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *