Little Girl Terrorist – Verses+

2 Commentaires      906
Style: screamo breakcoreAnnee de sortie: 2009Label: Swarm Of Nails

Combien de groupes en provenance de Singapour connaissez-vous ? Aucun ? Et bien maintenant vous en connaissez un. Maintenant, combien de groupes qu’on pourrait décrire comme étant à classer « entre Genghis Tron et Venetian Snares » pouvez-vous me nommer ? Aucun. Grossière erreur, je viens justement de vous apprendre le nom d’un nouveau groupe. Écoutez un peu ce que l’on vous dit bon dieu !

Little Girl Terrorist est votre nouveau groupe favori. Je peux vous le certifier si vous voulez. Après tout, si vous venez sur un webzine appelé Eklektik c’est que vous aimez des groupes aux influences variées capables de transcender un peu les genres. Donc quatre gamins originaires de Singapour avec des influences allant de l’electro au screamo en passant par des groupes de rock expérimental ça devrait vous plaire. Jetez donc un œil à la liste de leurs influences sur leur page myspace et jouez ensuite à les retrouver dans leurs chansons. Je vous garantis que vous en serez capables alors que des noms aussi divers qu’Ulver, The Mars Volta et Orchid y figurent. Bon, See You Next Tuesday se trouve aussi dans cette liste. Chacun ses petits défauts. Fort heureusement, celui de Little Girl Terrorist est pour l’instant de vouloir partir dans beaucoup de directions. Un défaut qui n’en est pas un quand on plonge la tête la première dans leur univers.

En guise de comparaison extra-musicale je vous demanderais de vous imaginer pris dans l’univers de FLCL, un anime très barré que l’on qualifie de weird anime car tout peut s’y passer. Une adolescente sur une vespa rouge frappe un jeune garçon avec une guitare électrique. De son front sort alors deux robots, l’un est une main mécanique, l’autre complet avec une tête de télévision. Bienvenue dans les dix premières minutes d’un des anime les plus fous et les plus géniaux jamais réalisés. Bienvenue aussi, en quelque sorte, dans le monde de Little Girl Terrorist.

Les samples, les rythmes, les cris screamo, tout se rencontre au coin d’une rue et se livre une bataille sans merci. Le miracle est que malgré cette impression de chaos émerge un univers tout particulier, séduisant par sa folie et son inventivité. La production est un peu fine au premier abord mais recèle énormément de couches différentes. L’autre grand détail marquant de ce disque est qu’il est composé d’enregistrements datant de plusieurs périodes. Les deux premiers titres qui atteignent la dizaine de minutes chacun sont riches, explosifs et fou. Ce sont les dernières chansons que le groupe ait composé.

Les cinq suivantes sont extraites de leur premier EP. Plus courtes et moins riches mais déjà remplies d’idées géniales. Le dernier morceau est une version demo d’un des derniers titre, enregistré avec d’anciens membres. Une bonne chanson qui ne bénéficie cependant pas de la même production et donc de la même folie que les deux premières. Le futur de ce groupe est donc ce qui est pour moi le plus intéressant. Leur présent vaut déjà largement le détour. La suite, par-contre, fera se retourner de nombreuses têtes. Pensez donc, à peine Genghis Tron vous a t’il remué la cervelle, voilà qu’un quatuor originaire d’on ne sait où se décide à aller encore plus loin dans l’expérimentation, la folie et l’originalité. Deux seules solutions s’offre a vous : fuir, ou accepter et écouter.

  1. (of) the establishment
  2. in absence
  3. the dakota
  4. aj. hiddel
  5. holden caulfield
  6. the grassy knolls
  7. charter arms .38
  8. (#@!ù) the establishment

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. noohmsul says:

    Aaah j’avais découvert ce groupe au début de l’année je crois bien. Et malgré le côté bourrin/chaotique/bizaroide j’accroche plutôt bien! Dommage que ce groupe soit quasi totalement inconnu, en tout cas j’attends beaucoup la suite y’a du potentiel. (d’ailleurs, je crois avoir déjà lu t’as chronique quelque part hororo ;) )

  2. noohmsul says:

    eu… « ta » chronique, et pas « t’as »… dsl…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *