Scale The Summit – Carving Desert Canyons

4 Commentaires      1 351
Style: metal technique instrumentalAnnee de sortie: 2009Label: Prosthetic Records

Je me souviens avoir écouté des bouts du premier disque de Scale the Summit et de m’être emmerdé. Un peu trop de branlette technique pour moi. Bien que j’aime la musique technique et instrumentale, il manquait de la cohérence à leur musique, un sens du groove qui était obscurci par le besoin des musiciens de démontrer leurs prouesses. Le compromis entre l’aventure promise par un paysage désertique et lumineux et les riffs techniques n’était pas encore en symbiose.

Presque par hasard je me suis donc mis à écouter leur dernier disque par pure curiosité. La pochette était jolie, le nom me disait quelque chose et j’avais envie d’écouter quelque chose de neuf. Bien m’en a pris. Où sont les reproches que j’ai pu faire à leur premier disque ? Malgré leur jeune âge Scale the Summit vient de produire un album parfait de bout en bout, mémorable et épique, dont la pochette est un parfait accompagnement visuel pour représenter le voyage fait de montagnes et de vallées qu’est cette collection de chansons.

Certes, la métaphore du paysage est un grand classique du chroniqueur pour représenter une musique variée alliant la lenteur et la lourdeur à des envolées mélodieuses. Mais le groupe tend la perche avec un titre et une pochette aussi appropriée donc que peut-on faire d’autre que la saisir au vol et appuyer en son sens ? Scale the Summit explore ici tant d’avenues différentes avec tant de brio que les fans de rock allergiques aux voix rauques pourront se ruer sur ce disque et gouter aux lignes mélodiques de « The great plains » et y trouver le parfum d’un futur classique. Vivifiant et lumineux, « Carving desert canyons » est un voyage dans un univers que l’on voit se dessiner en face de soi au rythme des notes frappées sur les cordes, cymbales et toms des cinq musiciens.

Tant de grâce et de précision dans les mains de ces jeunes gens est proprement fantastique et bien que je ne puisse rien trouver de révolutionnaire dans leur musique, elle dégage tant de maitrise et m’inspire tellement de joie que je ne peux qu’applaudir et me passer encore et encore cet album sans éprouver la moindre lassitude. « Carving desert canyons » ne marquera peut-être pas l’histoire de la musique mais devrait être célébrer suffisamment pour qu’à l’issu de l’année 2009 on ne puisse pas ignorer le nom de Scale the Summit.

  1. bloom
  2. sargasso sea
  3. the great plains
  4. dunes
  5. age of the tide
  6. glacial planet
  7. city in the sky
  8. giants

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. Marbaf says:

    Ouf enfin une chronique élogieuse ! Y sont bons et sérieux ces ptits gars.
    Je me retrouve dans ce passage « …m’inspire tellement de joie… »
    Par contre, leur premier album, Monument, est à mon goût de la même trempe.

  2. Arnaud says:

    Belle chro, rien à rajouter, encore meilleur que le premier album qui m’avait mis une bonne claque pour ma part.
    Ce groupe tisse un univers qui me parle, à travers de merveilleuses mélodies qui font voyager.
    Un must pour les fans de metal instrumental.
    En un mot: majestueux.

  3. somath says:

    J’ai vraiment beaucoup de mal avec ce groupe, j’ai l’impression d’écouter du math-rock sous emballage plastique de supermarché, je ne ressens aucune saveur et le tout me paraît plat et beaucoup trop cadré.

  4. 2nd Decapitation says:

    Entièrement d’accord avec la chronique!
    Les mélodies sont somptueuses et s’enchainent merveilleusement bien!
    Chaque note est à sa place et le tout nous fait réellement voyagé…
    Du grand art pour ma part!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *