John Coltrane – My Favorite Things

4 Commentaires      1 552
Style: jazzAnnee de sortie: 1961Label: Atlantic

Giant Steps, tout brillant qu’il est, n’est pas pour tout le monde je le conçois. Trop plein, trop rapide, trop verbeux, trop… démonstratif? C’est une conception particulière et jusqu’au-boutiste d’un style extrême, fut un temps : le (hard-)bop. Mais il fait indubitablement partie des incontournables, de ceux qui ont laissé des traces indélébiles dans sa carrière et dans l’histoire. Si ça vous passe au-dessus de la tête, sachez que tout n’est pas perdu ! Il y a tant d’autres albums, tant d’autres choses chez Coltrane… mais pour l’heure, j’ai choisi de m’arrêter sur trois albums de la période Atlantic ; et voici le deuxième : My Favorite Things. Ah,  »My Favorite Things »…

Composé à l’origine par Rodgers & Hammerstein, cette valse réarrangée est un morceau emblématique, si ce n’est LE morceau emblématique de Coltrane et à plus d’un titre. En effet, après  »Central Park West » sur Coltrane’s Sound, voici son deuxième essai au saxophone soprano : ses aigus pénétrants et son timbre velouté presque charmeur, que l’on retrouve aussi sur le deuxième titre, vous tatouent instantanément.

Sereine, rêveuse et baignée d’une mélancolie douce, la reprise est portée par un Coltrane au son divin qui trouve du répondant dans le jeu rythmique du pianiste McCoy Tyner, aussi capable de belles enluminures. A la lumière de la revolution modale héritée de Kind of Blue, c’est sur près de 14 minutes que la mélodie va être déclinée par les deux acolytes, auxquels s’ajoutent Steve Davis et Elvin Jones, bassite et batteur à temps plein d’une formation plus stable.

Mais la légende de ce morceau tient aussi dans sa longévité puisque Coltrane – qui le considérait ‘’parfait’’- le joua des tripotées de fois, dans des versions parfois aux antipodes de celle d’origine (cf. son tout dernier enregistrement disponible The Olatunji Concert: The Last Live Recording). Ainsi,  »My Favorite Things » est devenu en quelque sorte, aux yeux du public, sa carte de visite, un indice sur la direction musicale de son groupe à l’instant T.

Je vous parlerais bien de ‘’Summertime’’, qu’on retrouve ici dans une interprétation osée et réussie, de ‘’But Not For Me’’ ou du tranquille ‘’Everytime We Say Goodbye’’, trois autres standards tous de premier choix (cet album ainsi que Ballads ne comportent aucune composition originale) mais tous s’écrasent devant le morceau titre…

My. Favorite. Things. Period.

  1. my favorite things
  2. eveytime we say goodbye
  3. summertime
  4. but not for me
Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. OYC says:

    Keep on keeping on the coolness, brother. Period.

  2. faya says:

    Le thème de MFV est un des plus catchy/groovy/intelligents que je connaisse dans le jazz c’est clair. Pour les 3 autres morceaux c’est souvent comme ca, il y a aussi « Blue Train » qui a un très bon morceau titres et 3 autres anecdotiques (plus que ceux de MFV quand même).

  3. ellestin says:

    c’est vrai que le morceau titre est monstrueux quand même. Je me vois presque le fredonner sous la douche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *