Devildriver – Pray For Villains

2 Commentaires      1 054
Style: power metalAnnee de sortie: 2009Label: Roadrunner

Dez Fafara et sa troupe sont de retour avec Pray for Villains, toujours sur Roadrunner. Devenu un « petit » gros de la scène metal américaine, le groupe avait bien retenu l’attention avec l’excellent et inattendu The Fury of Our Maker’s Hand sorti en 2005. Malheureusement la déception avait été de mise à la sortie de l’album suivant The Last Kind Words, plat, sans relief, et sans titre se détachant réellement de l’ensemble.
C’est donc logiquement avec quelque appréhension que ce cru 2009 se présente à nous.

Et il faut bien reconnaître que le premier morceau de l’album aurait tendance à donner confiance d’entrée tant il est réussi. Ultra-puissant, implacable, le morceau-titre colle une bonne baffe et met en confiance pour la suite. Malheureusement cette belle confiance ne sera pas honorée comme il se doit, puisque la suite voit le groupe retomber dans une certaine platitude, travers déjà déploré sur le précédent opus du groupe. Les titres s’égrènent, alternant passages furibards (« Fate Stepped In », « Waiting for November » titre de bonne facture tout de même) et morceaux plus mid-tempo (« Back with a Vengeance », « It’s in the Cards »).L’écoute n’est encore une fois pas désagréable, mais elle ne procure malheureusement pas de souvenir impérissable, les morceaux ayant la fâcheuse tendance à se ressembler et à ne pas marquer les esprits. Finalement on ne garde en tête que le premier titre qui vient dans un premier temps motiver une écoute supplémentaire, laquelle écoute aboutit malheureusement à la même conclusion décevante.

Agressif et doté d’un son puissant, l’album était en principe calibré pour réussir à marquer l’auditeur, mais faute de véritable talent d’écriture déployé et à cause d’une recette un peu trop répétitive, le résultat tombe souvent à plat et ennuie. Ce n’est malheureusement pas la durée déraisonnable de l’album (et accentuée sur la version deluxe par la présence de bonus dispensables qui porte la bête à 17 titres!), qui arrangera les choses et rendra l’affaire plus intéressante…

Cette fois encore c’est raté Dez j’en ai peur !

Tracklist :

  1. pray for villains
  2. pure sincerity
  3. fate stepped in
  4. back with a vengeance
  5. i’ve been sober
  6. resurrection blvd.
  7. forgiveness is a six gun
  8. waiting for november
  9. it’s in the cards
  10. another night in london
  11. bitter pill
  12. teach me to whisper
  13. i see belief
  14. self-affliction (bonus track)
  15. dust be the destiny (bonus track)
  16. damning the heavens (bonus track)
  17. wasted years (bonus track)
krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 841 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. 1ternot2baz says:

    power metal en plastique !

  2. Necronomicon says:

    Etant personnellement plus attiré par le death metal, je suis pourtant fan de Devildriver depuis le premier opus, et honnêtement, je trouve cet album bien meilleur que le précédent. certes, il n’a peut-être pas la hargne de « The fury of our maker’s hand », mais il reste un album largement plus que correct! à écouter, donc!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *