Disarmonia Mundi – The Isolation Game

Pas de commentaires      1 107
Style: thrash death mélodiqueAnnee de sortie: 2009Label: Coroner Records

Des groupes peu originaux il en existe des milliers. Des groupes qui invitent le chanteur du groupe dont ils font beaucoup plus que s’inspirer il n’y en a par contre pas des masses. Disarmonia Mundi est donc un clone de Soilwork avec en plus à charge d’inviter Björn Strid sur plusieurs chansons afin que l’illusion soit complète et que leur disque ressemble d’autant plus à une compilation de face B de Stabbing the drama. Correct sans jamais dépasser la barre du « supportable, mais pas trop », leur chanteur attitré choisit de piller en plus In Flames en alternant cris rauques et aigus avec une voix mélodique emo. Tous les attributs se lisent ensuite comme une liste de course pour un groupe du genre : batterie triggée, son compressé et refrains mélodiques à tous les étages. Impossible même de les taxer de débutant puisque The isolation game est leur quatrième disque ! L’industrie du cinéma connait le direct to vidéo, voici le direct to bac à soldes.

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *