Doomriders – Darkness Come Alive

5 Commentaires      1 419
Style: heavy rock’n’roll man!Annee de sortie: 2009Label: Deathwish

Fondé à l’origine par Nate Newton de Converge, Doomriders n’est pas seulement l’activité du dimanche mais aussi le premier amour vers lequel il se tourne de temps en temps. Simple, dans sa conception, Doomriders propose un mélange de riffs metal, comme ceux d’Entombed post « Wolverine blues« , sur un lit de tempo punk pour un résultat savoureusement rock and roll.

La voix rauque de Newton se veut plus Danzig que Danzig quand il entonne a pleine voix le refrain de la chanson titre. Il ne m’aura d’ailleurs suffit que l’écoute de ce titre pour me convaincre d’investir dans ce deuxième disque. La force du single imparable que l’on retient dès la première seconde.

Le spectre des influences va donc parfois vers le punk/hardcore ou plus vers le metal mais ne déroge jamais à la règle du mélange. D’une qualité constante qui ferait envie à bon nombre de groupes de metal à plein temps, Darkness Come Alive n’est ni plus ni moins qu’une collection de brulots énergiques et positifs, fidèles à l’esprit commun de rébellion contre l’oppression quotidienne contre laquelle ces deux genres s’élèvent.

Il n’est donc pas si ironique que cela de voir des hardcore kids faire mieux que des metalheads quand les cultures sont brouillés au nom d’une même cause : Don’t let these bastards grind you down ! »

  1. fade from black
  2. heavy lies the crown
  3. bear witness
  4. knife wound
  5. come alive
  6. night howler
  7. crooked path
  8. lions
  9. the equalizer
  10. night lurker
  11. jealous god
  12. mercy
  13. night beckons
  14. blood avenger
  15. bloodsuckers
  16. rotter

Chroniqueur

Mathieu Lubrun

Hororo est chroniqueur depuis 2004 sur Eklektik, bibliothécaire de profession, passionné de musique (metal, jazz, hip hop, electro …) et de comics. Alcoolique de concert et de disques, bavard et effervescent dès qu’il rentre en contact avec un artiste qu’il apprécie. Contactez-le pour lui dire tout ce que vous voulez à son adresse personnelle xhororox [AT] gmail [DOT] com et/ou suivez-le sur Twitter.

hororo a écrit 395 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

5 Commentaires

  1. josh says:

    Album enorme meme si petite preference pour le precedent… Come alive! quel titre! l’influence danzig sur le chant m’a egalement frappé

  2. dayspring says:

    tellement deçu.
    trop mélodique, trop de branlette, pas le coté dirct et efficace du premier.
    un gros ratage.

  3. faya says:

    Foncierement américain dans le son et les influs (le courant « Mastodon c’est le meilleur groupe depuis 20 ans »), et un son plutot propre, mais j’aime beaucoup ce disque, je trouve les morceaux super efficace, je m’en lasse pas.

  4. ryoryo says:

    C’est tout ce que tu as a dire sur cette tuerie ? Nan mais oh !
    Le premier etait deja tres intéressant. Avec celui-ci, on dépasse définitivement le cadre d’un gros délire entre potes pour atteindre une musique affinée, travaillée, variée et toujours mais alors toujours couillu, punk, groove, efficace. Si il détruit tout sur cd, il est taillé pour le live.

  5. heddy says:

    je préférais le premier.Ok il y a de très bon titres mais bontout le reste est pompé mastodon/danzig et genocide SS.
    Un album qui s’écoute plutôt bien mais qui n’arrive pas a la cheville du premier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *