Bilan 2009 krakoukass

Pas de commentaires      1 169
Annee de sortie: 2010

Déceptions

Between the Buried and MeThe Great Misdirect : loin d’être mauvais, l’album est tout de même un poil décevant, répétant la recette du chef d’œuvre Colors, sans jamais en atteindre le génie. On en attendait sans doute trop…
Billy TalentIII : Les gallois de Billy Talent poursuivent visiblement leur effort de « mainstreamisation » ce qui est loin de me convaincre… Malgré un très bon « Turn Your Back » qui fait figure d’exception, l’album est mou du genou et plus assez fou/punk pour emporter l’adhésion me concernant… Espérons que la barre soit redressée sur le prochain album !
Porcupine TreeThe Incident : Alors ça pour une déception c’en est une belle… Steven Wilson a sorti en 2009 son album le plus inutile, s’auto-parodiant pour un résultat sans saveur et sans grand intérêt… Nul doute que ce grand Monsieur corrigera le tir sur son prochain essai.
Wolves in the Throne RoomBlack Cascade : Après le magistral Two Hunters, difficile de ne pas être déçu par ce Black Cascade un peu fade et facile, sans grand relief…

Autres

Encore une année très riche avec d’abord les retours en force attendus ou plus inattendus de quelques ténors comme Alice in Chains d’abord et son très beau Black Gives Way to Blue, un beau retour inespéré compte tenu de l’absence de Layne.
Grand retour aussi même si sans surprise finalement, celui des vétérans de Napalm Death qui signent encore un album prodigieux… Quel est donc le secret d’une telle longévité et régularité dans la qualité ?
Retour encore, et gagnant de mon point de vue, celui de Rammstein qui nous a offert un très bon album avec ce Liebe ist für alle da qui contient de vrais morceaux de bravoure à défaut de réellement surprendre.
Idem pour Katatonia et son très beau Night is the New Day qui devrait une nouvelle fois garantir un bel hiver bien froid et mélancolique au coin du feu.En ce qui les concerne, le feu ils vous le mettent et la mélancolie ils en font des confettis : Converge est revenu également en 2009 avec un très bon album, très controversé aussi.
On n’oubliera pas non plus le Heart of Darkness de Burnt by the Sun qui vaut son pesant de cacahuètes dans le style gros parpaing dans la tronche. Peut-être pas le meilleur album du groupe, mais un vrai excellent cru quand même.Même topo pour Anaal Nathrakh et Drudkh qui ont sorti deux chouettes albums, sans réinventer leur style et sans taquiner leurs meilleurs réalisations non plus.
Le 6ème album de Shining a finalement aussi vu le jour en 2009 après avoir été retardé à plusieurs reprises et tant mieux car voilà encore un retour en forme.
Enfin dans deux styles différents, Archive et Enter Shikari ont également fait un retour remarquable en 2009 avec deux excellents albums sous le bras.
Retours aussi pour les plus confidentiels The Ruins of Beverast avec un superbe 3ème album de black/doom marqué par des vocaux incroyables, idem pour le rap de Cage avec son excellent Depart From Me (le seul album de rap qui m’a scotché cette année).
Même si j’ai l’impression que nous ne sommes pas nombreux à le penser, je n’oublierai pas de parler de A Storm of Light qui a sorti à mon avis le meilleur album de post machin de l’année avec le superbe Forgive us our Trespasses.Petit coup de cœur aussi pour le cabaret rock de The Cesarians, un groupe vraiment surprenant et original et dont le premier album sorti cette année vaut vraiment le déplacement.
Sympathique album aussi que celui de Them Crooked Vultures, all-star band avec entre autres Josh Homme et Dave Grohl, un vrai album de bagnole qui fait bouger la tête et taper du pied.

Enfin je m’en voudrais de ne pas parler de 4 albums français absolument remarquables sortis cette année, qui ont bien failli se retrouver dans mon top : My Own Haze de Anorak, le s/t de Nesseria sorte de réponse au No Surrender de Kickback, avec là encore un mélange furieux de hardcore et de metal extrême. Appollonia ensuite dont l’excellent album m’a beaucoup rappelé Impure Wilhelmina. Et enfin dans un genre plus métal « classique », le premier album de Fractal Gates a également beaucoup tourné cette année. Quatre jeunes groupes avec un putain de potentiel, qu’il faudra vraiment suivre de très près dans les années à venir.

Evènements marquants de 2009 :
La connerie des banquiers
La mort de Michael Jackson

Albums de l’année

KylesaStatic Tensions
Efficace mais pas aseptisé, le son Kylesa arrive à pleine maturation avec ce dernier album, probablement le meilleur du groupe à ce jour.


UlcerateEverything Is Fire
Clairement THE album de death en 2009, ce Everything is Fire ne plaira clairement pas à tout le monde. Chaotique, brutal, mais aussi incroyablement prenant et addictif. Monstrueux.


Giant SquidThe Ichtyologist
Le retour du calamar géant en 2009 n’aura pas déçu, bien au contraire! Un album déroutant, mais d’une grande richesse qui vient confirmer tout le bien qu’on pensait du groupe après son premier album.


DredgThe Pariah, the Parrot, the Delusion
Parfait compromis entre la richesse de El Cielo et l’immediateté tubesque de Catch Without Arms, The Pariah, The Parrotn The Delusion est peut-être simplement le meilleur album de Dredg à date.


RomeFlowers From Exile
Certainement le “grower” de l’année comme dissent les américains. Un album qui passe de « sympathique » à la première écoute, à « monumental et indispensable » dès la 3ème. Une folk martiale simplement magnifique. Merci Ellestin pour la découverte.


SybreedThe Pulse of Awakening
Mes chouchous suisses de Sybreed restent mes chouchous suisses. Ce 3ème album m’a de prime abord déçu avant de révéler une fois de plus son potentiel énorme. Superbe album une fois de plus, à la hauteur des deux précédents. C’est désormais une évidence, Sybreed sont les leaders du genre.


ZuCarboniferous
La claque barrée de l’année, ce Carboniferous est un petit bijou de noise jazz instrumental armé d’une production en béton. Patton ne s’est pas trompé en signant ces italiens…


MastodonCrack the Skye
Ce n’est pas encore en 2009 que Mastodon fautera… Crack the Skye est superbe, ciselé aux entournures, progressif et tout simplement génial.


Sights & SoundsMonolith
Addicted, l’album du Devin Townsend Project est certes bon, mais pas assez pour éclipser cet album de Sights & Sounds produit par Devin Townsend et sur lequel on retrouve la patte du maître. Une bien belle découverte.


KickbackNo Surrender
Peu amateur de l’état d’esprit puant des parisiens de Kickback, je m’incline néanmoins devant ce grand album, incontestablement leur meilleur, mélange parfait de black et de hardcore.


Future of the LeftTravels With Myself and Another
Déçu par le dernier Billy Talent, j’ai trouvé un remplaçant de choix avec Future of the Left et cet excellent album doucement barré, délicieusement punk et mélodique.


I Am XKingdom of Welcome Addiction
Rhaaa enfin un digne successeur du fameux Bloodsport de Sneaker Pimps. Album d’électro-pop imparable bourré de tubes tout sauf faciles et parfaitement arrangés.


City of FireS/t
En attendant le retour de Fear Factory, ce City of Fire s’est révélé être un remplaçant de choix, emmené par le toujours excellent Burton C. Bell, qui enterre sans mal le ridicule album de Arkaea et le (néanmoins) sympathique Divine Heresy.


AbsuAbsu
Le pyschopathe de la famille des poulpes, Sir Proscriptor était de retour en 2009 pour botter des culs. Non content de proposer une pochette superbe, l’album est encore un grand cru de death/thrash sous LSD.


SolstafirKöLd
Les islandais de Solstafir nous ont offert un album intense, rappelant le côté épique d’un Primordial, avec là encore un chanteur atypique qui ne laisse pas indifférent. Pour ma part j’adhère et j’en redemande, surtout qu’en concert c’est tout à fait génial également…


Biffy ClyroOnly Revolutions
Belle petite découverte de dernière minute que ce groupe et surtout cet album, qui tourne en boucle depuis plusieurs semaines. Une sorte de pop-rock plus malin et sophistiqué qu’il n’y paraît de prime abord. Avis aux amateurs !

 

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 890 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *