Aucan – Dna Ep

Pas de commentaires      856
Style: electro-math-dubAnnee de sortie: 2010Label: Ruminance / African Tape

Le premier d’album d’Aucan avait été plutôt remarqué à sa sortie en 2008, proposant un math-rock rappelant Battles, sans pour autant passer pour une pâle copie sans intérêt, et ce, grâce à des touches de synthés bien vues. Le trio opère pourtant sur ce nouvel EP une mutation vers une musique encore plus électronique, lorgnant vers le dubstep et le dark ambient.

Les trois italiens ont en effet décidé de mettre en avant les synthés, laissant tout de même les guitares marquer des rythmiques syncopées et une vraie batterie donner plus d’impact qu’une vulgaire boîte à rythmes. Les cinq titres de cet EP présentent donc les résultats d’expériences visant à atteindre des métissages musicaux rarement tentés auparavant. Si les quatre premiers morceaux montrent une face plutôt rentre-dedans voire dansante de ce nouveau son, la dernière plage, d’environ 15 minutes, est une longue évolution ambient aux infra-basses très présentes, le tout parcouru par de fines touches de synthés rappelant des artistes tels que Steve Roach ou encore Fennesz.
Même si j’apprécie beaucoup cette longue piste, je trouve pourtant qu’elle casse un peu le rythme du disque et aurait eu peut-être plus sa place sur un format LP. Je mets également une réserve sur les parties vocales pas toujours très bien senties, bien que rares.

Tout ça pour dire que cet EP en forme de laboratoire donne très faim. J’espère que la suite arrivera sous peu, car cette mutation place Aucan comme un groupe à surveiller impérativement.

  1. rooko
  2. crisis (club version)
  3. dna
  4. urano 2
  5. the darkest light
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *