Dead Congregation – Hatespawn Split

2 Commentaires      1 316
Style: death metalAnnee de sortie: 2008Label: Nuclear Winter

On ne peut pas dire qu’en 2008 Dead Congregation ait particulièrement chômé. En plus d’avoir sorti l’un des meilleurs albums de death metal de ces dix dernières années (ouais, ouais, je ne rigole pas avec ça!), le groupe d’Anastasis Valtsanis s’est également fendu d’un split en compagnie des allemands de Hatespawn. Au programme de cette rencontre greco-allemande, trois titres d’un death metal macabre et nauséabond.

On commence par Dead Congregation qui nous offre ici deux nouveaux morceaux à nous mettre sous la dent. Le groupe, pourtant habitué à s’exprimer au travers de compositions souvent longues et tortueuses, se fend exceptionellement pour l’occasion de deux titres particulièrement courts puisque ceux-ci ne durent respectivement que 2mn52 et 1mn13. Surprennant de la part d’un groupe qui nous a jusque là habitué à plus de « longueurs ». Quoi qu’il en soit, et malgré le format peu orthodoxe emprunté ici par Dead Congregation, le résultat n’en est pas moins probant. Bien au contraire.

Les plus pointilleux auront néanmoins vite fait de me donner tord quant à l’énoncé du contenu de ce split. En effet, il ne s’agit pas véritablement de deux nouveaux morceaux puisque l’on retrouve ici le titre « Subjugation » déjà présent sur l’album Graves Of The Archangel. La seule différence notable est qu’il s’agit là du « Bestial Mix », une version plus « raw » que celle proposée à l’origine sur l’album. Pas de quoi s’affoler néanmoins puisqu’en dehors de l’aspect général plus « crade », on ne constate pas de véritable changement.
Mais n’ayez crainte car le morceau « Perennial Blasphemous Affliction » justifie à lui seul l’achat de ce split. On y retrouve évidémment ce qui fait le succès du groupe greque à savoir un death metal old school froid et blasphématoire dans une version épurée à l’énergie « punk » sous jacente. Et malgré la durée de ces deux morceaux, force est de constater que les ambiances sombres et suffocantes sont toujours au rendez-vous.

De son côté l’Allemange n’a pas à rougir. Formé en 2004, Hatespawn n’est pas ce que l’on peut appeler un groupe particulièrement prolifique. Ce dernier compte en effet à son actif deux splits dont un avec le groupe Signum Diabolis (2004) et une demo tape (2007). C’est léger mais ça ne l’empêche pas de nous offrir ici un excellent titre de death metal old school (bah oui forcément!) servi avec son introduction et son « outroduction ». Bien qu’un peu plus long que les deux morceaux de Dead Congregation, le rythme de « …Of Unspeakable Cults… » est tout aussi soutenu. La seule différence est qu’ici l’ambiance retranscrite est loin d’être aussi oppressante. Les riffs sont nettement plus aérés et « classique », pour au final un rendu assez proche de ce qui se faisait en Suède au début des années 90.

Bref, je ne vais pas vous perdre votre temps plus longtemps. Ce disque ne coûte presque rien et ce qui y est proposé vaut largement l’investissement. Alors ne vous trouvez pas d’excuses et passez commande plus vite que ça! Ouste!

  1. perennial blasphemous affliction
  2. subjugation
  3. congregation at the altar of xun
  4. …of unspeakable cults…
  5. scattering mass
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. Bastard #1 says:

    Tu l’as choppé chez Nuclear winter??
    Je ne démords pas de Graves Of The Archangel, l’album qui m’a redonnez le gout au death…

  2. AxGxB says:

    Yep, là bas même.
    Je te conseil également le EP précédent si tu ne l’as pas déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *