Stone Sour – Audio Secrecy

Stone-Sour-Audio-Secrecy

Ce nouvel album de Stone Sour commence très bien. Après une intro sans grand intérêt, ce sont 2 titres puissants et mélodiques, comme sait en composer Corey Taylor, qui saisissent d’entrée.  On se dit alors, en ayant entendu « Mission Statement », « Digital (Did You Tell) » que nos attentes vont être comblées, et que cet Audio Secrecy sera le digne successeur du très bon Come What(ever) May. Même si « Say You’ll Haunt Me » tombe par la suite un peu dans le pathos, il reste une bonne pépite de rock us comme on est capable de l’apprécier.

Sauf que… l’album prend après ce titre une déplaisante tournure, se vautrant dans le gnan-gnan et l’uniformité. Rapidement il faut se rendre à l’évidence, on s’emmerde, et on regrette que Corey ait perdu ses burnes en cours de route. Certes le Monsieur chante bien, mais c’est bien connu, l’abus de ballades nuit gravement à la santé et provoque nausées, évanouissement, voire arrêt compulsif de l’écoute. Les refrains deviennent mielleux et la puissance semble s’être complètement évaporée, même si Corey tente de nous faire croire ponctuellement qu’il est toujours en colère (« Let’s Be Honest », « Nylon 6/6 », « The Bitter End » ). Ça ne prend pas ami rouquin, l’auditeur n’est pas dupe…

Bref, pour ajouter à ces erreurs de jugement, l’album contient 14 titres, et même 17 sur l’édition limitée, avec les bonus. C’est beaucoup, beaucoup trop, et c’est l’indigestion. Une belle déception après un album du calibre du précédent…

Tracklist :

01. Audio Secrecy
02. Mission Statement
03. Digital
04. Say You’ll Haunt Me
05. Dying
06. Let’s Be Honest
07. Unfinished
08. Hesitate
09. Nylon 6/6
10. Miracles
11. Pieces
12. The Bitter End
13. Imperfect
14. Threadbare
15. Hate Not Gone (Bonus Track)
16. Anna (Bonus Track)
17. Home Again (Bonus Track)

GROUPES:
STYLE: ,

A PROPOS DE krakou

krakou Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben. Adresse de contact : krakoukass@eklektik-rock.com

krakou a écrit 682 articles sur Eklektik.

1 commentaire

  1. et c’est pas mieux live…

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • yoitw-whenlifecomestodeathkrakoukass | 02 janvier 2015
    Young And In The Way – When Life Comes to Death
    Une boucherie, comme l'illustre bien la pochette. Sans doute l'album le plus vicieux de l'année 2014.
  • audreyfall-mitaubeunz | 29 décembre 2014
    Audrey Fall – Mitau
    Effectivement, j'avais zappé le Sleepmakeswaves (alors que je l'ai encensé ici-même, Alzheimer quand tu nous tiens), par contre les deux autres je ne connais pas du tout mais je vais remédier à ça, merci pour les recommandations ! ;)
  • audreyfall-mitauAdrien64 | 28 décembre 2014
    Audrey Fall – Mitau
    Si si, cette année il y a eu de très bons albums de postrock. Hormis celui là, il y a ceux des australiens Sleepmakeswaves, des américains Set And Setting des Québécois Appalaches entre autre.
  • tellusian-collisionmors ultima | 25 décembre 2014
    Tellusian – Collision
    très très bon j'adore
  • horrendous - ecdysisBuck | 23 décembre 2014
    Horrendous – Ecdysis
    Ouais, je crois que dans New Noise, ils comparaient ce morceau à du Van halen, ou du hard fm 80, et c'est vrai qu'il y a de ça !
  • horrendous - ecdysiskrakoukass | 22 décembre 2014
    Horrendous – Ecdysis
    Ah ouais glam c'est plutôt bien vu!! ;)
  • horrendous - ecdysisshaq | 22 décembre 2014
    Horrendous – Ecdysis
    Excellent album. Les faiblesses techniques (je trouve le batteur limite) sont compensées par la créativité et l'énergie, et cette volonté permanente de rester dans l'hommage tout en forgeant une musique personnelle. Quant à When the walls fell, je le trouve carrément Glam ^^
  • marmozets-theweirdandwonderfulkrakoukass | 20 décembre 2014
    Marmozets – The Weird And Wonderful Marmozets
    Vraiment bon cet album, avec des moments bien rageurs et d'autres plus "pop". Avec leur moyenne d'âge de 18-19 ans, ils ont de l'avenir.