Stone Sour – Audio Secrecy

Stone-Sour-Audio-Secrecy

Ce nouvel album de Stone Sour commence très bien. Après une intro sans grand intérêt, ce sont 2 titres puissants et mélodiques, comme sait en composer Corey Taylor, qui saisissent d’entrée.  On se dit alors, en ayant entendu « Mission Statement », « Digital (Did You Tell) » que nos attentes vont être comblées, et que cet Audio Secrecy sera le digne successeur du très bon Come What(ever) May. Même si « Say You’ll Haunt Me » tombe par la suite un peu dans le pathos, il reste une bonne pépite de rock us comme on est capable de l’apprécier.

Sauf que… l’album prend après ce titre une déplaisante tournure, se vautrant dans le gnan-gnan et l’uniformité. Rapidement il faut se rendre à l’évidence, on s’emmerde, et on regrette que Corey ait perdu ses burnes en cours de route. Certes le Monsieur chante bien, mais c’est bien connu, l’abus de ballades nuit gravement à la santé et provoque nausées, évanouissement, voire arrêt compulsif de l’écoute. Les refrains deviennent mielleux et la puissance semble s’être complètement évaporée, même si Corey tente de nous faire croire ponctuellement qu’il est toujours en colère (« Let’s Be Honest », « Nylon 6/6 », « The Bitter End » ). Ça ne prend pas ami rouquin, l’auditeur n’est pas dupe…

Bref, pour ajouter à ces erreurs de jugement, l’album contient 14 titres, et même 17 sur l’édition limitée, avec les bonus. C’est beaucoup, beaucoup trop, et c’est l’indigestion. Une belle déception après un album du calibre du précédent…

Tracklist :

01. Audio Secrecy
02. Mission Statement
03. Digital
04. Say You’ll Haunt Me
05. Dying
06. Let’s Be Honest
07. Unfinished
08. Hesitate
09. Nylon 6/6
10. Miracles
11. Pieces
12. The Bitter End
13. Imperfect
14. Threadbare
15. Hate Not Gone (Bonus Track)
16. Anna (Bonus Track)
17. Home Again (Bonus Track)

GROUPES:
STYLE: ,

A PROPOS DE krakoukass

krakoukass Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben. Adresse de contact : krakoukass@eklektik-rock.com

krakoukass a écrit 675 articles sur Eklektik.

1 commentaire

  1. et c’est pas mieux live…

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • ben-howard - i forget where we werejoss | 25 novembre 2014
    Ben Howard – I Forget Where We Were
    En parfait accord avec la chronique. On sent dès la première écoute qu'il se passe quelque chose de spécial, même si il en faudra plusieurs pour bien s'imprégner de l'album. Pour moi le sommet du disque se situe avec l'enchainement "End of the affair" et le superbe "conrad" qui montre qu'on peut encore, en 2014, faire d'ex...
  • bbKane | 24 novembre 2014
    Bloodbath – Grand Morbid Funeral
    Entièrement d'accord avec la chronique. Une bombasse d'album pour un groupe que je n'attendais pas à ce niveau. L'apport de Nick Holmes est indéniable dans la réussite de ce disque.
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 20 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Je m'en fais écouter ça de ce pas !
  • dark fortress_venereal dawnkrakoukass | 18 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Ouaip excellent album pour sûr. Ils ont clairement franchi un pallier avec ce dernier opus. Très belle chronique camarade!
  • anopheli-ahungerMadrumo | 07 novembre 2014
    Anopheli – A Hunger Rarely Sated
    Vachement cool comme fusion !
  • kerretta-pirohiabeunz | 05 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Effectivement, ya un côté Russian Circles bien prononcé. Merci pour le retour, ça fait bien plaisir ! Et jette-toi sur leurs albums précédents ! ;)
  • kerretta-pirohiaMarbaf | 02 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Ben merde, j'étais passé à côté de ce groupe. Ça me fait penser à Russian Circles. Merci beaucoup pour la découverte (et pour le lien bandcamp).