Taddy Porter – Taddy Porter

2 Commentaires      4 027
Style: hard blues rockAnnee de sortie: 2010Label: Primary Wave Music

Bon faut que je vous raconte un peu ma vie quand même avant de vous présenter les Américains de Taddy Porter.
Figurez-vous que le deuxième album de Whitestarr est l’un de mes albums rock préférés et que Whitestarr ont splitté.

Voilà, vous savez tout de moi, maintenant, je peux donc, sans que vous vous demandiez ce qu’il m’arrive, crier ma joie : youhouhouuu, enfin un groupe qui se situe dans la lignée de Whitestarr.

Un récent sondage SOFRES/EKLEKTIK (à paraître prochainement dans une grande revue scientifique) a déterminé que le QI moyen du lecteur de notre site était de 192. Il n’est donc pas utile que je précise que le groupe qui reprend le flambeau, c’est justement Taddy Porter.

Par contre, le même sondage évoque la difficulté de mise en œuvre pleine et effective de ces 192… Je vais donc devoir préciser certains points.

Globalement, Taddy Porter pratiquent un hard blues rock fortement connoté 70’s et qu’on aurait du mal à ne pas rapprocher de groupes comme Led Zep, Lynyrd ou Free (ou Rose Hill Drive, The Answer et Dirty Sweet pour citer des noms plus actuels). L’introduction de l’excellentissime « Whatever haunts you » a, exemple parmi d’autres, un faux air du principal riff du mythique « Mr Big » du non moins mythique Fire and water de la bande à Paul Rodgers.

Les raisons pour lesquelles j’ai rapidement pensé à Whitestarr (que très peu de personnes connaissent à mon avis, ça sera l’occasion de vous y intéresser avant que je me décide à le chroniquer) sont, bien sûr, les racines musicales du style pratiqué mais, surtout, l’esprit qui émane de l’univers de Taddy Porter. Je n’imagine pas une seconde les membres du groupe aller en studio ou monter sur scène à reculons : le plaisir de jouer transpire de chaque note (la participation de chaque membre à la composition ne doit pas être étrangère à ce sentiment).

Une différence non anodine existe cependant avec mes petits chouchous : Taddy Porter sont peu plus ancrés dans le présent à travers certaines sonorités ou structures.

Cela ne m’incite pas pour autant à moins les apprécier car cet aspect de leur musique me permet alors de les rapprocher d’un autre excellent groupe américain trop peu connu : Poets and Pornstars.

2 regrets cependant : ça manque de soli réellement jouissifs. Ils sont bel et présents mais la valeur ajoutée n’est pas suffisamment élevée à mon goût. Je m’en accommode bien sûr parfaitement puisqu’ils ne commettent jamais l’impair d’être totalement incongrus ou insipides.

En revanche, il y a un terrain sur lequel je ne les suis pas ; on peut même dire que je ne suis pas content : à l’écoute de la ballade Creedienne « In the morning ». Quelle horreur. C’est con parce qu’ils montrent très bien avec « Long slow drag » (d’inspiration pop rock britannique : Elton John) qu’ils peuvent proposer quelque chose de vraiment valable en la matière.

A part ce faux pas et mon premier bémol, l’adhésion est totale : essayer de résister à un tel sens du riff et du refrain imparable, à la voix chaude et puissante d’Andy Brewer serait pure folie.

site officiel

myspace

Chroniqueur

Darkantisthène

Il est né, il a chroniqué, il est mort, aurait pu dire Heidegger si... j'étais mort, si Heidegger était vivant et s'il s'était intéressé à ma prose autant qu'à celle d'Aristote. Et il n'aurait pas été à une connerie près le père Martin parce qu'avant de chroniquer, et après être né, figurez-vous que j'ai vécu ; et écouté de la musique.

darkantisthene a écrit 276 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. krakoukass krakoukass says:

    Je confirme, ça bute.

  2. roryfan16 says:

    marrant mais autant j’adore ce groupe et leur album et te suis dans ta « review » autant je ne suis pas d’accord sur leurs ballades… c’est même carrément l’inverse… les 2 principales que j’écoute en boucle c’est I Gotta Love et …In the evening. pour cette dernière, j’ai même vu sur le tube des versions acoustiques superbes…

    comme quoi c’est vraiment un super album que je rcommande vivement (là dessus, je crois qu’on se rejoint ;-)

    et si vous aimez TP, alors sauter à pieds joins sur STONERIDER car en plus les grattes sont terribles et le solo sur Break out est magnifique…..

    roryfan16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *