Textures – Interview du nouveau chanteur

Pas de commentaires      1 853
Annee de sortie: 2010

Les hollandais de Textures ont vu récemment quelques changements dans leurs rangs. Ce ne sont pas les premiers, le groupe ayant déjà connu l’arrivée d’un nouveau chanteur après leur premier album et d’un bassiste juste avant la sortie de Silhouettes. Un nouveau claviériste vient ainsi d’être annoncé il y a quelques semaines mais c’est surtout au nouveau chanteur du groupe, Daniel de Jongh, que je me suis intéressé, d’autant qu’il a quitté Cilice, un autre groupe hollandais dont j’ai beaucoup apprécié le premier album, pour les rejoindre. Voici donc une interview du bonhomme en attendant de constater son apport sur le nouvel album que le groupe prépare actuellement.

Click here for the original english version.

Connaissais-tu certains des membres du groupe avant de rejoindre Textures? Est-ce que tu connais la musique du groupe depuis qu’ils ont commencé à en faire?

Je connais Eric depuis quelques années. Nous étions dans la même école ensemble, la « Rockacademy » à Tilburg, une école pour les musiciens qui aspirent à une carrière professionnelle. En outre Eric et moi nous sommes rencontrés à plusieurs reprises lorsque nous avons tous deux joué dans des festivals avec nos anciens groupes. Je connais Stef depuis encore plus longtemps comme nous avons eu quelques contacts pour d’autres projets musicaux.
Bien sûr, j’ai connu Textures dès leurs débuts, et effectivement j’étais déjà fan avant qu’ils me demandent de joindre le groupe. J’aime vraiment leur style, les différents types d’éléments qu’ils ont mélangés dans le son que crée maintenant le groupe.

Tu figures dans la dernière vidéo podcast du groupe, « introduction du nouveau chanteur » et c’est en fait Eric qui t’interviewe.
Il semble que le passage entre lui et toi en tant que chanteur du groupe s’est passé en douceur, peut-être peux-tu donc donner ton avis sur les raisons du départ d’Eric?

Eh bien, Eric a voulu faire autre chose dans la vie, ses priorités ont changé. Comme il l’explique dans sa déclaration, c’est la raison pour laquelle il a quitté le groupe. Eric et le reste du groupe sont toujours des amis très proches, donc il n’y a pas de rancune après.

… Et pourquoi tu as été choisi en tant que nouveau chanteur? :)

Eric m’a lui-même désigné comme son remplaçant au reste du groupe quand la question de qui serait le prochain chanteur de TEXTURES s’est posée. Le reste du groupe connaissait déjà Cilice et la façon dont j’ai utilisé ma voix dans ce groupe. Je suppose que c’était la raison principale pour laquelle ils m’ont demandé d’être leur nouveau chanteur.

En fait, j’apprécie vraiment Deranged Headtrip l’album de Cilice, le groupe où tu étais avant de rejoindre Textures. Je pense que tu es un choix idéal en tant que chanteur de Textures, mais pourquoi as-tu voulu quitter Cilice?

Ce fut une décision très difficile à prendre, mais quand j’ai accepté le poste de chanteur de TEXTURES, mes priorités en tant que chanteur ont évolué dans le groupe. Je trouvait injuste de mettre CiLiCe dans une voie de garage, CiLiCe a besoin de tout le temps et les efforts pour que peut donner chaque membre pour permettre au groupe d’être ce qu’il peut être.

Deranged Headtrip est un très bon album, mais je pense que le groupe n’a pas obtenu la reconnaissance qu’il aurait pu, il semble que Cilice soit presque inconnu en France. Tu as des nouvelles à donner sur le groupe, est-ce qu’ils ont déjà un nouveau chanteur, quels sont leurs plans?

Eh bien, il était assez difficile de percer, Nous avons bougé nos culs dans toute l’Europe et encore plus loin. Nous avons également joué plusieurs fois en France, mais jamais nous n’avons reçu l’attention adéquate que le groupe méritait. J’espère vraiment qu’ils vont l’obtenir à l’avenir. Au sujet d’un nouveau chanteur pour Cilice, je sais qu’ils ont quelqu’un de nouveau comme ils ont joué leur premier concert avec lui. Je ne peux pas vraiment vous donner de détails car ils veulent le présenter eux-mêmes en temps voulu. Vous le découvrirez bien assez tôt.

Ta voix a une grande polyvalence, comment as-tu découvert que tu pouvais chanter de tant de manières différentes? As-tu pris des cours pour apprendre à chanter?

Je chante depuis l’âge de 13 ans quand j’ai commencé à chanter dans Smogus, mon premier groupe. Ce groupe a duré 13 ans et nous avons fait des concerts de grande envergure aux Pays-Bas. J’ai développé ma voix avec Smogus pour la plus grande part, mais j’ai également suivi des cours de chant et, plus tard, comme je l’ai déjà dit, j’ai suivi des cours à la Rockacademy. J’ai commencé à développer la diversité de mes styles vocaux lorsque j’ai rejoint Cilice. Ce groupe m’a donné cette liberté de faire ce que je voulais et exprimer autant de créativité que possible dans sa musique. Je peux remercier Cilice de m’avoir offert cette chance.

Quels sont les chanteurs qui t’ont le plus influencés?

Les chanteurs qui m’ont le plus influencé sont Mike Patton, Chris Cornell et Jeff Buckley. Mais il y a tellement de chanteurs que j’admire que la liste serait interminable si je continuais.

Lorsque tu chantes en live les lignes que Erik a écrit, essayes tu pour le moment de les reproduire autant que possible à sa façon ou est-ce que tu essayes déjà de les réinterpréter à ta façon?

Bien sûr, j’essaie d’être fidèle autant que possible. Eric a écrit ces lignes et elles ont été conçues pour être de cette façon sur ces morceaux. En plus les fans attendent de moi que je chante les lignes vocales comme Eric le faisait, donc je ne veux pas les décevoir en faisant une chose complètement différente. Heureusement Eric et moi utilisons notre voix de façon très similaire, donc ce n’est pas si difficile pour moi de chanter ses lignes.

Le nouvel album de Textures sera-t-il similaire en terme de styles de chant que les précédents ou êtes-vous décidés à introduire quelque chose de nouveau dans le son Textures à ce niveau?

Je pense qu’il ne sera pas complètement différent du groupe. Ce qui va probablement changer, c’est que j’ai un spectre un peu plus large, et certaines parties seront probablement plus aiguës que ce qu’Eric avait l’habitude de faire. Cela ne signifie pas qu’il sera power metal ou quelque chose de ce genre, mais il sera peut-être un peu plus diversifié que dans le passé.

Les thématiques de Deranged Headtrip sont orientées vers la psychologie et la folie mentale ainsi que les nouvelles technologies semble-t-il, qu’en sera-t-il pour le prochain Textures?

Chaque album a un thème différent. Pour Deranged Headtrip de Cilice , le but était de proposer quelque chose qui tourneboule l’esprit  à son écoute. Aussi bien musicalement que vocalement qu’au niveau des textes. Pour Textures, ce sera différent. C’est un autre album avec un ensemble d’ idées différentes derrière, donc déjà il ne sera pas aussi sombre que Deranged Headtrip a été. Mais il sera certainement fort.

Soit dit en passant, comment se passe la composition du nouvel album? Quand l’enregistrement d’un nouvel album est-il prévu?

Nous écrivons comme des fous pour le moment et la progression se fait à pas de géant. Nous avons presque assez de morceaux pour remplir un album entier. Nous nous dirigeons vers la date limite de nos séances d’écriture, nous allons entrer en studio en janvier.

Est-ce que les nouvelles chansons tendent à l’aspect le plus mélodique et jazzy du son Textures qui est devenu de plus en plus présent à chaque album ou est-ce qu’il se recentre sur des riffs metal polymétriques?

Les nouvelles chansons seront différentes. C’est ce que je peux dire avec assurance. La balance entre lourdeur et ambiance sera maintenue, de sorte que ce sera un album très varié à écouter.

J’ai lu que le groupe a maintenant un nouveau claviériste, c’est une autre raison de penser que le nouvel album sera quelque peu différent. Quelles sont les influences du nouveau claviériste, quelles sonorités va-t-il apporter à ton avis?

Uri est un claviériste très qualifié et il apporte au groupe un bagage musical important. Il maîtrise le synthé et sait ce qu’il fait. Toujours est-il que Textures est un groupe qui utilise les parties de synthé sous forme de couches dans la musique qui permet de mélanger tous les instruments ensemble. Uri a de bonnes idées pour les sons et les nappes.

Je suppose que vous êtes conscient du fait que certains groupes suivent le même chemin de Textures en confrontant face à face rock progressif mélodique et rythmiques complexes qui ont été répandues dans la scène metal par Meshuggah. Avez-vous entendu parler du son « djent »?

Ouais, je sais ce qu’est le son « djent ». En fait, je crois que je l’ai lu pour la première fois sur la page facebook des métalleux américains de Periphery quand ils ont fait des shirts avec « Got Djent? » dessus. Je pense qu’il est apparu quand tous les groupes metal d’aujourd’hui qui utilisent des polyrythmies  ontcommencé à se développer et se fait connaître. C’est juste un autre nom pour une nouvelle vague musicale. Qu’importe tant que la musique est géniale.

Pour la dernière question, pouvez-vous nous dire ce que vous avez écouté ces derniers jours?

Les groupes que j’ai écouté ces derniers jours sont assez divers. J’écoute certains grands groupes australiens comme Karnivool et Dead Letter Circus beaucoup ces jours-ci, mais j’écoute aussi Band of Horses beaucoup. J’ai aussi ramassé quelques albums de quelques grandes figures féminines du jazz de la belle époque comme Billie Holiday et Ella Fitzgerald. J’ai presque oublié que j’écoute beaucoup le nouvel album de Slash! J’étais et je suis un grand fan de Guns N’ Roses et ça me donne toujours des frissons d’entendre Slash jouer comme il le fait. Un génie complet! Le nouvel album est vraiment bon et les chanteurs invités sont tout simplement incroyables. De Ozzy au superbe Kennedy Miles et même Fergy fait du bon boulot et putain, elle sait chanter!

Merci pour votre temps!

Mon plaisir!

http://www.texturesband.com/

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *