Le Bilan 2010

bilan2010

Oui, c’est tout à fait vrai : on est une sacrée bande de branleurs. C’est vrai aussi : sortir le bilan 2010 en février 2011, c’est un peu du foutage de gueule. Là où tous les webzines responsables sortent le leur début janvier, voire fin décembre, Eklektik décide de sortir un truc à l’arrache 1 mois après. On pourrait vous dire qu’on a pris un peu de recul pour bien assimiler les albums de fin d’année, prendre le temps de la synthèse à tête reposée, ouais… mais non. Et puis on a tellement pas de fierté qu’on vous ressortira peut être cette excuse l’an prochain.

On peut déjà se reposer sur nos lauriers du fait que 2010 a vu l’arrivée d’un nouveau design pour le webzine, chantier de longue haleine qui traînait depuis des lustres, et puis faut qu’on se fasse à l’idée qu’on est désormais une bande de trentenaires qui passent leur temps libre à donner du biberon et du fer à repasser, et compenser en virilité en écoutant du gros son ne suffit pas toujours à rebooster notre motivation de simples auditeurs aimant partager leurs goûts et découvertes. Nos plus de 3000 articles et 11000 commentaires depuis 2004 compensent!

Bref, après de douloureux efforts, un élan de motivation sans bornes qui aura poussé pas moins de presque un quart de la rédac à participer, voici probablement le dernier bilan que vous lirez cette année :

LE BILAN 2010 DE LA REDACTION D’EKLEKTIK

Cette année, comme souvent ici, mais encore plus que les précédentes, il est quasiment impossible faire ressortir un véritable consensus entre les tops de chacun. Le but que s’était donné Eklektik est de permettre à toutes les sensibilités musicales dans le rock (un tantinet costaud) de s’exprimer, et ainsi si presque tous les chroniqueurs ont des goûts très éclectiques, ceux-ci ne se recoupent pas forcément. Un monde sépare noise rock, heavy metal, hardcore chaotique et black metal, même si on reste dans des sonorités provenant du même univers.

Cette année la surprise est double car elle provient d’un groupe de black metal et d’autant plus d’un groupe français. On ne peut pas franchement nous accuser d’être chauvins, mais le Paracletus de Deathspell Omega aura convaincu beaucoup d’amateurs de metal extrême, ayant su proposer une vision unique et aboutie capable d’intéresser bien au delà de la sphère black metal sans pour autant mettre d’eau dans son vin de messe noire. Peut-être un signe des temps actuels également de voir un groupe aussi obscur et dérangeant avoir nos faveurs.

Juste derrière 5 albums très différents ressortent en recoupant les listes de chacun des chroniqueurs, des albums de groupes ayant tous déjà largement fait leurs preuves, ce qu’on peut interpréter différement, soit en considérant que 2010 fut une année assez faible en nouveautés, soit qu’au vu de la prolifération des sorties d’albums, les groupes déjà réputés sont aussi les plus écoutés, ou un peu des deux. Enslaved posent avec Axioma Ethica Odini une nouvelle pierre dans leur oeuvre black progressive, s’étant à cette occasion réconcilié avec quelques fans déçu de la tournure prise depuis Isa (et cela sans en dévier!). Personne n’attendait Deftones au tournant, le groupe nous ayant habitué à une carrière en pente douce, secouée par un bassiste dans le coma, mais l’engouement a suivi la surprise que fut ce Diamond Eyes. Iron Maiden, cas unique dans le metal (Metallica eux ont réussi à s’aliéner des fans), la nostalgie que génère ce groupe est telle, que The Final Frontier comme tous leurs albums successifs finissent dans les tops annuels des fans éternels. Ensuite 2 outsiders qui chacun dans son style continue à proposer une musique de qualité sans s’auto-parodier, Knut et le (post-)hardcore chaotique de Wonder et Electric Wizard avec le doom/stoner de Black Masses.

Deathspell Omega – Paracletus Enslaved – Axioma Ethica Odini Deftones – Diamond Eyes
Iron Maiden – The Final Frontier Knut – Wonder Electric  Wizard - Black Masses

 

A part ça, peu de groupes se retrouvent d’un top à l’autre. Certains, comme The Ocean, Periphery ou Intronaut se retrouvent même dans les déceptions des uns tout en étant dans le top des autres. Dans l’ensemble, si certains semblent regretter le manque de nouveauté (malgré la forte émergence du style djent cette année), la plupart des tops font la part belle à des groupes confirmés, voici cependant la liste des albums cités 2 fois :

Arcade Fire – The Suburbs (pop rock indé)Atheist – Jupiter (thrash/death technique)Cloudkicker – Beacons (metal progressif instrumental)Dimmu Borgir – Abrahadabra (black/dark metal symphonique)Klone – Black Days (metal/rock prog)Kruger – For Death, Glory And The End Of The World (post-hardcore)Mantric – The Descent  (metal prog/post-hardcore)Shining – Black Jazz (fusion freejazz metal extrême)Swans – My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky (rock indus expérimental)The Black Keys – Brothers (blues rock)The Dillinger Escape Plan – Option Paralysis (metal/hardcore chatique et progressif)Twilight – Monument to Time End (black metal)Vanden Plas – The Seraphic Clockwork (metal progressif)Ventura – We Recruit (noise rock)Watain – Lawless Darkness (black metal)Woven Hand - The Threshing floor (folk rock)Year of no Light – Ausserwelt (post-hardcore)

Et maintenant le détails de nos bilans respectifs. La liste ci-dessous ne présente qu’un résumé des tops de chacun. La plupart ayant écrit des articles pour expliquer leur choix, déceptions, attentes et réflexions générales, je vous incite fortement à aller lire tout ça :

jonben (bilan détaillé)

East Of The Wall – Ressentiment
Enslaved – Axioma Ethica Odini
Intronaut – Valley of Smole
Tesseract – Concealing Fate EP
Oceansize – Self Preserved While The Bodies Float Up
The Dillinger Escape Plan – Option Paralysis
Knut – Wonder
Periphery – Periphery
Cloudkicker – Beacons
Deftones – Diamond Eyes

Krakoukass (bilan détaillé)

Deathspell Omega – Paracletus
Sicmonic – Somnanbulist
Klone – Black Days
Enslaved – Axioma Ethica Odini
Igorrr – Nostrill
Ghost – Opus Eponymous
Wovenhand – The Threshingfloor
Shining – Black Jazz
Arcade Fire – The Suburbs
Deftones – Diamond Eyes
Mantric – The Descent
Dimmu Borgir – Abrahadabra
Yeasayer – Odd Blood
Fear Factory – Mechanize
Watain – Lawless Darkness

darkantisthene (bilan détaillé)

Ihsahn - After
De Vision - Popgefahr
Jackyl - when moonshine and dynamite collide
Dodsengel - Mirium occultum
Mar de Grises - Streams inwards
Crank County Daredevils - Crann County Daredevils
Ratt - Infestation
Gozu - Locust season
Taddy Porter : Taddy Porter

Alchemist (bilan détaillé)

Kamelot – Poetry for the Poisoned
Dimmu Borgir – Abrahadabra
Juvaliant – Inhuman Nature

kollapse (bilan détaillé)

Ventura - We recruit
Swans - My Father Will Guide Me Up a Rope to the Sky
Brume Retina - Agresse gueule
Lucertulas - The Brawl
Binaire - Idole
Grids - Kansas
Knut - Wonder
U.S. Christmas - Run Thick in the Night
Harvey Milk - A Small Turn of Human Kindness
Woven Hand - The Threshing floor

drommk (bilan détaillé)

The Dillinger Escape Plan – Option Paralysis
Octaves – Greener Pastures
Cleric – Regressions
Shining – Blackjazz
The Secret – Solve & Coagula
The Bled – Heat Fetish
The Chariot – Long Live
I Pilot Daemon – Come What May
As We Draw – Lines Breaking Circles
Candy Cane/Oranssi – Split
Knut – Wonder

Beunz (bilan détaillé)

Thou – Summit
Deathspell Omega – Paracletus
Dad They Broke Me – Rot
Cloudkicker – Beacons
Sailors With Wax Wings  - Sailors With Wax Wings
Teratism – Via Negativa
Karoshi – Ichi
Mincing Fury and Guttural Clamour of Queer Decay – Devolution
Ladder Devils – Forget English EP
Owen Hart – Earth Control

shaq

Atheist – Jupiter
Deftones – Diamond Eyes
Enslaved – Axioma Ethica Odini
Intronaut – Valley of smoke
Klone – Black days
Kruger – For Death, Glory And The End Of The World
Mantric – The Descent
The Ocean – Heliocentric/Anthropocentric
Year of no Light – Ausserwelt
Veil of Maya – [id]

angrom

Spock’s Beard – X
Grand Magus – Hammer of the North
Vanden Plas – The Seraphic Clockwork
Atheist – Jupiter
Pain of Salvation – Road Salt One
Peter Gabriel – Scratch My Back
Deathspell Omega – Paracletus
Arcade Fire – The Suburbs
Iron Maiden – The Final Frontier
Black Country Communion – Black Country

Kane

Hangman’s Chair – Leaving Paris
Deathspell Omega – Paracletus
Front Line Assembly – Improvised Electronic Device
Enslaved – Axioma Ethica Odini
Massive Attack – Heligoland
Blood Revolt – Indoctrine
Iron Maiden – The Final Frontier
Temple of Baal – Lightslaying Rituals
Watain – Lawless Darkness
Zubrowska – …are dead

Wakos

Kilo – Lock The Dogs Out
Year Of No Light – Ausserwelt
Rockin’ Squat – Confessions d’un Enfant Du Siècle Vol. 3
Iron Maiden – The Final Frontier
The Black Keys – Brothers
Songs Of Neptune – Tame The Snake
Ventura – We Recruit
Electric Wizard – Black Masses
Rosetta – A Determinism Of Morality
Triptykon – Eparistera Daimones

Neurotool

Cathedral – The Guessing Game
Daughters – st
Electric Wizard – Black Masses
Kylesa – Spiral Shadow
Deftones – Diamond Eyes
Ramesses – Take the Curse
Boris/Ian Astbury – BXI
Swans – My Father Will Guide Me Up A Rope To The Sky
The Black Angels – Phosphene Dream
Unerthly Trance – V
Kruger – For Death, Glory and the End of the World

Ghnös

Pryapisme – Rococo Holocaust
Les Chants De Nihil – La liberté guidant le fer
Membaris – Grenzgänger
A Forest of Stars – Opportunistic Thieves of Spring
Darkthrone – Circle the Wagons
Celestia – Archaenae Perfectii (L’arche arcane des parfaits)
Twilight – Monument to Time End
Deathspell Omega – Paracletus
The Vision Bleak – Set Sail to Mystery
Alcest – Écailles de lune

AGB

Nails – Unsilent Death
Enslaved – Axioma Ethica Odini
The Wounded Kings – Shadows Over Atlantis
Electric Wizard – Black Masses
Deathspell Omega – Paracletus
Interment – Into The Crypts Of Blasphemy
Bastard Priest – Under The Hammer Of Destruction
Burning Love – Songs For Burning Lovers
Nasty – Give A Shit
Coffinworm – When All Became None
Miles Away – Endless Roads
Knut – Wonder
Blasphemophagher – …For Chaos, Obscurity And Desolation…
Twilight – Monument To Time End

Joss

Orphaned Land – ORwarrioR
Iron Maiden – The Final Frontier
The Souljazz Orchestra – Rising Sun
Minus the Bear – Omni
The Black Keys – Brothers
Bibi Tanga & the Selenites – Dunya
Midlake – The courage of others
Agnes Obel – Philarmonics
Joanna Newsom – Have one on me
Vanden Plas – The Seraphic Clockwork

A PROPOS DE Equipe Eklektik

Equipe Eklektik Eklektik est un webzine francophone sur les musiques à guitares saturées et autres musiques actuelles créé en mars 2004.

Equipe Eklektik a écrit 35 articles sur Eklektik.

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • ben-howard - i forget where we werejoss | 25 novembre 2014
    Ben Howard – I Forget Where We Were
    En parfait accord avec la chronique. On sent dès la première écoute qu'il se passe quelque chose de spécial, même si il en faudra plusieurs pour bien s'imprégner de l'album. Pour moi le sommet du disque se situe avec l'enchainement "End of the affair" et le superbe "conrad" qui montre qu'on peut encore, en 2014, faire d'ex...
  • bbKane | 24 novembre 2014
    Bloodbath – Grand Morbid Funeral
    Entièrement d'accord avec la chronique. Une bombasse d'album pour un groupe que je n'attendais pas à ce niveau. L'apport de Nick Holmes est indéniable dans la réussite de ce disque.
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 20 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Je m'en fais écouter ça de ce pas !
  • dark fortress_venereal dawnkrakoukass | 18 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Ouaip excellent album pour sûr. Ils ont clairement franchi un pallier avec ce dernier opus. Très belle chronique camarade!
  • anopheli-ahungerMadrumo | 07 novembre 2014
    Anopheli – A Hunger Rarely Sated
    Vachement cool comme fusion !
  • kerretta-pirohiabeunz | 05 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Effectivement, ya un côté Russian Circles bien prononcé. Merci pour le retour, ça fait bien plaisir ! Et jette-toi sur leurs albums précédents ! ;)
  • kerretta-pirohiaMarbaf | 02 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Ben merde, j'étais passé à côté de ce groupe. Ça me fait penser à Russian Circles. Merci beaucoup pour la découverte (et pour le lien bandcamp).