Ascension – Consolamentum

3 Commentaires      2 109
Style: Black MetalAnnee de sortie: 2011Label: World Terror Committee

Déjà paru en vinyle en fin d’année 2010, ce Consolamentum est enfin disponible en cd en ce début d’année chez World Terror Committee.
Et c’est une très bonne nouvelle, car voilà un album qui incarne un parfait exercice de style, qui devrait logiquement combler les amateurs de ce genre.
Ascension est un mystérieux combo allemand, dont il se dit dans les milieux autorisés qu’il serait composé de membres d’autres formations expérimentées comme Katharsis. Consolamentum peut sans mal être qualifié de deuxième album du groupe, tant il semble difficile (et injuste) de considérer comme une simple démo, leur précédente sortie, With Burning Tongues paru en 2009. Ce dernier présentait un black sensiblement différent de celui qui nous occupe aujourd’hui, avec des morceaux fleuve plus atmosphériques et complexes, mais déjà foutrement intéressants.

Déjà intéressants certes, mais sans commune mesure avec ce qu’on retrouve sur Consolamentum, qui pourrait être cité en parfait exemple de synthèse réussie de différentes approches de black, plutôt récentes. Difficile en effet de ne pas faire de parallèle avec des groupes de black dits orthodoxes (rien que le titre de l’album l’inscrit dans la mouvance) comme Funeral Mist, Glorior Belli, ou Watain puisqu’on retrouve à la fois cette capacité à développer des ambiances particulières tout autant qu’à faire montre d’une explosive furie qui nous prend à la gorge dès « Grey Light Sibling ».
Le panorama serait incomplet si l’on oubliait de citer le black/dark de leur compatriotes de Secrets of the Moon, qui semble également faire partie des influences audibles , notamment lors des développements les plus mid tempo, où le côté sombre, mystique, prend le dessus (génial « Rebellion Flesh » par exemple, ou le démarrage de « Angel of the Burning Sun »).

Alors certes Ascension n’invente rien, mais c’est bien la seule chose qu’on pourra leur reprocher tant cet album est parfait de la première à la dernière note, absolument captivant du début à la fin. Impossible de mettre en défaut cette collection de riffs accrocheurs, de vocaux puissants additionnés d’une batterie plus fine qu’il ne paraît de prime abord. Le groupe réussit en 8 titres (dont une intro) à proposer un album, qui loin de représenter une facette unique du black (100% agressive ou 100% atmosphérique), varie au contraire suffisamment intelligemment le propos pour ne jamais lasser et ce même lorsque les écoutes se multiplient. L’album ne plaira peut-être pas à ceux qui aiment leur black bien cru et qui ne conçoivent pas qu’un album de ce genre puisse être aussi féroce qu’accrocheur, les autres devraient voir d’ores et déjà dans ce Consolamentum, l’incarnation de l’une des meilleures sorties de l’année, pas moins.
Superbe !

http://www.youtube.com/watch?v=CtdtzKJRaI0

Tracklist :

1 – Open Hearts
2 – Grey Light Sibling
3 – Rebellion Flesh
4 – Grant me Light
5 – Fire and Faith
6 – Amok
7 – Angel of the Burning Sun
8 – Consolamentum

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 890 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. AxGxB says:

    Dans le top 3 des albums (de black) de 2011.
    Un vrai sens du riff, des ambiances aux petits oignons.
    C’est certes assez balisé dans l’ensemble mais c’est fait avec tellement de brio et de classe qu’on ne peut qu’adhérer.

  2. Kane says:

    Ca me plait bien cette affaire. Sur ma liste de Cd à acheter.

  3. thai says:

    moi j’aime la couv en tout cas! J’écoute pas du tout, mais je veux bien savoir qui a fait la direction artistique?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *