The Haunted – The Haunted

6 Commentaires      2 593
Style: ThrashAnnee de sortie: 1998Label: Century Media

1996. Le groupe suédois At the Gates se sépare après avoir livré au monde ce qui reste considéré comme un des chefs d’œuvre du death mélodique à la suédoise, Slaughter of the Soul. Le groupe implose et se sépare en 2 : d’un côté le chanteur Tomas Lindberg qui part fonder The Great Deceiver et Disfear, alors que ses 3 ex partenaires (le batteur Adrian Erlandsson, le bassiste Jonas Björler et le guitariste Anders Björler) partent de leur côté fonder The Haunted, en recrutant au poste de hurleur, le méconnu Peter Dolving, chanteur et tête pensante des excellents Mary Beats Jane.

L’association fait des étincelles dès le premier album puisque l’album éponyme qui nous occupe aujourd’hui est le premier album du groupe paru dès 1998.
Le pari était pourtant loin d’être gagné, puisque si le combo suédois décide après At the Gates de tourner la page du death mélodique à juste titre après en avoir atteint l’aboutissement, c’est pour repartir dans un style qui a déjà largement gagné ses lettres de noblesse avec des groupes majeurs de la scène métal. Pensez-donc… S’attaquer au thrash après que des monstres sacrés comme Slayer, Metallica, Sepultura, Megadeth ou encore Testament aient déjà bien balisé le genre… Il fallait être inconscient ou vraiment sûr de son fait.

C’est pourtant une véritable bombe que lâche le groupe, album encore considéré par beaucoup comme le meilleur que le groupe n’ait jamais sorti.
Pas une seconde de répit sur cet album dès son démarrage avec « Hate Song », et jusqu’à « Forensick », conclusion plus calme (du moins au début avant que le thrash reprenne ses droits) mais néanmoins inquiétante. En attendant cette conclusion, ce n’est que haine, furie, riffs fantastiques, groove et braillements sans concession à travers 11 titres plus efficaces les uns que les autres.
Peter Dolving s’époumone comme un diable de son chant puissant tirant vers le hardcore dans la continuité de celui utilisé avec Mary Beats Jane, les riffs jaillissent et se plantent dans le corps, tandis qu’Adrian martèle ses futs sur un ton sec mais impitoyable.
Pas un titre à jeter, les hits s’enchaînent, qu’ils donnent dans le registre super speed (« Shattered », « Undead », « Hate Song », le génial « Three Times » ou encore « Chasm » par exemple) ou qu’ils laissent davantage la place à un groove et une efficacité incroyables (« In Vein » ou « Now you Know ») sans qu’il paraisse humainement concevable de rester insensible et de ne pas jouer du cou au rythme de l’album.

A défaut de se lancer dans une comparaison risquée avec les albums clés du thrash américain (sud compris), on peut sans mal affirmer bien fort que cet album est certainement le meilleur album de thrash européen jamais sorti et qu’il n’a pas pris la moindre ride 13 ans après, malgré une production sèche et sans fioriture.

Tracklist :
1. Hate Song
2. Chasm
3. In Vein
4. Undead
5. Choke Hold
6. Three Times
7. Bullet Hole
8. Now You Know
9. Shattered
10. Soul Fracture
11. Blood Rust
12. Forensick

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 901 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

6 Commentaires

  1. heavydevy says:

    Le meilleur album de thrash européeen ?! Et là Krakou s’emballe lol. Cet album est excellent, il a beaucoup tourné chez moi mais de là à en faire le plus grand classique du thrash européen, je le trouve déja assez unique et peu comparable avec les gros classiques des ’80s.

    Que ca soit de la scène Allemande avec certains albums de Kreator, Destruction, Protector et Sodom ou dernièrement les très bons Hellish crossfire, en Suisse avec un certain Coroner (!) et même en Suède il y a eu les tueurs de Cranium, Hypnosia, etc. Enfin, moi même je ne saurais pas dire quel est le plus grand album de ce genre en Europe mais je mettrais surement pas ce The haunted devant tout le reste, aussi bon soit il.

    Enfin mis à part ce point qui me fait tiquer, c’est cool de faire un anthologik sur ce petit brulot qui n’a pas vieillit et qui est ce qu’ils ont fait de mieux, d’assez loin d’ailleurs.

  2. Equipe Eklektik jonben says:

    Ça dépend de quel thrash on parle, perso je trouve tous les groupes 80s datés, donc si je dois choisir un groupe dans le style, j’écoute assez de groupes ayant sorti leurs albums majeurs dans les 10 dernières années dans le genre pour piocher parmi eux. C’est pas canal historique thrash comme avis je sais. :)

  3. heavydevy says:

    Il y a un un bug ou tu as effacé mon message Krakou ??

  4. krakoukass krakoukass says:

    Rien effacé non !
    Bon sinon je me suis peut-être emballé en oubliant certains brûlots, mais pour moi cet album est le meilleur, quand je veux me faire un album de thrash c’est celui que je sors direct… ;)

  5. Noohmsul says:

    Bien d’accord avec la chro, cet album est une tuerie !! Tout comme Revolver, pour moi les deux sont excellents, et celui ci m’a pas mal accompagné ces dernières années.

  6. Kane says:

    The Haunted n’est pas ma tasse de thé en matière de thrash, ou assimilé. Faut admettre que c’est bien fait, mais en général, leurs albums ne me laissent pas un souvenir marquant. Je leur préfère leurs collègues de The Crown.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *