Jack and the Bearded Fishermen – Places to Hide

jack-and-the-bearded-fishermen-places-to-hide

Jack et ses potes au système pileux fourni amateurs de poiscaille sont de retour ! Une excellente nouvelle que ce premier véritable album après l’excellente surprise qu’était l’EP Hunting Isn’t Easy… When Dogs Become Wolves ! Pour l’occasion, les bisontins se sont offert un son rendant enfin justice à leurs compos. Et avec aux manettes Serge Morattel (Knut, Impure Wilhelmina et tant d’autres…) la question ne se pose même pas, ce dernier a comme à son habitude concocté une production aux petits oignons ultra massive.

Une évolution au niveau de la qualité sonore mais aussi du son lui-même ! On aurait pu penser que Jack et ses amis poursuivraient leurs aventures dans des mers typiquement stoner aux vagues riffiques certes houleuses mais en pilote automatique mais fort heureusement l’équipage s’est ici porté sur une voie moins tranquille et plus imprévisible. En effet dès l’entame de ce Places to Hide, Scenario nous plonge directement dans cette version 2.0 du groupe qui signe là un étonnant et séduisant cocktail à la fois lourd et aérien rappelant Torche et Baroness. Et on en est alors qu’au début du voyage, le reste des étapes étant du même tonneau ! Plus rock’n roll qu’à l’accoutumée grâce à des grattes lâchant du riff groovy et lourd à souhait, une basse bien présente et un jeu de batterie maîtrisant son sujet, le nouveau visage de Jack impressionne tant la nouveauté apportée sied à merveille au style pratiqué. Les dix morceaux de Places to Hide sont autant de coups de boutoir distillés avec ce qu’il faut de moments de répit, la hargne se mouvant parfois en langueurs lancinantes…

Le clavier (Hammond ?) est aussi de la partie, lui qui avait participé à la réussite de l’EP revient par intermittence donner ce charme psyché « à l’ancienne » au groupe (sur Beginner ou 42 Minutes Later notamment). Les franc-comtois ont donc lâché leur stoner typique afin de s’ouvrir à de nouveaux horizons (sludge voire parfois punk et noise), grand bien leur en a pris car ce Places to Hide se révèle des plus implacables et marque les esprits.

Seul petit reproche: l’artwork aurait mérité d’être un peu plus fourni !

Scenario
Roam until the end
Closed
Beginner
DF code
Between the ghosts
Invisible song
42 minutes later
Hands up, old man
Places to hide

Site
Myspace

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • 633- deadly scenes-coverdun23 | 29 mai 2015
    6:33 – Deadly Scenes
    C'est monstrueusement bon, merci pour la découverte! Et chose amusante, le précédent avec Strobl est excellent mais fait réaliser à quel point celui ci pue le chef d’œuvre.
  • fnm-sol invictusdun23 | 29 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    Yep, j'aime beaucoup Mouth to Mouth aussi. Je rejoins Martial pour les titres qu'il cite, de plus en plus, Rise of the fall est bien énorme aussi. Mais finalement, j’apprécie la dernière ligne chantée du disque et son "Welcome home, my friend". Yep, il n'est pas mineur celui là, d'album, juste trop court!
  • fnm-sol invictuskrakoukass | 28 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    Désolé si je te donne l'impression de ne pas l'avoir écouté mais je connais bien FNM je te rassure... Et pour moi on n'est pas au niveau des précédents. Quant à "Mouth to Mouth", c'est un classique pour moi. Ça me suffit. ;)
  • fnm-sol invictusMartial | 28 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    Album certainement pas assez écouté par le chroniqueur. Des classiques à la hauteur de ceux cités dans la chro (depuis quand "Mouth To Mouth est-il un classique de FNM d'ailleurs ?), j'en vois au moins six ici : Cone of Shame, Superhero, Separation Anxiety, Matador, Sunny Side Up et Motherfucker. Pas mal sur dix morceaux. Br...
  • klone - here comes the sundun23 | 27 mai 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    Merci pour la découverte!
  • fnm-sol invictusdun23 | 27 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    On semble oublier de nos jours qu'aucun album de Faith No More de l'ère Patton (excepté peut être the real thing) n'a provoqué lors de sa sortie de véritable raz de marée de superlatifs en tous genres, a plus forte raison sur Album of the year. Tout ça parce qu'un Faith No More, ça se savoure sur la longueur. Parce que l...
  • fnm-sol invictusKane | 26 mai 2015
    Faith No More – Sol Invictus
    Tu t'es attaqué à une chronique difficile. Quand je la lis, j'ai l'impression de retrouver les sensations que j'avais quand j'ai eu entre les mains "Album of the year" pour la première fois. Il se trouve qu'aujourd'hui, "AOTY" fait partie de mes albums préférés de FNM. "Sol Invictus" semble prendre le même chemin. Une...
  • leviathan - scar sighteddarkantisthene | 14 mai 2015
    Leviathan – Scar Sighted
    5 écoutes au compteur et je suis bien obligé d'admettre que je ne partage pas votre avis, camarades. Les 3 premiers titres (j'exclus l'instrumental introductif) sont trop brouillons et dissonants à mon got, Wrest n'excelle jamais dans ce genre. Par contre, lorsqu'il reste dans des cadres plus "classiques" comme "wicked filed"...