Roger Waters plays The Wall – 1er juillet 2011 – Bercy – Paris

1 Commentaire      1 725
Annee de sortie: 2011

Roger Waters et son mur.

Ça a débuté par une histoire de construction d’égo, de démesure, quand un spectateur trop bruyant appelle un crachat du chanteur : dans sa gueule. 1977.
Roger voit apparaître un premier mur, entre lui et son public.
D’un mur l’autre, Roger se met à voir des murs partout… Et apprend à ne pas cracher vers le ventilateur. Il fait sienne la guerre contre les murs. S’en suit un double concept-album, The Wall, puis une tournée. 1981.

Ce vendredi 1er juillet à Paris, ainsi qu’à travers une tournée européenne, Roger Waters construisant/détruisant des murs, fêtait ses 30 ans de psychanalyse.

Waters conclura ses deux sets habituels d’une heure chacun sur ces mots (en français dans le texte) : « Vous êtes presque gentils. Merci ».
Sacré anglais ! Toujours partant pour le reconstruire, son mur.

 
 
 
 

Chroniqueur

Salvador

Salvador du blog livevideobootlegs écume les salles parisiennes, d’une culture très diverse, essentiellement rock, de moins en moins métal, de plus en plus noise, mais aussi hip-hop, il y fait des vidéos depuis environ un an, ayant ressenti le besoin d’archiver certains concerts et y a de plus en plus pris goût.

Salvador a écrit 4 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Commentaire

  1. guim says:

    Poignante réunion avec Gilmour apparaissant avec lui cette année, sur ce « Mur » justement. Un sous message psychanalytique qui avait tout d’un moment de communion qui a fait plaisir aux fans.
    http://www.youtube.com/watch?v=hUYzQaCCt2o

    Cool tes vidéos Salvador.

Répondre à guim Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *