Seven Sisters Of Sleep – S/T

Pas de commentaires      2 189
Style: sludge/hardcoreAnnee de sortie: 2011Label: A389/Southern Lord

Tombé complètement par hasard sur le clip de CCEC, aux images tirées de La Montagne Sacrée d’Alejandro Jodorowski, en fin d’année dernière, j’ai alors ardemment guetté la sortie du premier album éponyme de Seven Sisters Of Sleep. Début 2011 mes attentes ont enfin été comblées et c’est donc sur le label, actuellement très en vue, A389 Recordings (Pulling Teeth, Rot In Hell, Gehenna etc.) que ce premier opus des plus prometteur a vu le jour. Un jour orageux plus précisément…

Composé d’ex-membres de Tafkata (fortement recommandé aussi, notamment leur sympathique reprise des T-Rex), SSoS distille un hardcore sombre et belliqueux, telle la rencontre entre un Integrity et un Eyehategod, du nerveux et du gras en somme. En huit morceaux pour même pas 20 minutes de son, le groupe livre une prestation assez bluffante. On ne s’encombre pas d’artifice, on balance du riff lourd simpliste au possible pendant que notre hurleur sponsorisé par la Seita s’arrache ce qu’il lui reste de cordes vocales, voilà ce qui pourrait être leur credo. Le doom se télescope avec le hardcore dans une frénésie cosmique et épique toute dégueulante de hargne.

Aussi simpliste soit elle, la session rythmique en impose de par sa lourdeur et sa crasse. Les morceaux des californiens auraient eu ici de quoi s’étendre, installer des atmosphères ténébreuses progressives mais non, ils ont préféré l’urgence hardcore à la lenteur du stoner, choix que l’on ne leur reprochera pas pour autant ! On reste donc scotché à cette voix monocorde (pouvant peut-être en lasser certains étant donné qu’elle ne varie que très peu) hurlant sa souffrance à la face du monde.

Et quand en plus ces gars signent leurs clips à partir de films (oc)cultes comme Haxan ou Faust, il y a de quoi renforcer l’intérêt. Un premier EP suintant la haine écrasée par une chape de plomb appelant à une suite dès cet été puisqu’un nouvel EP de SSoS sortira sous l’égide de Southern Lord.

1. Monasteries
2. Passed Out Standing
3. Tide Is Rising
4. Christmas Morning
5. CCEC
6. Follow The Serpent
7. Swamp
8. Beirut

Myspace
Site officiel

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *