Tim Hecker – Ravedeath, 1972

1 Commentaire      2 005
Style: Ambient/NoiseAnnee de sortie: 2011Label: Kranky RecordsProducteur: Ben Frost

Dans le plus ou moins petit monde de la musique ambiante, Tim Hecker est ce que l’on peut appeler sans retenue une référence, le genre de nom qui donne des étoiles dans les yeux des amateurs d’accidents sonore et autres chevauchements de nappes toutes plus belles les unes que les autres.

Sans vouloir tomber dans le « tu peux pas comprendre c’est un concept », chaque opus de Tim Hecker fonctionne comme un ensemble dont chaque mouvement ne peut être pris en compte séparément. Et si An Imaginary Country possédait un petit coté rêveur et naïf, ce nouvel opus étrangement intitulé Ravedeath 1972 est plus tendu, mais également plus lumineux grâce à la production du génial Ben Frost qui apporte une considération non négligeable à l’édifice construit par Tim Hecker.

De l’introduction bruitiste « The Piano Drop » au vaporeux « In The Air », on ne pourra qu’être soufflé par l’écriture géniale du canadien. Proposant un large panel d’émotions toutes très intenses, les diverses pistes de ce disque noyé dans une réverb majestueuse se chevauchent, se parasitent et se complètent avec un naturel assez bluffant, enfermant l’auditeur dans une dimension parallèle où chacun se fera ses propres images. Peu de choix sont alors présentés à l’auditeur, adhérer pleinement ou poursuivre sa route. On n’en voudra pas aux seconds (quoique), mais les premiers peuvent alors profiter pleinement d’une nouvelle immersion dans les rêveries de Mr. Hecker qui a encore progressé dans la qualité de ses sons et la composition, avec toujours le pouvoir de faire surgir de nul part un son beau à pleurer.

On pourra penser aux travaux de Brian Eno, aux univers étranges de Fennesz et Ben Frost, mais on reconnaitra sans aucun doute la patte de Tim Hecker qui n’a plus rien à prouver mais continue de combler avec une classe folle les adeptes, les assurant de belles heures de rêveries. Assurément son plus bel album à ce jour.

http://www.youtube.com/watch?v=ytQLA77X6Qw

Tracklist

01. The Piano Drop
02. In The Fog I
03. In The Fog II
04. In The Fog III
05. No Drums
06. Hatred of Music I
07. Hatred of Music II
08. Analog Paralysis, 1978
09. Studio Suicide
10. In Th Air I
11. In The Air II
12. In The Air III

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. guim says:

    Superbe millefeuille au drone organique et au regard à la dissonance intimiste. je ne savais pas que c’était Frost qui avait produit l’album.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *