Bone Dance/Divider/Plebeian Grandstand – Three-Way Split

Pas de commentaires      1 887
Style: three-way hardcore Annee de sortie: 2011Label: Throatruiner

En ces temps où l’actualité tourne autour des primaires du PS, Throatruiner prend de l’avance et nous offre déjà une triangulaire. Deux groupes américains pour un groupe français, pas si simple sur le papier mais écoutons-les donc présenter leur programme.

Bone Dance lance donc les hostilités de ce Three-Way Split avec leur son made in Boise, Idaho, soit la nouvelle patrie du hardcore version pieds dans la gadoue, mains venant tout juste de démonter le carbu de la Buick du cousin, bide élevé à la Pabst Blue Ribbon. Dans la lignée de leur petit dernier Snakecharmers, les deux morceaux présentés ici sont tout aussi charmants pour tes pauvres vertèbres qu’ils viennent d’écraser à coups de riffs de camionneurs surplombés d’une gerbe haineuse en provenance directe d’un vocaliste à qui on n’irait pas piquer son quatre-heures. Bref, en compagnie de leur team de militants actifs, les anciens élus Gaza et leurs jeunes pop à eux Animal Skins, Bone Dance a tous les arguments en main pour remporter ce scrutin.

Vient ensuite Divider, le challenger inconnu au bataillon. Le genre de groupe qui arrive sans prétention et qui rafle tout à la fin. Surtout que les new-yorkais ont un argument de poids en la personne de leur vocaliste, ancien leader de l’un des meilleurs groupes de hardcore US de la fin des 90’s, j’ai nommé SkyCameFalling ! Mais voilà, malgré une évidente bonne volonté et de l’énergie à revendre, le programme sonne malheureusement un peu creux et trop entendu. Certes on passe un bon moment en leur compagnie grâce à leurs riffs chaotico-mastocs et la hargne punkisante du chanteur, il manque encore quelque chose à Divider pour s’affirmer et se dégager de ses influences (Vision Of Disorder et Converge en tête).

Reste désormais un adversaire de taille pour Bone Dance. En effet, Plebeian Grandstand n’est clairement pas ici pour faire de la figuration et vient conclure ce threesome avec un savoir-faire qui n’est maintenant plus à démontrer. Et c’est tout en furie épileptique que les toulousains occupent leur temps de parole, ces deux morceaux axent le débat sur l’insécurité (pari risqué !) en captivant l’assistance par leurs arguments qui font peur. Ils laissent même l’auditeur en apnée le temps du final apocalyptique Woe is You. Plus convaincant tu meurs !

Difficile de choisir un candidat tant Bone Dance et Plebeian Grandstand maîtrisent leur sujet et ont bien retenu, chacun à leur manière, la définition du mot « oppressant ». Derrière, Divider les talonne mais qui sait, peut-être qu’un jour le challenger aura la majorité des suffrages.

Libre à vous de forger votre propre opinion, car comme à chacune de ses sorties, Throatruiner met tout ça en streaming/download gratuit. C’est ça la démocratie !

1. Bone Dance – Conniver
2. Bone Dance – West
3. Divider – Gaïa
4. Divider – Halios Geron
5. Plebeian Grandstand – Woe Is Me
6. Plebeian Grandstand – Woe Is You


Three-Way Split by Plebeian Grandstand • Bone Dance • Divider

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *