Aethyrvorous – Aethyrvorous

tumblr_lg30yqjHQj1qc0163o1_500

Les voilà les remugles fétides perçant à l’air libre, les émanations du crystal jaune insoluble qui corrompent l’oxygène de leur odeur pestilentielle. Les voilà portés aux nues dans ces torrents de boue érigés comme des murs inflexibles que crache un volcan au magma granitique, à la lave opaque et à la coulée lente après l’éruption.

Les humeurs percent à travers le puisard comme la fosse fait naître les créatures lovecraftiennes aux visages d’angoisses pures, ces visages dessinés par le talent d’alchimiste d’océans noirs sans âge, l’océan ne pense pas mais il sait créer, comme la conséquence appelle d’autres conséquences….Voilà le céphalopode affamé qui rugit comme le lion son death macabre de charognard !

3 titres pour une démo d’un groupe australien qui a à peine existé, le temps d’un mollard. Une coagulation aux effets empreints de bordéliques agglomérats de torchis et de matières organiques cimentent la structure des trois pièces qui composent cette démo, comme si Portal était venu frapper au bunker d’Order From Chaos pour jouer avec l’ADN d’une créature en devenir, putain de matière grise.

Les enchevêtrements de lianes de satures obstruent les derniers espaces de lumière, le paysage glisse sous les cordes d’une pluie de suie grasse de guitares sous accordées aux mouvements improbables. La pourriture rampe aux pieds de chapelles clandestines où officient les rythmiques disloquées d’un mouvement atone en décomposition. Comme un reflux de procession rituelle, un fossoyeur chante pour se donner du courage tout en creusant dans le sol noirâtre d’un paysage asphyxié par son ciel alourdi au plomb de sa peinture. Là dans le pâle rayonnement d’une pierre aux reflets sombres se dessine la naissance d’une énergie nouvelle qui irradie les particules de l’air, l’inélégance est une idée chaotique, retournez la dans tous les sens au final, seul le point de vue subsiste.

 

Une démo expressive aux convulsions et torsades prosaïques. Le cloaque en sudation, à en foutre les jetons.

 

http://www.youtube.com/watch?v=z6EnRIDZHas

 

TAGS :
GROUPES:
STYLE: ,

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • marmozets-theweirdandwonderfulkrakoukass | 20 décembre 2014
    Marmozets – The Weird And Wonderful Marmozets
    Vraiment bon cet album, avec des moments bien rageurs et d'autres plus "pop". Avec leur moyenne d'âge de 18-19 ans, ils ont de l'avenir.
  • LP_cover.inddshaq | 18 décembre 2014
    Vanhelgd – Relics of Sulphur Salvation
    Bien d'accord avec le début de cette chro, 2014 a été une bonne année pour le Death-Metal (même si je ne reste pas convaincu par la prestation de Mr Holmes), et voilà une offrande qui va clore mon Necronomicon 2014 avec majesté. Moins la claque que pour Horrendous ou Morbus Chron, mais je ne doute pas qu'avec le temps il ...
  • Guilty-Pleasures_Photo-credit-Hannah-Woodcockjoss | 04 décembre 2014
    Guilty Pleasures 2014
    Quoi ? rien sur Metronomy et The Do ???!!!
  • bbng-iiibeunz | 01 décembre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    excellent ! merci pour le partage ! :)
  • bbng-iiiAER | 30 novembre 2014
    BADBADNOTGOOD – III
    Pour les amateurs, une "cover" magistrale de BBNG de Future Islands "Waiting on you" https://www.youtube.com/watch?v=FWyJEhMHFdM#t=79
  • ben-howard - i forget where we werejoss | 25 novembre 2014
    Ben Howard – I Forget Where We Were
    En parfait accord avec la chronique. On sent dès la première écoute qu'il se passe quelque chose de spécial, même si il en faudra plusieurs pour bien s'imprégner de l'album. Pour moi le sommet du disque se situe avec l'enchainement "End of the affair" et le superbe "conrad" qui montre qu'on peut encore, en 2014, faire d'ex...
  • bbKane | 24 novembre 2014
    Bloodbath – Grand Morbid Funeral
    Entièrement d'accord avec la chronique. Une bombasse d'album pour un groupe que je n'attendais pas à ce niveau. L'apport de Nick Holmes est indéniable dans la réussite de ce disque.
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!