The Soft Moon – Total Decay EP

the_soft_moon-total_decay

Après un premier album complètement obsédant sorti en 2010, The Soft Moon nous a délivré en fin d’année 2011 un EP composé de quatre morceaux pour une durée de quinze minutes. A peine remis de la claque du premier opus et des quelques prestations lives diffusées sur la toile, je me demandais si l’univers musical du projet américain serait tout aussi prenant que sur album.

Les premières secondes de « Repetition » nous infligent d’entrée la fameuse apnée en eaux troubles si reconnaissable de l’album: la ligne de basse est mécanique dans ses répétitions, les effets se croisent, se superposent, s’électrifient, les voix résonnent. La séquence de percussions à 1’48 » est tout simplement jouissive, apportant ainsi une touche singulière à ce premier rituel nocturne. « Alive » reprend le flambeau et nous percute avec puissance grâce à ses rythmiques binaires. Les notes de basse grondent, la lead de guitare est chargée d’effets, l’électronique pousse les potars dans les trèbles, la voix sussure puis s’exalte. La noirceur dans la musique des américains est toujours aussi prégnante et ce n’est pas le titre éponyme « Total Decay » qui prouve le contraire. Véritable « tube » de l’EP, il nous enfonce avec latence dans les méandres d’un cauchemar sans fin. « Visions » ferme la marche en proposant une perspective sonore différente et plus expérimentale. Plus linéaire et moins à propos que les trois morceaux précédents, ce dernier titre est selon moi le seul point faible de Total Decay.

Cet EP confirme tous les espoirs que j’ai placés en la musique de Soft Moon et vont même bien au-delà. Bénéficiant d’une production plus ample qui donne plus d’impact et de puissance à la boîte à rythmes, Total Decay prend instinctivement aux tripes et vous immobilise pour mieux vous hanter. The Soft Moon a une nouvelle fois produit une pièce d’orfèvre ciselée avec précision, subtilité et profondeur. Imparable.

Tracklist:

1- Repetition (2:38)
2- Alive (4:13)
3- Total Decay (4:16)
4- Visions (3:22)

http://capturedtracks.com

http://thesoftmoon.com/

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • klone - here comes the sunshaq | 30 mars 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    J'aurais pu écrire exactement, au mot près, la même chose que toi Kane.
  • Alkaloid-The-Malkuth-Grimoire-620x620krakoukass | 30 mars 2015
    Alkaloid – The Malkuth Grimoire
    Très bon mais un poil trop long quand même.
  • klone - here comes the sunKane | 30 mars 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    Grand fan de Klone devant l'éternel ("All Seeing Eye" et "Black Days" resteront toujours des références pour moi), ça fait deux albums consécutifs que je décroche du groupe. "The Dreamer's Hideaway" m'a laissé froid, et celui-ci, bah j'avoue que je dois passer à côté de quelque chose. Je ne conteste pas la qualité de ...
  • sannhet-revisionistShaq | 24 mars 2015
    Sannhet – Revisionist
    Belle découverte, encore une fois, avec des morceaux variés et prenants, dont les ambiances ne sont pas sans rappeler GY!BE mais avec une batterie qui pousse au cul, ce qui est une très bonne chose.
  • mispyrmingGhost | 10 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    Bonne chronique et bon album voire très bon album effectivement ! Le premier morceau est tellement énorme et bien amené (la séquence finale est tout bonnement jouissive) que je regrette presque qu'il n'y ait pas d'autres morceaux aussi forts. L'ensemble est tout de même de très bonne facture et pour un premier effort longu...
  • mispyrmingMadrigal | 10 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    Un album génial, je suis tout à fait d'accord, j'avais pas accroché autant à un album de black depuis des lustres
  • mispyrmingichimatsu | 09 mars 2015
    Misþyrming – Söngvar elds og óreiðu
    juste pour dire qu'il faut écouter ça : https://dustsculptures.bandcamp.com/album/far-above-the-pines pourquoi ? Parce que certains passages à la batterie de Misþyrming m'ont rappelé ce groupe ou artiste puisque Dust Sculpture est une seule personne. A quand la chronique ! En ce qui concerne Misþyrming, un peu tro...
  • VOLA-InmazesShaq | 04 mars 2015
    Vola – Inmazes
    Très jolie découverte. C'est vrai que la voix fait penser à Gavin Hayes... toujours est-il que Vola a réussi un très chouette mélange de rythmiques Djent et de compos progressives presque Pop-Rock comme ont pu le faire Oceansize ou Karnivool. Un mariage des genres qui me va très bien !