Abysse – En(d)grave

abysse-endgrave

Sorti en 2008, Le vide est forme avait amené un vent de fraicheur au milieu d’un style devenant alors surchargé. Ce style en question, c’est le post-core ou post-metal, genre fourre-tout destiné à ranger tout ce qui a une structure progressive, des riffs lourds et une ambiance générale plutôt atmosphérique. Une description bateau de laquelle Abysse avait su s’extraire en proposant une musique instrumentale inspirée. Alors quatre ans plus tard, qu’en est-il de nos jeunes pousses ?

Et bien on va dire que prendre leur temps a été une riche idée. Au niveau de la production d’abord puisque ce premier véritable album En(d)grave bénéficie d’un son aussi limpide que puissant. Une production qui sert donc des compos bétons, complexes et abouties. Sans s’encombrer d’artifice ni de chant, Abysse œuvre une nouvelle fois dans un tissage de riffs à la technique irréprochable s’imbriquant les uns aux autres avec cohérence.

Pourtant, ce nouvel album demande une exigence particulière tant cette succession de plans riffiques, tantôt puissants et rapides, tantôt plus posés et atmosphériques, ne semble pas si évidente aux premières écoutes tant ceux-ci sont complexes et sans réelle accroche. Et en insistant, au fil des écoutes, on sort de l’abysse (hohoho) et on se retrouve happé par ces sept morceaux n’hésitant pas à envoyer du lourd façon Gojira ou Mastodon (le morceau Mastodon porte d’ailleurs très bien son nom), le tout accommodé à leur manière (des influences certes mais pas de repompe à l’horizon).

En bref, les espoirs perçus avec Le vide est forme sont confirmés avec ce En(d)grave qui mêle habilement énergie et atmosphères plus émotionnelles. Ne reste plus qu’à un label à s’intéresser à Abysse histoire de faire sortir le groupe de l’ombre car il le mérite amplement…

Tracklist:

1. Eagles Of Haast
2. Ten Thousand Changes
3. Mastodon
4. Forest Monument
5. Sharp And Chrome
6. Golden Life
7. Light For Wheke

Facebook
Bandcamp

1 commentaire

  1. Bien vu! Un album très sympathique en effet, entre nervosité et instants apaisés.

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • dark fortress_venereal dawnangrom | 21 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    ah oui quand même !!!
  • dark fortress_venereal dawnangrom | 20 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Je m'en fais écouter ça de ce pas !
  • dark fortress_venereal dawnkrakoukass | 18 novembre 2014
    Dark Fortress – Venereal dawn
    Ouaip excellent album pour sûr. Ils ont clairement franchi un pallier avec ce dernier opus. Très belle chronique camarade!
  • anopheli-ahungerMadrumo | 07 novembre 2014
    Anopheli – A Hunger Rarely Sated
    Vachement cool comme fusion !
  • kerretta-pirohiabeunz | 05 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Effectivement, ya un côté Russian Circles bien prononcé. Merci pour le retour, ça fait bien plaisir ! Et jette-toi sur leurs albums précédents ! ;)
  • kerretta-pirohiaMarbaf | 02 novembre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Ben merde, j'étais passé à côté de ce groupe. Ça me fait penser à Russian Circles. Merci beaucoup pour la découverte (et pour le lien bandcamp).
  • kerretta-pirohiabeunz | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    Héhé mais pas de problème ! Ravi que ça te plaise ! :)
  • kerretta-pirohiaGueff | 31 octobre 2014
    Kerretta – Pirohia
    C'est carrément très très bon tout ça! Je valide, plussoie et tout ce qui s'en suit :) (Désolé de ne pas avoir de critique plus constructive, je suis juste d'accord :p )