Abysse – En(d)grave

abysse-endgrave

Sorti en 2008, Le vide est forme avait amené un vent de fraicheur au milieu d’un style devenant alors surchargé. Ce style en question, c’est le post-core ou post-metal, genre fourre-tout destiné à ranger tout ce qui a une structure progressive, des riffs lourds et une ambiance générale plutôt atmosphérique. Une description bateau de laquelle Abysse avait su s’extraire en proposant une musique instrumentale inspirée. Alors quatre ans plus tard, qu’en est-il de nos jeunes pousses ?

Et bien on va dire que prendre leur temps a été une riche idée. Au niveau de la production d’abord puisque ce premier véritable album En(d)grave bénéficie d’un son aussi limpide que puissant. Une production qui sert donc des compos bétons, complexes et abouties. Sans s’encombrer d’artifice ni de chant, Abysse œuvre une nouvelle fois dans un tissage de riffs à la technique irréprochable s’imbriquant les uns aux autres avec cohérence.

Pourtant, ce nouvel album demande une exigence particulière tant cette succession de plans riffiques, tantôt puissants et rapides, tantôt plus posés et atmosphériques, ne semble pas si évidente aux premières écoutes tant ceux-ci sont complexes et sans réelle accroche. Et en insistant, au fil des écoutes, on sort de l’abysse (hohoho) et on se retrouve happé par ces sept morceaux n’hésitant pas à envoyer du lourd façon Gojira ou Mastodon (le morceau Mastodon porte d’ailleurs très bien son nom), le tout accommodé à leur manière (des influences certes mais pas de repompe à l’horizon).

En bref, les espoirs perçus avec Le vide est forme sont confirmés avec ce En(d)grave qui mêle habilement énergie et atmosphères plus émotionnelles. Ne reste plus qu’à un label à s’intéresser à Abysse histoire de faire sortir le groupe de l’ombre car il le mérite amplement…

Tracklist:

1. Eagles Of Haast
2. Ten Thousand Changes
3. Mastodon
4. Forest Monument
5. Sharp And Chrome
6. Golden Life
7. Light For Wheke

Facebook
Bandcamp

1 commentaire

  1. Bien vu! Un album très sympathique en effet, entre nervosité et instants apaisés.

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Bilan 2014beunz | 27 janvier 2015
    Bilan 2014 Krakoukass
    Je m'auto-réponds, il arrive sous peu :) @Krakou: merci pour tes remerciements en tous cas, en espérant que d'autres gentils lecteurs motivés voudront bien nous rejoindre !
  • Bilan 2014beunz | 26 janvier 2015
    Bilan 2014 Krakoukass
    Merci Ikea, ça fait plaisir ! :) Bon sinon mon top à moi, iléou ? :p
  • Bilan 2014Ikea | 26 janvier 2015
    Bilan 2014 Krakoukass
    Bonne année au site ! J'espère que vous trouverez des gens pour continuer à parler musique. Mais même en l'état, Eklektik est un webzine de qualité, que j'aime suivre quotidiennement :)
  • yoitw-whenlifecomestodeathkrakoukass | 02 janvier 2015
    Young And In The Way – When Life Comes to Death
    Une boucherie, comme l'illustre bien la pochette. Sans doute l'album le plus vicieux de l'année 2014.
  • audreyfall-mitaubeunz | 29 décembre 2014
    Audrey Fall – Mitau
    Effectivement, j'avais zappé le Sleepmakeswaves (alors que je l'ai encensé ici-même, Alzheimer quand tu nous tiens), par contre les deux autres je ne connais pas du tout mais je vais remédier à ça, merci pour les recommandations ! ;)
  • audreyfall-mitauAdrien64 | 28 décembre 2014
    Audrey Fall – Mitau
    Si si, cette année il y a eu de très bons albums de postrock. Hormis celui là, il y a ceux des australiens Sleepmakeswaves, des américains Set And Setting des Québécois Appalaches entre autre.
  • tellusian-collisionmors ultima | 25 décembre 2014
    Tellusian – Collision
    très très bon j'adore
  • horrendous - ecdysisBuck | 23 décembre 2014
    Horrendous – Ecdysis
    Ouais, je crois que dans New Noise, ils comparaient ce morceau à du Van halen, ou du hard fm 80, et c'est vrai qu'il y a de ça !