Abysse – En(d)grave

abysse-endgrave

Sorti en 2008, Le vide est forme avait amené un vent de fraicheur au milieu d’un style devenant alors surchargé. Ce style en question, c’est le post-core ou post-metal, genre fourre-tout destiné à ranger tout ce qui a une structure progressive, des riffs lourds et une ambiance générale plutôt atmosphérique. Une description bateau de laquelle Abysse avait su s’extraire en proposant une musique instrumentale inspirée. Alors quatre ans plus tard, qu’en est-il de nos jeunes pousses ?

Et bien on va dire que prendre leur temps a été une riche idée. Au niveau de la production d’abord puisque ce premier véritable album En(d)grave bénéficie d’un son aussi limpide que puissant. Une production qui sert donc des compos bétons, complexes et abouties. Sans s’encombrer d’artifice ni de chant, Abysse œuvre une nouvelle fois dans un tissage de riffs à la technique irréprochable s’imbriquant les uns aux autres avec cohérence.

Pourtant, ce nouvel album demande une exigence particulière tant cette succession de plans riffiques, tantôt puissants et rapides, tantôt plus posés et atmosphériques, ne semble pas si évidente aux premières écoutes tant ceux-ci sont complexes et sans réelle accroche. Et en insistant, au fil des écoutes, on sort de l’abysse (hohoho) et on se retrouve happé par ces sept morceaux n’hésitant pas à envoyer du lourd façon Gojira ou Mastodon (le morceau Mastodon porte d’ailleurs très bien son nom), le tout accommodé à leur manière (des influences certes mais pas de repompe à l’horizon).

En bref, les espoirs perçus avec Le vide est forme sont confirmés avec ce En(d)grave qui mêle habilement énergie et atmosphères plus émotionnelles. Ne reste plus qu’à un label à s’intéresser à Abysse histoire de faire sortir le groupe de l’ombre car il le mérite amplement…

Tracklist:

1. Eagles Of Haast
2. Ten Thousand Changes
3. Mastodon
4. Forest Monument
5. Sharp And Chrome
6. Golden Life
7. Light For Wheke

Facebook
Bandcamp

1 commentaire

  1. Bien vu! Un album très sympathique en effet, entre nervosité et instants apaisés.

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • leviathan - scar sighteddarkantisthene | 14 mai 2015
    Leviathan – Scar Sighted
    5 écoutes au compteur et je suis bien obligé d'admettre que je ne partage pas votre avis, camarades. Les 3 premiers titres (j'exclus l'instrumental introductif) sont trop brouillons et dissonants à mon got, Wrest n'excelle jamais dans ce genre. Par contre, lorsqu'il reste dans des cadres plus "classiques" comme "wicked filed"...
  • shibo-agooddayJohn | 14 mai 2015
    Shibo – A Good Day For Listeners
    Hi, man, thanks a lot for this review! I'm John, guitar player for Shibo.
  • wolflightFrontCoverangrom | 13 mai 2015
    Steve Hackett – Wolflight
    Pas plus que ça pour moi , malgré toute l'adulation que j'ai pour cet immense guitariste. Je trouve l'album sympathique à l'écoute mais rien de plus.
  • 633- deadly scenes-covercglaume | 13 mai 2015
    6:33 – Deadly Scenes
    Pour les autres indispensables de cette année, il faut maintenant aller écouter "You Are Waltari !" - le dernier Waltari donc - et surtout "Dirtylicious", le dernier Dirty Shirt !
  • Moonspell - Extinctleo | 12 mai 2015
    Moonspell – Extinct
    Excellent album ! Il tourne en boucle!
  • klone - here comes the sunangrom | 12 mai 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    Ca accroche pas mal ici. Même si c'est le premier disque du groupe que j'écoute, en fait
  • leviathan - scar sightedGhost | 07 mai 2015
    Leviathan – Scar Sighted
    Tiens c'est marrant de lire la mention à The Ruins of Beverast puisque j'ai également fait un petit rapprochement sur certains passages et sur le côté monolithique de l'ensemble. Bien évidemment, ce dernier Leviathan est assez éloigné de TROB dans la forme mais il y a un petit quelque chose de similaire dans cette façon ...
  • unrest-grindcoredarkantisthene | 02 mai 2015
    Unrest – Grindcore
    totalement efficace, ça fout une patate d'enfer, quel plaisir de s'en prendre plein la tronche comme ça !