Coilguns – Stadia Rods

coilguns-stadiarods

« Featuring members of The Ocean« , voilà le genre d’argument qui suscite déjà l’intérêt avant d’aborder ce premier EP de Coilguns. Faisant suite à un split avec les allemands Kunz en 2010, ce Stadia Rods marque une volonté de s’affranchir de l’influence du grand frère du Pacifique.

Le trio suisse (de la Chaux-de-Fonds plus précisément) privilégie en effet la vitesse d’exécution et les assauts mathcore à l’installation d’atmosphères progressives et « sensibles » inhérentes au collectif allemand. Au moins, pas d’ambiguïté, l’approche musicale de Coilguns est plus spontanée et directe.

Les suisses prennent le parti de livrer une musique à cheval entre du chaos/mathcore « in your face » (rendant hommage à Botch ou à la grande époque de The Dillinger Escape plan) et du sludge/doom crade et rampant (l’instrumental In The Limelights ou l’apocalyptique final de The Shuftan Process). Les morceaux chaotiques, eux, sont des modèles d’énergie frénétique alliés à une qualité de composition de haute volée. En six titres, Coilguns parvient à imposer sa patte au sein d’une scène où il est délicat de s’extirper, ce qui est assez encourageant après un premier EP…

Au final on tient donc un Stadia Rods très convainquant de la part d’un groupe qui, comme libéré de leur grosse usine, semble se lâcher… Un premier EP prometteur qui ferait bien de servir d’influence niveau hargne pour le prochain album de The Ocean, allez chiche ?

1. Parkensine
2. Zoetropist
3. In The Limelights
4. Witness The Kern Arc
5. The Shuftan Process Part 1
6. The Shuftan Process Part 2

Album en streaming
Reverbnation
Facebook

GROUPES:
STYLE:

Pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article !

Laisser un commentaire




XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • unrest-grindcoredarkantisthene | 02 mai 2015
    Unrest – Grindcore
    totalement efficace, ça fout une patate d'enfer, quel plaisir de s'en prendre plein la tronche comme ça !
  • Moonspell - Extinctdarkantisthene | 27 avril 2015
    Moonspell – Extinct
    effectivement, ça n'est pas un chef d'oeuvre mais il y avait longtemps que Moonspell n'étaient pas aussi bien inspirés ; et quels soli !
  • klone - here comes the sunjoss | 22 avril 2015
    Klone – Here Comes the Sun
    Eh bien, moi qui était toujours resté insensible à la musique de ce groupe, me voilà de plus en plus accro à ce nouvel album. J'ai tout de suite été séduit par la superbe voix claire de Yann, ce qui m'a donné envie d'y revenir plusieurs fois. Ensuite les compos se dévoilent au fil des écoutes. Très bel album et une g...
  • Moonspell - Extinctangrom | 20 avril 2015
    Moonspell – Extinct
    Plutôt agréablement surpris par ce disque d'un groupe que j'avais comme toi un peu lâché depuis la fin des années 90. Pas une grosse claque, mais un bon disque bien foutu. par les temps qui courent, c'est déjà pas si mal
  • djentHycare | 20 avril 2015
    Djent, késaco?
    Merci d'avoir mis des mots sur ce que je ressentais en écoutant Meshuggah et de m'avoir fait découvrir ces quelques groupes....! ;)
  • coverThibaut | 18 avril 2015
    Dead – Transmissions / Verse
    Je viens juste (ce matin) de recevoir mes deux EP de DEAD, donc l'album est aussi superbe. J'aimerais la K7, mais je ne trouve pas le bon de commande!!! J'adore DEAD, groupe exitant. A rejoindre les légendes françaises; JC Satan, Docteur Mix and the Remix et bien sûr Métal Urbain. T
  • Moonspell - Extinctsoldout | 13 avril 2015
    Moonspell – Extinct
    Pochette hideuse, ras le bol des pochettes copier/coller de Seth. Sinon excellent album ça doit bien faire une dizaine d'année que j'avais pas autant écouté un album de Moonspell, mention spéciale aux leads vraiment excellents (Domina en tête). Effectivement on réinvente pas la roue mais c'est, selon moi, largement au des...
  • Man is not a birdmetacello | 12 avril 2015
    Man Is Not a Bird – Survived the Great Flood
    Plutôt original et frais. Merci pour la découverte ! (surtout que cela n'a pas semblé facile)