Electric Electric – Discipline

Pas de commentaires      1 693
Style: math rock dansantAnnee de sortie: 2012Label: Murailles Music / Africantape / Herzfeld / Kythibong

Electronique, boucles de guitare hypnotiques, batterie épileptique. Electric Electric pouvait se résumer grossièrement comme ça, pratiquant jusqu’alors (sur le très réussi Sad Cities Handclappers) une sorte de math rock noisy dansant (si si) avec une nette dominante instrumentale et une vraie violence qui s’exprimait notamment dans des riffs sanglants parfois proches du métal.

« Mais ça c’était avant » comme dirait l’autre, puisque nos strasbourgeois changent quelque peu la donne sur leur nouvel album, Discipline. On retrouve ce math rock noisy et dansant, mais le trio semble cette fois rechercher d’abord à dépeindre des atmosphères/ambiance tout en assurant une approche plus mélodique, qui prime largement sur la violence. Pour autant Electric Electric affiche toujours ce goût pour la transe provoquée par la répétition (cf le conclusif « Material Boy » qui peut rendre fou), les boucles de guitares et l’électronique tandis que les voix se font toujours aussi rares, pas absentes mais bien rares, leurs interventions apparaissant quelque peu brumeuses, comme des murmures lointains.  Tout cela contribue à installer des ambiances un peu inquiétantes, sombres, comme sur « Pornographic Arithmetic » ou « Xx 2 » sur lequel on retrouve d’ailleurs une certaine virulence avec un son de guitare plus tranchant.

On perd un peu en violence mais Discipline, plus synthétique et moins porté sur les guitares massives que ne l’était le premier album, reste pour autant très entraînant et même toujours aussi dansant, à l’image de l’irrésistible « Summer’s Eye » sur lequel le synthétique prend des allures assez 80’s qui deviennent carrément jouissives.

Proche de Marvin dans l’esprit, bien que plus radical dans le fond, le trio confirme donc largement les bonnes impressions et les attentes suscitées après son très bon premier album. Reste à confirmer une fois de plus sur scène, ce qui ne devrait pas être un problème quand on connaît la réputation de brûleurs de planche d’Electric Electric…

Tracklist :

1 – Icon
2 – La Centrale
3 – Neutra Tantra
4 – Discipline
5 – Pornographic Arithmetic
6 – Exotica Today
7 – Xx 2
8 – Xx 1
9 – Summer’s Eye
10 – Ulysse
11 – Material Boy

 

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 930 articles sur Eklektik.

Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *