Elizabeth – Where Vultures Land

Pas de commentaires      3 311
Style: crust/hardcoreAnnee de sortie: 2012Label: Throatruiner Records/I For Us Records

Elizabeth, serait-ce le prénom de la demoiselle de la pochette nous accueillant gentiment topless avec une grosse pétoire ? Raté ! Derrière ce nom se cache en réalité quelques suisses énervés, notamment son vocaliste, Javier Varela, ayant fait ses armes à bord du regretté vaisseau Nostromo.

Elizabeth aurait pu reprendre les choses où on les avait laissées et devenir un Nostromo bis mais il n’en est rien. Si Javier n’a pas perdu sa hargne si caractéristique, le groupe derrière lui distille un hardcore plus axé sur l’énergie crust/punk.

A la manière d’un Rise and Fall et surtout d’un Converge, cet album envoie une décharge frénétique pied au plancher (les excellents Darkness ou Rising Kingdom) qui ne sera freinée que par l’excellent Sailor’s Grave, morceau sortant du lot par son ralentissement de tempo et sa montée en puissance. Un titre marquant montrant que le groupe a heureusement d’autres cordes à son arc.

Pourquoi heureusement ? Parce que finalement, en dépit d’une urgence et d’une rage redoutables, Elizabeth semble avoir un peu de mal à affirmer une véritable identité, l’ombre de Converge planant un peu trop sur cet EP (sur Heartbeats notamment), toutefois c’est à un très bon élève auquel nous avons affaire là ! Officiant en plus au sein d’un style plutôt chargé ces derniers temps, sortir du lot et se défaire des influences est d’autant plus délicat.

Mais nul doute qu’avec un son plus personnel allié à la même énergie, Elizabeth saura nous séduire dans un prochain avenir (mais pas seulement en nous montrant ses seins !). En attendant, Where Vultures Land remplit son contrat niveau fureur et hystérie.
Bref, encore des helvètes prometteurs à surveiller de très près !

A noter que cette pochette est l’œuvre de Marc Maggiori (oui oui, Kemar de Pleymo, c’est bien lui !)


1. Darkness
2. The Call
3. Sharp Teeth & Knives
4. Sailor’s Grave
5. Candles
6. Black Eyed
7. Heartbeats
8. Rising Kingdom

Album sur Bandcamp (téléchargement libre)
Facebook

beunz
Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *