Taste The Void – Sun’s Heat

Pas de commentaires      1 429
Style: post-metalAnnee de sortie: 2012Label: autoproduction

Il n’y a pas si longtemps, la scène postcore/post-metal nous livrait chaque mois quantités de groupes plus ou moins influencés par le trio magique Neurosis/Isis/Cult Of Luna. Peu à peu, la tendance s’est calmée et le nombre de nouveaux groupes surfant sur la vague tout autant (ce n’est d’ailleurs plus qu’une vaguelette à l’heure actuelle). Une situation peut-être idéale pour les nantais de Taste The Void qui peuvent ainsi espérer une meilleure exposition. Et en effet, ce jeune groupe gagne à être connu !

Naviguant sur un terrain ultra balisé, Taste The Void joue donc avec les codes du genre, l’agressivité explosive du hardcore se télescopant avec le visage plus doux du post-rock. Un mélange déjà vu heureusement rehaussé par la qualité des compos présentes sur cet EP, celles-ci n’étant par ailleurs pas dépourvues de surprises comme notamment l’apparition d’une voix féminine sur « Disruption », ajoutant une touche de douceur au désespoir de l’ensemble.

Désespoir en effet, car c’est sous un visage bien sombre que débarque Taste The Void avec cet EP. Notamment, les cris du chanteur Valentin qui, entre rage pure et frustration, marquent profondément l’esprit. Derrière lui, la session rythmique joue aussi avec cette recherche d’émotions, quand l’extrême douceur du post-rock laisse la place à une véritable tempête de riffs abrasifs.

Un premier effort frais et sincère qui pose des bases plutôt intéressantes. On va donc garder un œil sur ces nantais !

 

 

Tracklist :

1. Monolith
2. With Grace
3. Sun’s Heat
4. Between Walls
5. Disruption

Album sur Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *