4 chroniques post-rock/jazz japonais

2 Commentaires      3 130
Style: post rock jazzyAnnee de sortie: 2010Label: Machu Picchu/White Noise Records/Bud Music

4 chroniques avec comme thème commun le fait que ces 4 groupes soient japonais, ce qui est moins anecdotique qu’il n’y parait tant ces groupes semblent partager une même sensibilité et une même vision musicale entre math rock, post-rock et jazz à divers degrés et en utilisant divers instruments. 4 groupes à tester pour tout amateur de sonorités à la fois paisibles, guillerettes et animées, aucun de ces groupes ne tombant dans la léthargie inhérente aux montées interminables qui plombent souvent le post-rock.

 

Toe – The Future Is Now Ep 

Je trouve que les japonais de Toe survolent de haut le post-rock ces derniers temps, c’est un des rares groupes du style à avoir su le poursuivre avec brio  depuis une petite dizaine d’année déjà. Dans une forme assez succincte, recentrée autour de 2 guitares son clair simple, une basse, ils proposent des mélodies subtiles, sereines, qui contrastent avec les rythmiques d’un batteur fougueux. On va dire que ça déborde sur le math rock mais sans vocation démonstrative, c’est rapide et précisément joué mais  également intimiste, souvent acoustique, un peu électro, frôlant la pop quand des voix s’en mêlent. « Run for Word » sur cet Ep est à cette image, une ballade entraînante, comme le sont les autres morceaux, dont un duo avec une chanteuse.

Encore un groupe qui s’en branle des formats et sort Ep ou album au choix quand ça lui chante. 4 titres donc pour cette nouvelle sortie. Un bel aperçu de ce dont est capable le groupe. Des mélodies syncopées croisées à gogo, des rythmiques relevées, sautillantes. Une ambiance mi-figue mi-raisin, tendue mais plaisante.

01. Run For Word
02. Tsuki Kake feat. Aco
03. Ordinary Days Ep Ver.
04. The Future Is Now
(Machu Picchu, 2012/White Noise Records HK, 2012)

Mouse on the Keys – Machinic Phylum 

2 pianos, une batterie. Déjà le groupe se distingue de par sa composition particulière, le groupe est donc naturellement enclin à jouer du jazz, les sonorités utilisées sont bien celles du jazz, mais c’est en fait un jazz/rock fusion hyper animé, boosté à l’énergie rock.

Cet EP 3 titres poursuit la lancée de l’excellent An Anxious Object sorti en 2009, et en particulier le morceau « Spectre de Mouse », dont l’esprit bien particulier est ici poursuivi. Virtuosité des rythmiques cabossées sur lesquelles se posent à contre temps les 2 pianos, l’un plaquant des accords profonds là où l’autre les survolent de mélodies. Certainement un groupe à voir sur scène, comme en témoigne la vidéo ci-dessous. Des compagnons de label de Toe.

01. aom
02. plateau
03. clinamen
04. memory
(Machu Picchu, 2012)

Jizue – Novel

Je n’ai découvert Jizue que plus récemment, et leur musique semble curieusement à l’exact croisement de celles de Toe et Mouse on the Keys, reprenant la subtilité acoustique post-rock des premiers, le jeu véloce au piano et l’esprit mélodique jazz des seconds.
Parmi les 4 groupes de cet article, sûrement ceux dont la musique présente le plus de mélodies à consonance asiatique, le ton est enjoué, les sonorités organiques, le terme post-rock ne rime pas ici avec langueur, la virtuosité et la vélocité du math rock étant partie prenante. Novel est le deuxième album du groupe qui a également sorti un EP en 2009 et leur premier album Bookshelf en 2010.

01. Intro 01:21
02. Sun 06:01
03. Unnecessary Pain 05:37
04. Chaser 06:27
05. C-loud 03:00
06. Hitorinouta 05:40
07. Kotonoha 04:55
08. ふる里 03:31
09. Yubiwa 05:41
10. Pray 07:44
(Bud Music, inc.)

– Therefore, The Illusion Of Density Breach, The Tottering World “forget” Tomorrow

Le plus énervé et le plus rock des 4. Post-rock et instrumental également mais avec des sonorités bien plus rudes, guitares saturées, accords grattés frénétiquement, roulements de caisse claire, des morceaux en forme de galopade jubilatoire. Une réussite dans le genre.

01 – The pleasure of life is the « inoculation » of death and the raw power with which we walk to the end
02 – Magic smoulders in the depths of optimism as the remnant of « sin » conceived by the collective unconscious of a million people
03 – Realize that morarity is equipment Of power and “Shackles” of a maximum of freedom of the people
04 – Fluctuation of the “string” is spun the pattern of diversity, play the transient octet
05 – Seeker is the chromatic scale world’s inhabitants wandering a “middle tier” of events that relative
06 – Honeymoon of “particles” in the vague is the mortal coil of my sparkling momentary existence
07 – Having fun at the boundary of the continuous and the discontinuous, the thread of life « sacrifice » a plaything
08 – ”Convulsive” beauty in the sound, the horror of the body beyond the idea to visit the wild
09 – Dream world does not fear the “censorship” of gravity, ethereal body of freedom to break through closed inside
10 – I am dent of the river. Flow is passing but ripple is kept. The “dynamic” order.
11 – Only the obstinate roar to reject money violate the taboo. “Shout” in meditation
(Zankyo Record / Tokuma Japan Comunications 2012)

Quelques vidéos live pour la suite de l’article…

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. SagresMetal says:

    Cool bien l’article, je vais écouter tout ça car ça a l’air bien interresant ;)

  2. Meta says:

    De belles découvertes, merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *