Kontinuum – Earth Blood Magic

1 Commentaire      2 430
Style: Dark Metal Annee de sortie: 2012Label: Candlelight

Kontinuum est un groupe fondé sur les cendres de Pornea (inconnu au bataillon me concernant) qui compte en son sein deux membres de Potentiam (tout aussi inconnu au bataillon). Mais surtout, Kontinuum est un groupe islandais, information importante à plus d’un titre : d’abord parce qu’il n’y a pas des tonnes de groupes de métal qui viennent de ce petit pays, mais aussi car lorsqu’on associe Islande et métal, il est probable de finir par tomber sur le nom de Solstafir, qui fait un peu figure de référence dans le genre en Islande. Et ce n’est pas un hasard si le nom de Solstafir est mentionné dans cette chronique. Difficile en effet de faire abstraction de l’influence évidente des islandais sur… ces autres islandais.

On retrouve en effet chez Kontinuum ce goût pour les atmosphères mélancoliques et les développements qui n’ont pas peur de prendre leur temps pour se mettre en place (9:06 pour ce fort beau « Steinrunnin Skógur » chanté en islandais d’ailleurs et qui se termine sur ce qui ressemble à des chants indiens, faisant le lien avec la pochette de l’album) et d’évoquer les grands espaces. Heureusement ces autres cow-boys islandais de Kontinuum ont le bon goût de ne pas tomber dans certains travers de Solstafir comme cette tendance à faire parfois traîner en longueur certaines textures qui perdent du coup de leur intérêt (à mon sens en tout cas). Ici, sans être courts, les titres s’en tiennent à l’essentiel et conservent leur dynamique sans du coup peser sur l’attention de l’auditeur qui reste captivé (en principe tout du moins).

Il serait pourtant trop simple de taxer Kontinuum de simple plagieur de leurs camarades islandais. En effet, le groupe aime brouiller les pistes, et ne se prive pas de le faire sur les morceaux dont plusieurs sont chantés en anglais cette fois. D’autres influences ressortent alors, dont certaines assez surprenantes de prime abord, comme ce son de guitare qui évoque régulièrement Killing Joke ou Alchemist. On pense même un peu plus loin (« Lýs milda ljós ») à du Paradise Lost voire à du Vision Bleak. On notera aussi que là où Solstafir semble avoir tiré un trait sur son passé black metal, Kontinuum nous en sert une louche au débotté sur l’excellentissime « Lightbearer ». Les enfers semblent ainsi s’ouvrir subitement lorsque survient ce refrain démoniaque et parfaitement réussi. Quelques cris de démon peuvent aussi être entendus sur d’autres titres comme sur « Moonshine », preuve que Kontinuum n’a pas peur de faire état de son lien avec le métal sombre. « City » surprend ensuite dans un autre genre, avec un chant particulier oscillant entre death et heavy old-school. On ne voit vraiment pas le temps passer avec Earth Blood Magic qui se termine en douceur avec deux titres plus lents, le gothique « Red » porté par un chant féminin délicat, et le violon/piano du très beau « Í Gljúfradal« .

On pourrait penser que l’unité de l’album et sa cohérence seraient mis à mal par cette variété, mais il n’en est rien, l’atmosphère générale de ce Earth Blood Magic est préservée pendant ses 56 minutes fascinantes qui passent bien vite. Une belle découverte vraiment. Vivement la suite.

Tracklist :
01. Endgame
02. Steinrunninn skógur
03. Moonshine
04. Stranger Air
05. Lightbearer
06. City
07. Lýs milda ljós
08. Red
09. Í Gljúfradal

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 855 articles sur Eklektik.

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. ellestin says:

    chronique tout à fait juste. Belle découverte même s’il y a des trucs que je « regrette » notamment le fait que ce ne soit pas encore meilleur :-). Par ailleurs, dans la foulée, un petit tour du côté de l’album Balsyn des susmentionnés Potentiam, est tout à fait recommendable. C’est plus black (quoique…), très varié et très inspiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *