Goat – World Music

3 Commentaires      3 642
Style: psyché rock funkyAnnee de sortie: 2012Label: Rocket Records

Goat sont suédois, et contrairement à ce que le titre de leur premier album peut laisser croire, ne donnent pas dans la world music en tant que telle. Il faut plutôt voir dans ce titre, dixit les intéressés, une référence au fait que leur musique est pluriculturelle, et emprunte donc des éléments à des musiques et des genres du monde entier. La pochette, en revanche ne ment pas : car psychédélique, Goat l’est assurément.

Proposant en 38 minutes un gros fourre-tout rock psychédélique donc, mais aussi funk, voir kraut, avec quelques éléments exotiques, entre afrobeat et ambiances orientales, les suédois hypnotisent, font danser, tout en imposant une ambiance presque mystique.

Circonspect à la première écoute, on est vite sous le charme et l’album s’écoute alors en mode « repeat », car les 38 minutes deviennent soudain bien trop courtes. Avec ses guitares lo-fi, ses cuivres jamais envahissants, ses percussions afro, ses rythmiques funky (évoquant parfois un vieux Red Hot Chili Peppers comme sur « Disco Fever ») et sa chanteuse délurée, le groupe collectionne les bons points, tout au long de ces 9 titres, dont on retiendra le tribal « Goatman », le dansant « Disco Fever », le mystique et dynamique « Golden Dawn », le plus rock « Run to your Mama », « Goatlord » et son accordéon (et son air qui rappelle bizarrement celui du « Phantasma de Luxe » de Tiamat), ou le somptueux final très kraut, de « Det Som Aldrig Forandras / Diarabi » qui se termine en reprenant le motif du titre introductif dont il partage une partie du nom.

Excellente découverte et outsider de choix probable pour le palmarès de fin d’année…

Vidéo et tracklist en suite.

 

Tracklist :
1 – Diarabi
2 – Goatman
3 – Goathead
4 – Disco Fever
5 – Golden Dawn
6 – Let It Bleed
7 – Run To Your Mama
8 – Goatlord
9 – Det Som Aldrig Forandras / Diarabi

 

krakoukass

Chroniqueur

krakoukass

Co-fondateur du webzine en 2004 avec Jonben.

krakoukass a écrit 794 articles sur Eklektik.

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

3 Commentaires

  1. joss says:

    Très bonne découverte ! Malgré la multitude d’influence présentes, ça ne sonne pas du tout comme un patchwork artificiel mais ça tient franchement bien la route. Ca me rappelle un peu Dengue Fever par moment, et le dernier titre ne dépareillerait pas sur le dernier album d’Om, Advaitic songs.

  2. jonben jonben says:

    Ça sonne Red Hot dans le côté riffs simplistes répétés des lustres. :)

  3. TonyS says:

    Je confirme, grande classe, marier rock psyché et musiques du monde comme ça, c’est du génie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *