Radio Mix Emo Art Rock 2000s

2 Commentaires      2 230
Style: emo/art rockAnnee de sortie: 2003-2009

Une heure de mix réunissant quelques représentants du rock américain des années 2000, « art rock » si on veut, qualifiés d' »emo » également dans bien des cas, différentes sortes de rock mélodique, mélancolique, articulés autour de compositions subtiles et de chanteurs remarquables, dans des mouvances diverses empruntant autant au rock progressif qu’au post-rock ou à l’emo.

Avec :
Brand New, Cursive, Damiera, Dredg, Further Seems Forever, Gatsbys American Dream, He Is Legend, Kaddisfly, Kid Kilowatt, Moving Mountains, Paulson, Team Sleep, Tenacious D, The Appleseed Cast, This Town Needs Gun.

Qui de mieux placés que Dredg en introduction, le groupe californien suit sa propre voie depuis plus de 10 ans et malgré une perte de vitesse sur les derniers albums reste à l’origine d’albums rock incontournables depuis Leitmotif en 1998, autour d’un esprit arty mystique unique, par 4 potes sans prétention toujours aussi soudés aujourd’hui. C’est à se demander comment le groupe a réussi à échapper à tout vulgarisation « hypster ».

Paulson, groupe indie au patronyme bien trop passe partout, est un de ces groupes malchanceux ballotté de label en label, leur second et dernier album All at Once ressortira plusieurs fois entre 2005 et 2007, sans réel succès. C’est pourtant une petite perle de pop rock mélancolique superbement conçu, animé par des rythmiques expressives.

Délirant et éclectique, He Is Legend est un groupe iconoclaste qui a un peu touché à tout, metalcore, stoner, emo, pop, toujours avec classe et détachement, et sans réel succès, jusqu’à cette ballade bluesy vaporeuse tirée de leur 3ème album, le plus « southern ».

Brand New a connu son petit succès lors de la vague emo/indie début 2000s, le morceau est tiré de l’album qui les a fait connaitre Déjà Entendu.

Toujours dans la même veine, Further Seems Forever, dont chacun des 3 albums comporte un chanteur différent. Sur le premier, c’était le type qui deviendra ensuite connu avec le projet acoustique Dashboard Confessional, mais à mon avis, seul le second album, How to Start a Fire, est recommandable et c’est une vrai perle.

Tenacious D, le groupe délire de l’acteur Jack Black, tout aussi comique débile mais divertissant que ses films.

Ensuite un morceau de l’éphémère projet parallèle de Chino Moreno des Deftones, Team Sleep, electro rock cotonneux servant d’écrin à une voix reconnaissable entre mille.

Un des meilleurs groupes rock américain de ces dernières années est à mon avis Damiera, leur 3ème album, Quiet Mouth Loud Hands, propose un rock guilleret, direct tout en étant assez inventif au niveau guitares.

Autre groupe rock issu de la vague emo, débordant sur le metalcore, avec un jeu de guitare élaboré, Kaddisfly. Le morceau est tiré de leur 2ème album Buy Our Intention; We’ll Buy You a Unicorn (2005).

Projet rock de quelques pontes du metal/hardcore, dont le chanteur de Cave In et le guitariste de Converge, Kid Kilowatt ne sortiront qu’un seul album en 2004, Guitar Method, qui a beaucoup à voir avec le Cave In de Jupiter, les effets psychés en moins, la mélancolie emo en plus.

Originaires de Seattle, Gatsbys American Dream proposent un pop rock complexe aux sonorités rugueuses, signatures rythmiques inhabituelles et changements de tempo qui contrebalancent une voix douceâtre. Un groupe indie à part, toute leur discographie mérite le détour.

ALors que la vague emo périclitait, arrive Moving Mountains reprennent le flambeau du rock à fleur de peau avec une version teintée de post-rock. Morceau tiré de leur 1er album, Pneuma sorti en 2007

Egalement sur Deep Elm Records, The Appleseed Cast pratique dans la même veine, le morceau est issu de Peregrine, leur album majeur.

This Town Needs Guns est m’exception anglaise de ce mix, et leur jeu de guitare hyper vitaminé permet d’affilier leur musique au math rock dont ils proposent une version pop animée.

En termine avec le groupe le plus délirant du lot, Cursive, et son indie rock barré avec orgue et violoncelle.

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

2 Commentaires

  1. Marbaf says:

    Merci, bonne initiative.
    Dommage que l’on ne puisse pas zapper.

  2. jonben jonben says:

    C’est le principe de mixcloud et qui fait que ce soit « légal », c’est un mix comme l’est un mix de dj ou une émission de radio, pas une playlist de morceaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *