Revocation – Teratogenesis

4 Commentaires      5 607
Style: thrash/death techniqueAnnee de sortie: 2012Label: Scion A/V

Si je connais l’existence de Revocation depuis un moment, le groupe ayant déjà à son actif plusieurs albums, je ne m’y étais jamais intéressé au delà de quelques visionnages de clips où ils se révélaient à mes yeux comme de bon représentants d’un thrash/death rapide et très bien joué, avec un gratteux au jeu particulièrement limpide et aux solos intéressants, mais le tout n’avait pas à mes yeux beaucoup d’originalité, une sorte d’erzatz d’influences variées, de Megadeth à Martyr.

Ce nouvel EP du groupe, Teratogenesis, ne change à vrai dire pas tellement la donne, il a juste la petit touche en plus qui en fait une petite bombe de 5 titres hyper efficaces. Toujours autant de notes balancées à toute allure sur des rythmiques blastées, ça shredde sans répit pendant 20 minutes, la voix est rauque et vindicative au possible (me rappelle parfois celle d’Hatesphere). Le même genre de thrash technique véloce qu’avant, mais le groupe a réussi à y intégrer intelligemment quelques touches progressives qui permettent de varier les plaisirs, par exemple les arpèges saturés de « Maniacally Unleashed » ou le final dissonant de « Teratogenesis » (à partir de 2:40, le passage le plus prenant de l’EP). Et pour les amateurs chaque morceau comporte des solos toujours aussi réussis.

Autant de détails qui font de cet EP une réussite qui déterminera j’espère l’orientation du groupe dans le futur, étant bien plus preneur de cette veine de thrash très moderne et complexe que des nostalgiques façon Municipal Waste ou Toxic Holocaust.  Du coup, j’attend le nouvel album avec impatience.

 

 

L’EP a été enregistré avec des thunes de la marque de voiture metalophile Scion, qui a déjà sponsorisé Enslaved et d’autres groupes « musiques extrêmes » pour des enregistrements ou des clips (dernièrement celui de Meshuggah), ils organisent aussi aux Etats-Unis un festival excellent tous les ans. Tout ça pour se faire de la pub auprès des métalleux. Je me demande quel marketeux a désigné ce public comme cible privilégiée de leurs bagnoles au design douteux, toujours est-il que ça permet à des groupes d’enregistrer de la musique et de tourner des clips dans de bonnes conditions.

En téléchargement gratuit ici :

http://www.scionav.com/collection/1083/Revocation—Teratogenisis

jonben

Chroniqueur

jonben

Krakoukass et moi avons décidé de créer Eklektik en 2004 suite à mon installation à Paris, alors que disparaissait le webzine sur le forum duquel nous échangions régulièrement, ayant tous deux un parcours musical proche entre rock et metal, et un goût pour l'ouverture musicale et la découverte perpétuelle de nouveautés. Mes goûts se sont affinés au fil du temps, je suis surtout intéressé par les groupes et styles musicaux les plus actuels, des années 90s à aujourd'hui, avec une pointe de 70s. J'ai profité pendant des années des concerts parisiens et des festivals européens. J'ai joué des années de la guitare dans le groupe Abzalon. Mes styles de prédilection sont metal/hardcore, death technique, sludge/postcore, rock/metal prog, avec des incursions dans le jazz fusion et le funk surtout, depuis une île paumée de Thaïlande. 

jonben a écrit 497 articles sur Eklektik.

Up Next

Du meme groupe

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

4 Commentaires

  1. Angrom angrom says:

    Bizarre ce sponsoring. Jolie pochette. J’irai écouter à l’occasion

  2. joss says:

    bien fun ce clip, et la musique est pas mal du tout. J’écouterai aussi…

  3. shaq says:

    Leurs albums précédents sont très intéressants, avec pas mal de clins d’œils à des groupes comme Megadeth ou AC/DC (oui oui), mais cet EP semble être un nouveau départ, il me fait indéniablement penser au groupe Death, et le morceau Bound by desire est un putain de tube que Chuck doit bien apprécier depuis son nuage.
    J’ai hâte d’entendre l’album !

  4. Angrom angrom says:

    Ecouté une fois pour l’instant. Ca m’a l’air bien bon ! Une bonne initiative que ce sponsoring, en définitive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *