Title Fight – Floral Green

2 Commentaires      3 568
Style: melodic hardcore/pop-punkAnnee de sortie: 2012Label: Side One Dummy

A peine un an après le très bon Shed, Title Fight redéboule avec Floral Green, nouvel album au titre printanier contenant onze titres, pour un renouveau plutôt tourné vers le passé…

En effet, Title Fight présente ici un nouveau visage délaissant l’efficacité brute d’un punk-hardcore façon Comeback Kid au profit d’une approche les yeux rivés sur le rétroviseur emocore 90’s (quand le terme ne rimait pas encore avec mêches et slims).

Les vocaux du bassiste-chanteur, Ned Russin, sont toujours en première ligne et toujours aussi particuliers, à la fois rauques et mélodiques (l’autre voix étant celle du guitariste Jamie Rhoden). Un timbre de voix qui s’accorde sans souci avec celui de son pote, tout comme avec les différentes facettes du groupe, de la plus survoltée (« Frown ») à la plus apaisée (la conclusion un poil tire-larme « Lefty »/ »In-Between », en demi-teinte par rapport au reste de l’album).

Mis à part ces morceaux calmes, le reste de ce Floral Green oscille entre pop-punk et hardcore sans qu’un de ces deux styles ne prenne vraiment le dessus. Calibrés pour marcher, courts, compacts avec des mélodies assez entêtantes pour captiver l’auditeur tout du long, les titres s’enchainent et se révèlent tous très efficaces.

Fédérateur mais sans réelle surprise, Floral Green a un goût de revival mélancolique pas déplaisant. Facile d’accès, en gros à mi-chemin entre Rise Against et Get Up Kids, Title Fight réussit un sacré tour de force: mettre d’accord les amateurs de hardcore, de punk et ceux de mélodies plus sucrées.

1. Numb, But I Still Feel It
2. Leaf
3. Like A Ritual
4. Secret Society
5. Head In The Ceiling Fan
6. Make You Cry
7. Sympathy
8. Frown
9. Calloused
10. Lefty
11. In-Between

Facebook
Tumblr

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

2 Commentaires

  1. guim says:

    Bien ce clip

  2. drommk says:

    assez mitigé sur cet album. Certains morceaux sont excellents mais d’autres sont plutôt chiants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *