Hier – Rhizomes

Pas de commentaires      2 003
Style: post-rockAnnee de sortie: 2012Label: autoproduction

En se fiant seulement à son nom et à son (joli) artwork, plus d’un aurait parié sur un nouveau groupe de « blackgaze », la vague tendance dans le sillage d’Alcest et autres Lantlos mélangeant, comme son nom l’indique, black metal et shoegaze. Ce n’est malheureusement pas aujourd’hui que ces aprioris vont me donner raison car la musique d’Hier ne correspond pas au mélange anticipé là, et heureusement !

Car Hier, jeune formation parisienne, propose avec ce Rhizomes son premier album, un album au style pas si évident que ça à définir. Pour faire bref, le groupe joue une musique aux ambiances épurées surplombées par une voix plaintive. Cette voix est assez singulière, délicate à appréhender lors des premières écoutes tant elle peut paraitre geignarde, limite fausse parfois, mais en persistant celle-ci s’accorde parfaitement avec les atmosphères distillées par le reste du groupe. En fait cet aspect « sur la brèche » fait partie du premier effet kiss cool de l’émotion provoquée par Hier.

Mais Hier utilise le chant avec modération et c’est donc sur ses parties rythmiques que le deuxième effet kiss cool intervient. Enfin peut-on réellement parler de rythmiques ? Car outre ses interventions plus rock voire carrément métalliques par moment (on pense parfois à Tool), on a droit à un trip aux harmonies délicates et à fleur de peau entre ses guitares éthérées et son atmosphère planante.

Un univers singulier poignant mais auquel il manque pourtant un petit quelque chose pour complètement renverser l’auditeur. Peut-être simplement une explosion, un climax du côté du riff lourd, un peu sous-employé à mon goût, qui aurait certainement apporté un peu plus de relief à un ensemble souffrant de quelques longueurs mais surtout d’un peu trop de retenue.

Outre cet aspect qui mériterait d’être creusé, Hier nous propose un bien joli voyage introspectif oscillant entre ombre et lumière. Rhizomes souffre de légères imperfections mais montre déjà de bien belles promesses pour demain.

  1. The Fall
  2. Voice
  3. Puzzled
  4. Ayahuasca
  5. Berserk
  6. Sad Stone

Album en téléchargement gratuit sur Bandcamp
Facebook

beunz
Up Next

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *