And So I Watch You From Afar – All Hail Bright Futures

1 Commentaire      1,709
Style: post-rock/math-rockAnnee de sortie: 2013Label: Sargent House

Perdre un membre est quelque chose de vraiment difficile à vivre. Je ne parle là pas de manchots ou de culs-de-jatte mais de membres de groupe car les nord-irlandais ASIWYFA en ont perdu un quelques mois après la sortie de Gangs, leur dernier album en date (Tony Wright, parti pour son projet solo VerseChorusVerse). Particulièrement actif au sein du groupe auparavant, cette perte va-t-elle provoquer l’effondrement du groupe ou bien au contraire, permettre un nouveau départ à ce dernier ?

La réponse semble bien être la seconde car dès l’introductive doublette Eunoia/Big Thinks Do Remarkable, on sait qu’on va avoir affaire à un album réussi. ASIWYFA poursuit son évolution commencée dans Gangs en faisant une nouvelle fois aller son post-rock vers des contrées math-rock plus vitaminées assez proches d’un Battles. Ajoutées à cela quelques vocalises par-ci par-là, celles-ci sonnant comme clamées par les musiciens, comme si ces derniers s’étaient volontairement éloignés des micros. On en trouve en tous cas dans quasiment chaque morceau, créant de nouvelles harmonies jusqu’alors insoupçonnées chez le groupe.

Et cette nouvelle dynamique se révèle particulièrement efficace. On est désormais très loin des débuts post-rock contemplatifs/introspectifs/snifsnif surfant nonchalamment la vague de Mogwai et consorts. ASIWYFA a profité du départ de Wright pour faire une cure de barres énergisantes. En découle un groove sacrément bluffant et des pelletées d’idées par morceaux (AMBULANCE et sa trompette, le sautillant et électronique The Stay Golden, le petit côté tropical décalé de Rats On Rock ou encore le vocalement halluciné Ka Ba Ta Bo Da Ka pour ne citer qu’eux). Décrire chaque morceau serait fastidieux tant chacun est différent des autres, le groupe touche vraiment à tout et semble vraiment prendre son pied. L’aspect très technique plutôt déstructuré montré par les nord-irlandais ne rebute pas pour autant car les contrastes sont nombreux et les mélodies particulièrement prenantes. Alors certes quelques écoutes seront nécessaires afin d’assimiler l’album dans son ensemble tant il est riche en surprises à chaque coin de riff, mais voilà, le charme agit avec un agréable goût de reviens-y.

All Hail Bright Futures est un album rafraichissant qui fait donc passer ASIWYFA du statut d’outsider/un peu suiveur à celui de valeur sûre au sein d’un style que le groupe a su se réapproprier avec audace et surtout une énergie sans borne. Cet album s’écoute d’un bout à l’autre sans que l’once d’un ennui ne pointe le bout de son nez et le sourire aux lèvres.

  1. Eunoia
  2. Big Thinks Do Remarkable
  3. Like A Mouse
  4. AMBULANCE
  5. The Stay Golden
  6. Rats On Rock
  7. Trails
  8. Mend And Make Safe
  9. Ka Ba Ta Bo Da Ka
  10. Things Amazing
  11. All Hail Bright Futures
  12. Young Brave Minds

Bandcamp
Facebook
Tumblr

beunz

Groupes cités dans la chronique

Vous pourriez aussi apprécier

Commentaire

  1. krakoukass krakoukass says:

    Excellent album! Beaucoup mieux que le précédent qui était trop post rock et un peu longuet. Ici c’est efficace et jouissif du début à la fin. Dans le top de l’année!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *